Aubagne : l'urgence budgétaire relative made in Gazay


En 2014, Gérard Gazay et ses colistiers usaient et abusaient de l'argument budgétaire pour accéder au pouvoir. Argument maintes fois repris depuis pour justifier leurs promesses non tenues, leurs retards et leurs mensonges.
 
Pourtant, une mesure simple aurait permis d'accorder un tant soit peu de crédit à leur discours alarmiste. Et pour savoir de quoi je parle, il faut lever les yeux vers le ciel.
Laissons le bon dieu à ses famines et ses guerres par-delà le monde et arrêtons notre regard sur la Sainte-Baume.
 
A Plan d'Aups, dès son élection en 2015, le maire sans étiquette Gilles Rastello a instauré une règle : pas d'indemnité les premières années et des indemnités réduites dans la seconde partie du mandat.
 
Il faut dire que la situation de la commune était véritablement désespérée. La Préfecture avait retoqué le budget du maire précédent et avait imposé au village, par décret, de mettre aux normes à grand frais sa station d'épuration, jugée obsolète. La dette de la commune explosait sans véritables rentrées d'argent garanties. La situation était autrement plus critique qu'à Aubagne où la Préfecture et la Cour Régionale des Comptes n'ont jamais remis en question la capacité de la commune à rembourser ce qu'elle devait.
 
Pendant ce temps, à Aubagne, Gérard Gazay embauchait de nouveaux cadres venus d'ailleurs à des salaires indécents, avec les résultats que l'on connaît, augmentant le coût de la masse salariale de la commune sans pour autant avoir embauché plus de monde ou augmenté les agents.
 
Vous noterez que depuis 2014, la ville sombre petit à petit dans un marasme et une léthargie des plus inquiétantes. C'est surtout la conséquence de choix politiques plus que de restrictions budgétaires car la commune a toujours un budget et une capacité à fonctionner.
 
Comment faire encore confiance à ces personnes capables de mentir aux électrices et électeurs (pour un peu de pouvoir) et de couler une ville jadis vivante à force de choix passéistes et idéologiques ?
 
Camille Alexandre

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Loto de soutien à l'Appel des Cent +

    Le samedi 26 octobre à 14h30, l'Appel des Cent vous donne rendez-vous au Cercle de l'Harmonie pour son loto. Lire la suite
  • Changer la donne à Aubagne ! +

    La Rédaction de Mèfi  vous donne à lire in extenso le communiqué de presse d'Aubagne La Commune suite à la défection de la mouvance Denis Grandjean lors de la réunion du 21 octobre. Lire la suite
  • Le rassemblement des forces progressistes avance et Grandjean s'en va de nouveau +

    S'il fallait résumer la réunion de travail de ce lundi 21 octobre des forces politiques de gauche, progressistes et écologistes, on pourrait le faire en mettant l'accent sur une volonté de rassemblement qui n'a jamais été exprimée avec autant de force. De plus en plus de citoyens, d'associations et d'organisations Lire la suite
  • On a nettoyé l'Huveaune... et après ? +

    Cette semaine encore, Mèfi se fait l'écho des propositions de Jean Reynaud. Garder l'Huveaune propre doit devenir une priorité du Syndicat de l'Huveaune et des propriétaires des rives de notre fleuve. Les élus ont un rôle primordial à jouer. Lire la suite
  • Grandjean désigné tête de liste par son groupe +

    Jeudi 17 octobre, une assemblée des militants d'Europe Ecologie - Les Verts, des groupes d'Aubagne Est et Aubagne Charrel de La France Insoumise (le groupe Aubagne Centre s'en étant écarté, les groupes Tourtelle, Aubagne Garlaban et AIIA ayant fait le choix d'Aubagne La Commune) devait désigner leur tête de liste pour Lire la suite
  • L'AFC étrillée, l'OM occupe la 4ème place +

    En Ligue 1, le QSG expulse deux joueurs de l'équipe adverse et triomphe à Nice (1 à 4). Malgré ou à cause de Garcia, Lyon, sur son terrain, ne peut faire que match nul face à Dijon (0 à 0). Reims bat Montpellier (1 à 0), Toulouse fait de même Lire la suite
  • Des communistes aubagnais pour l'union +

    Une lettre pétition signée par plus de 30 communistes de la section d'Aubagne du Parti Communiste Français a été envoyée au secrétaire fédéral pour s'inquiéter d'une élection municipale à Aubagne avec la présence de plusieurs listes de gauche. Lire la suite
  • 1