ALC : paroleS à la diversité avec André Ori, Président de la troupe les Tréteaux du Charrel

andre ori

André Ori, Président de la troupe associative de théâtre amateur, les Tréteaux  du Charrel.

Cela fait 32 ans que je peux pratiquer ma passion du théâtre sur la ville d’Aubagne. D’abord en atelier, puis dans une troupe associative, les Tréteaux du Charrel. Mais ce parcours n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. 

En effet, tout au long de ces années, il m’est apparu évident que créer, jouer et  proposer nos spectacles aux Aubagnais (et partout en France ou à l’étranger) dépendaient de nous et de notre dynamisme mais que nous étions aussi très dépendants de la politique culturelle de la ville.    

Durant ces trois décennies, l’échange et la réflexion avec les élus et les compagnies, la création de lieux, la mise en commun des espaces de création, de nos pratiques associatives ont permis de créer des évènements théâtraux qui fêtent aujourd’hui plusieurs années d’édition. Je suis fier de ces réussites (100% théâtre, festival d’avant la pluie, la Distillerie...).

Cependant,  je ne saurais trop recommander à nos élus de ne pas limiter leur action à maintenir et à  valoriser seulement ce qui existe déjà pour le théâtre amateur. Si chaque année l’exercice des subventions est indispensable pour nous aider à poursuivre ce qui est entrepris,  nous avons aussi besoin de sentir que la ville agit, nous aide à développer et à mettre en cohérence nos propositions culturelles.  Aujourd’hui, à titre personnel, je n’ai pas le sentiment qu’elle s’intéresse suffisamment à nos petites structures associatives. On coexiste à côté de projets plus ambitieux, plus dispendieux et qui attirent le plus de monde possible.

Aussi, bon an mal an, nous continuons notre bout de chemin théâtral et prenons toujours autant de plaisir à nous produire devant les Aubagnais.

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1