Changer la donne à Aubagne !

changer la donne a aubagne

La Rédaction de Mèfi  vous donne à lire in extenso le communiqué de presse d'Aubagne La Commune suite à la défection de la mouvance Denis Grandjean lors de la réunion du 21 octobre.

"Changer la donne à Aubagne est la raison de la création d'Aubagne La Commune, le plus grand mouvement politique aubagnais non partidaire, tant par sa diversité que par le nombre de ses membres et ses sympathisants.

C'est l'objectif que nous avons toujours en ligne de mire. Un objectif urgent et nécessaire de transformation de la réalité présente, qui est toujours plus néfaste aux hommes et aux femmes qui vivent ou travaillent ici.

Du véritable succès de l'assemblée que nous avons initiée le 24 septembre à ce 21 octobre, nous, militant-e-s et citoyen-ne-s, nous sommes investi-e-s sans relâche afin de créer les conditions du rassemblement le plus large.

Nous l'avons fait sans esprit de ralliement et avec la volonté de parité et d'élargissement, forts d'un travail de plus d’un an qui conjugue les contenus programmatiques, les gens pour les porter et les rencontres dans la ville.

Force est de constater au soir du 21 octobre que cette volonté, si elle est partagée par le plus grand nombre, est battue en brèche par quelques personnes qui opposent, à chaque étape du processus, des arguments retardant ou empêchant le démarrage de la campagne électorale. C’est ainsi qu’hier soir encore, les deux représentants d’Europe Écologie Les Verts ont posé une condition inacceptable : les candidats à la tête de liste devaient avoir exercé précédemment moins de deux mandats électifs.

Pourtant, la proposition de désigner une tête de liste pour le rassemblement en organisant une consultation publique ouverte aux Aubagnaises et Aubagnais de plus de 16 ans faisait l’unanimité des participant-e-s. De même que la forme de ce scrutin du type « jugement majoritaire » (où on ne choisit pas un seul nom mais où on évalue chacun-e des candidat-e-s). Ainsi que la date butoir du 15 novembre. Il était simplement question de faire confiance à l’intelligence des gens quant au choix de la tête de liste pour porter le programme issu de la réflexion collective.

Aujourd’hui la campagne électorale est attendue par nombre d'habitantes et d'habitants d'Aubagne et de personnes engagées qui veulent s'y lancer le plus tôt possible, impatients de la mise en œuvre de l'immense et beau défi de faire de notre cité un espace commun du bien vivre pour toutes et tous. Ce défi c'est de trouver des réponses aux urgences sociale, écologique et démocratique autant qu'à celle de la proximité.

Aubagne doit rester cette cité rebelle aux injonctions de la métropole et doit retrouver toute sa place en son sein.

Le travail effectué ces dernières semaines en direction de toutes les forces progressistes s’est  traduit hier soir encore par un élargissement toujours plus grand avec l’arrivée de forces nouvelles déterminées à battre ensemble les droites et l’extrême droite.

Alors nous allons continuer à agir avec toutes celles et tous ceux présents ou à venir, qui mettent au dessus de tout le changement pour 2020.

Le rassemblement est plus que jamais d'actualité !

Aubagne La Commune"

Articles récents

  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • Covid-19 : sans polémique, de nouvelles propositions pour Aubagne +

    Nous sommes tous aujourd’hui confrontés à nos obligations de confinement, mais aussi aux besoins d’informations permettant de sortir de cet isolement et de l’état d’anxiété dans lesquels nous sommes plongés. La transparence doit être désormais le maître-mot de toute gestion publique. La nécessité du rassemblement de la nation, ne doit Lire la suite
  • 1