Démocratie et Référendum d'Initiative Citoyenne

Démocratie et référendum d'initiative citoyenne

Souvent le mot démocratie est galvaudé, prétexte pour répliquer à des formes d’aspirations de gens comme pour s’insurger sur tel ou tel propos de leur part. La démocratie participative demeure un modèle de participation aux responsabilités publiques que nous avons la charge de mettre en œuvre pour les citoyens que nous sommes.

Vivre ensemble, nous demande d’avoir une perception du partage des décisions, prises dans l’intérêt public.

De plus en plus les concitoyens refusent le diktat, l’injonction, comme réponse aux difficultés croissantes. D’ailleurs, les décisions discriminatoires, au nom du peuple par les élus de la République passent mal. L'état de droit est remis en cause, le modèle de société devient la chose d’un petit nombre, alors que la rue s’exprime avec force pour des changements audacieux, pour mieux vivre.

La perte de confiance s’est traduite par le recul de la participation aux scrutins électoraux. Puis les gens ont demandé le droit de censurer les politiques arbitraires des élus ; d'où la demande du Référendum d'Initiative Citoyenne qui peut permettre d'aller jusqu'à à la révocation de ceux qui pensent avoir tous les droits pendant leur mandat.

Certains verront dans le Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC) une manière de gouverner, d’autres veulent participer jusqu’au bout au processus démocratique.

C'est peut être ça la démocratie, non ?

Pour ma part, je pense qu'il est difficile de demander à un citoyen d’être acteur et décideur de sa vie, sans lui permettre d’exprimer son désaccord ou son accord sur tous les sujets qui bouleversent son existence.

La peur de l’autre ne doit pas s’illustrer dans les urnes, c’est l'intelligence humaine qui doit nous conduire à vivre ensemble.

Serge Staquet
Aubagne La Commune - Rassemblé.e.s pour Aubagne

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1