Aubagne La Commune : les rencontres se multiplient

Dans le même temps où les animateurs de "Aubagne La Commune" ont lancé une invitation à une quarantaine d'organisations, collectifs, syndicats, associations, mouvements et partis politiques pour une rencontre de travail le 24 septembre sur les municipales, le site du mouvement informe que des "échanges bilatéraux" ont continué à avoir lieu.

En effet, après d'autres échanges antérieurs (UL-CGT, enVies enJeux, ATTAC, ...) ce site nous apprend qu'avant la mi-juillet, deux rencontres ont été programmées. La première avec "Place Publique", le mouvement de Raphaël Glucksmann. L'échange d'une heure a permis de souligner tous les points communs entre les deux mouvements.

Les représentants des deux organisations nous ont souligné l'intérêt de la rencontre. L'échange constructif, disent-ils, a fait le constat de la nécessité d’un rassemblement en vue de l’échéance des municipales. Rassemblement autour d’un projet basé sur des propositions issues des citoyens, des collectifs et du monde associatif.

Les deux délégations ont souhaité que les organisations politiques jouent le rôle qui doit être le leur : apport de leurs expériences, leurs compétences organisationnelles, la structuration politique des propositions construites à partir des échanges et rencontres avec les citoyens engagés ou rencontrés lors d’initiatives publiques.
Place Publique comme certaines organisations engagées au sein d’ALC (Ensemble!, LFI ,...) est impliquée dans un processus unitaire dans plusieurs communes et notamment à Marseille (voir l'appel « nous habitants de Marseille »)

L'animateur de Place Publique a souhaité être informé des échanges et initiatives de "Aubagne La Commune" et il a confirmé la présence de son mouvement pour la rencontre de travail prévue le 24 septembre.

La deuxième rencontre s'est faite avec des responsables CGT (cadres et agents) du personnel communal. Chacun a pu convenir du rôle essentiel des territoriaux pour aujourd'hui et pour demain. Nous y reviendront de façon plus approfondie plus tard.

Voilà des rencontres qui font grandir la nécessité d'une alternative à la politique de Gazay et des siens.

Edmond Lozano

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1