"Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique


construire une force alternative pour mettre fin aux destructions de l equipe a gazay

Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce mercredi en appelant toutes les organisations et la population à se retrouver autour d'une table pour en déterminer le processus, les étapes et le contenu. Rendez-vous est donné à la rentrée. 

Magali Giovannangeli, dans son introduction, réaffirme fortement "la réalité d'un rassemblement original et divers bien au-delà des partis mais sans les exclure. Aubagne la Commune est une force originale capable de s’organiser et en évolution permanente. Elle est ouverte à tous avec une attention particulière pour celles et ceux qui ont souffert ces dernières années. Nous voulons construire une ville de demain respectueuse des gens d'ici et de l'environnement".

Il est donc question d'inviter à une séance de travail les citoyens et les citoyennes, les associations, les collectifs de lutte, les organisations politiques et syndicales. 

"C'est le moment de lancer cette invitation, pour préparer la rentrée et se mettre en ordre de bataille. Nous souhaitons construire une force populaire qui soit à l’image de ce que veulent les gens aujourd’hui".

C'est un grand appel au peuple d’Aubagne qui est lancé

Autour de la table étaient présents des porte-paroles qui représentent la diversité du mouvement. Et effectivement, se trouvaient aux côtés de Magali Giovannangeli, des militants du Parti Communiste, de la France Insoumise, d'Ensemble, des responsables syndicaux et bien sûr des citoyennes et des citoyens engagé.e.s dans la cité et dans des associations.

La nécessité d'une ouverture la plus grande possible était soulignée par Jean-Philippe Izquierdo qui affirmait : "On a besoin de rassembler largement au delà du concept de forces de gauche. Aujourd’hui la gauche ici c’est 36%. Il faut donc aller au-delà pour gagner, autant sur le nombre que sur le fond".

Un membre historique de la section locale du PCF, Gérard Rouqueirol, est particulièrement sensible aux gens les plus démunis : "ils se désintéressent de la politique. Il faut trouver les moyens de les motiver pour participer à la construction du projet". Comment ? "En allant à leur rencontre, dans la ville, dans les quartiers, en activant tous les réseaux..."

Aubagne La Commune travaille à ce rassemblement depuis de nombreux mois. L'appel qui a été lancé il y a maintenant un an dépasse aujourd'hui les 1000 signatures. Des rencontres thématiques régulières ont permis de commencer à identifier les grandes lignes d’un projet. Un collectif d'animation de plusieurs dizaines de personnes se réunit depuis plusieurs mois tous les 15 jours. Un local a été ouvert. Les animateurs du mouvement l'affirment : "Il faut maintenant aller encore plus loin et plus fort". 

Aubagne La Commune souhaite que cette rencontre de travail, sans préalable, ni à priori, permette de construire des alternatives quotidiennes sur des sujets qui méritent des offensives immédiates et de faire grandir une force politique populaire capable de balayer Gazay et son équipe pour construire un autre avenir pour Aubagne.

Benoit Jancet

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • Aubagne La Commune : les rencontres se multiplient +

    Dans le même temps où les animateurs de "Aubagne La Commune" ont lancé une invitation à une quarantaine d'organisations, collectifs, syndicats, associations, mouvements et partis politiques pour une rencontre de travail le 24 septembre sur les municipales, le site du mouvement informe que des "échanges bilatéraux" ont continué à avoir Lire la suite
  • Festimôme 18ème édition : à 18 ans, on peut voyager seul ! +

    A 18 ans on peut voyager seul, mais on préfèrera cette année encore se déplacer en famille pour mieux partager les 50 spectacles, les dizaines d’animations et de jeux, les repas et pique-nique, pendant les 4 jours (4 jours !) d’un festival d’été qui a su trouver, au fil des années, Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Gilles Lejeune, militant associatif +

    Je ne suis pas un porte-parole d'Aubagne La Commune mais un simple adhérent de ce Collectif oeuvrant à changer localement de gouvernance politique. Je suis résident à Aubagne depuis Juillet 2002 et jusqu'aux élections de 2014, je m'y trouvais parfaitement bien ! Lire la suite
  • 1