Doit-on accepter la mise à l'écart de Mèfi ?


doit on accepter la mise a l ecart de mefi 3

« … La confiance cela ne se décrète pas, cela se construit dans les pratiques… » C’est en ces termes que Denis Grandjean s’adressait à la Provence et à la Marseillaise lors d’une conférence de presse d’où il avait exclu Mèfi. Et de poursuivre « Il n’y a rien de pire que de prôner des pratiques et de ne pas les mettre en œuvre ». A condition d’être d’accord avec lui.

C’est comme ça que des hommes d’appareils politiques voient la démocratie ? En excluant un média qui a plus de 11000 lecteurs aubagnais et 5500 abonnés sur sa page Facebook ? 

Si l’attitude des Miguel, Grandjean et consorts n’avait pas touché aussi profondément notre rédaction, nous aurions pu rire de ce fossé entre les paroles et les actes. Mais cette chasse aux sorcières nous a touchés collectivement et individuellement. Ce qu’il faut retenir, c’est que cet épiphénomène a eu pour effet de renforcer la cohésion de notre équipe et ce malgré quelques tentatives de diversion mettant en doute, par exemple, le fait que l’article de Claude Bernardi ait été validé par notre rédaction.

Oui, cet article a reçu l’approbation de la rédaction de Mèfi parce qu'il n'est pas possible d'accepter que quiconque écarte notre média ou un autre. Et c'est d'autant plus intolérable quand c'est un groupe du "camp progressiste" qui le décide et le théorise. Parce que le fond est bien là : un groupe politique qui prétend parler au nom de la citoyenneté commence par pointer du doigt un média qui est lu par plusieurs milliers d'Aubagnaises et d'Aubagnais, les mettant, de fait, à l'écart.

À la suite de ce mauvais coup, La Marseillaise titrait « Aubagne : grosse crise à gauche » et de poursuivre « la rentrée politique de la gauche tourne à la curie à six mois des élections municipales ». Le journaliste de la Marseillaise précise que les organisateurs de cette conférence de presse « souhaitent que l’intéressé (Claude Bernardi ndlr) parte car il n’a pas été invité à cause du soutien affiché à Aubagne La Commune… ». Ce n’est pas nous qui le disons. Attention la Marseillaise, vous allez être privés de la prochaine conférence de presse de Denis Grandjean et des siens !

Tu ne penses pas comme moi ? Tu sors. Ce n'est pas notre conception du débat démocratique et même celle d'une véritable confrontation.

Nous ne sommes pas impartiaux, nous l'avons toujours revendiqué. Mais nos colonnes ont toujours été ouvertes à tous. Nous disons ce que nous pensons, quelquefois avec un peu trop de rudesse, souvent avec ironie, mais nous avons le sens de la démocratie.

La Rédaction

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • L'Humain d'abord +

    Pour Aubagne et ses habitant·e·s la liste des sujets à améliorer est vaste. La prochaine mandature devra être à la hauteur des enjeux de demain. Lire la suite
  • Municipales : que vont faire les gilets jaunes d'Aubagne ? +

    Mercredi 13 novembre, les gilets jaunes d'Aubagne qui depuis un an se retrouvent au péage de Pont de l'Etoile s'étaient donné rendez-vous pour réfléchir aux conditions et à la forme de leur présence pour les futures élections municipales à Aubagne. Lire la suite
  • La Provence en campagne +

    Mercredi 13 novembre, la réunion du conseil municipal avait à son ordre du jour le vote du Rapport d'Orientations Budgétaires 2020. A 4 mois des élections municipales, c'était bien sûr pour les divers groupes d'élus l'occasion de rentrer en campagne. Dans son compte rendu du 14 novembre, La Provence en Lire la suite
  • Des cantines bio à Aubagne +

    La nourriture de nos bambins est un sujet très en vogue partout en France. Certaines municipalités ont tenté le 100 % bio pour le plus grand bonheur des familles et des enfants. Les médias en font leur cheval de bataille, alors pourquoi pas à Aubagne ? Lire la suite
  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1