Rassemblement - Municipales : on y travaille le 7 octobre

rassemblement on y travaille le 7 octobre

Dans leur immense majorité, la centaine de personnes présentes à la réunion du 24 septembre (écoutez le podcast de cette réunion) invitent à une nouvelle rencontre de travail le 7 octobre. Cette soirée sera plus particulièrement consacrée à déterminer "les conditions du rassemblement et inventer une méthode de travail permettant de construire la liste de candidat.e.s qui porteront" un programme partagé.

Quand le 19 juin, par voie de presse, les animateurs du mouvement citoyen "Aubagne La Commune" lançaient un appel aux citoyens, associations, syndicats, collectifs, partis à se retrouver le 24 septembre pour construire, ensemble, "une alternative à la politique de l'actuelle majorité", peu de monde pariait sur la réussite d'une telle initiative.

Nous avouons même qu'à la rédaction de Mèfi nous avons pris la décision d'accompagner cet appel, sans y croire vraiment. En fait, il semble bien, qu'à part chez les responsables de Aubagne La Commune, le scepticisme dominait : "ce sera trop tard", "personne n'y viendra", "les egos et les détestations individuelles ne permettront pas les convergences", etc, ...

Au final, plus de cent personnes, d'abord des citoyens qui ne veulent pas se laisser voler les décisions à prendre, des syndicalistes dans leur diversité, des associations, des militants de toutes les forces politiques de gauche (peut-être à l'exception du NPA). Même la section d'Aubagne du PCF qui n'avait pas de représentant "officiel" comptait 7 de ses membres dans la réunion, avec des militants, ou plutôt des militantes, connues et reconnues.

Un échange franc et direct où toutes et tous ont affirmé leur volonté de battre la droite et l'extrême droite et la nécessité du rassemblement.

Un rassemblement qui doit aller bien au-delà des "forces de gauche". En effet, si on prend comme dernière référence les élections européennes, le "camp progressiste", dans sa totalité, représente seulement 19,55% des inscrits, soit moins d'un Aubagnais sur 5.

Il en faudra, au moins, le double pour les prochaines élections municipales. Les citoyens.nes ont semble-t-il un rôle prépondérant à jouer.

C'est sans doute pour cela que l'invitation pour le 7 octobre se conclut par "Nous appelons à la présence de toutes celles et tous ceux qui souhaitent prendre part à cette aventure".

Edmond Lozano

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1