"Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique

construire une force alternative pour mettre fin aux destructions de l equipe a gazay

Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce mercredi en appelant toutes les organisations et la population à se retrouver autour d'une table pour en déterminer le processus, les étapes et le contenu. Rendez-vous est donné à la rentrée. 

Magali Giovannangeli, dans son introduction, réaffirme fortement "la réalité d'un rassemblement original et divers bien au-delà des partis mais sans les exclure. Aubagne la Commune est une force originale capable de s’organiser et en évolution permanente. Elle est ouverte à tous avec une attention particulière pour celles et ceux qui ont souffert ces dernières années. Nous voulons construire une ville de demain respectueuse des gens d'ici et de l'environnement".

Il est donc question d'inviter à une séance de travail les citoyens et les citoyennes, les associations, les collectifs de lutte, les organisations politiques et syndicales. 

"C'est le moment de lancer cette invitation, pour préparer la rentrée et se mettre en ordre de bataille. Nous souhaitons construire une force populaire qui soit à l’image de ce que veulent les gens aujourd’hui".

C'est un grand appel au peuple d’Aubagne qui est lancé

Autour de la table étaient présents des porte-paroles qui représentent la diversité du mouvement. Et effectivement, se trouvaient aux côtés de Magali Giovannangeli, des militants du Parti Communiste, de la France Insoumise, d'Ensemble, des responsables syndicaux et bien sûr des citoyennes et des citoyens engagé.e.s dans la cité et dans des associations.

La nécessité d'une ouverture la plus grande possible était soulignée par Jean-Philippe Izquierdo qui affirmait : "On a besoin de rassembler largement au delà du concept de forces de gauche. Aujourd’hui la gauche ici c’est 36%. Il faut donc aller au-delà pour gagner, autant sur le nombre que sur le fond".

Un membre historique de la section locale du PCF, Gérard Rouqueirol, est particulièrement sensible aux gens les plus démunis : "ils se désintéressent de la politique. Il faut trouver les moyens de les motiver pour participer à la construction du projet". Comment ? "En allant à leur rencontre, dans la ville, dans les quartiers, en activant tous les réseaux..."

Aubagne La Commune travaille à ce rassemblement depuis de nombreux mois. L'appel qui a été lancé il y a maintenant un an dépasse aujourd'hui les 1000 signatures. Des rencontres thématiques régulières ont permis de commencer à identifier les grandes lignes d’un projet. Un collectif d'animation de plusieurs dizaines de personnes se réunit depuis plusieurs mois tous les 15 jours. Un local a été ouvert. Les animateurs du mouvement l'affirment : "Il faut maintenant aller encore plus loin et plus fort". 

Aubagne La Commune souhaite que cette rencontre de travail, sans préalable, ni à priori, permette de construire des alternatives quotidiennes sur des sujets qui méritent des offensives immédiates et de faire grandir une force politique populaire capable de balayer Gazay et son équipe pour construire un autre avenir pour Aubagne.

Benoit Jancet

 

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1