Mauvais sondages pour Gazay


mauvais sondages pour gazay

Vous êtes peut-être parmi les personnes qui ont été sondées au premier trimestre de cette année ? Dans les "milieux autorisés", on nous affirme que deux sondages concernant Aubagne ont eu lieu, fin février et fin mars. Les deux mesures de l'opinion donneraient le même résultat : Gazay en grande difficulté, une liste conduite par Giovannangeli (désignée tête de liste par "Aubagne La Commune") gagnante au deuxième tour après un premier tour dominé par le Rassemblement National et Joëlle Mélin.

Vraie info ou intox ? Qu'importe, les sondages, plus personne n'y croit. Mais ce qui est sûr, c'est que le maire, lui, y croit.

Depuis plus de trois mois maintenant, on le voit partout battre la campagne, fébrilement, promettant tout ce qu'il a refusé pendant 5 ans (rien que dans ce week-end de Pentecôte, on l'a vu aux rencontres régionales des villes amies des enfants, au rallye de la Sainte Baume, au salon des agricultures de Provence, avec les résidents du Domaine de la Perussonne, à la commémoration des morts d'Indochine, avec les peintres sur Foch, au Tennis Ballon Solidaire, à l'expo du Panther Club, avec les résidents des Taraïettes, au vide grenier de l'association "Chats du coeur" - ou il a tenté, en vain, de ravir la vedette à Barthélémy -, aux portes ouvertes du Club de Tennis, ..., si ça ce n'est pas de la campagne électorale) .

Des routes (départementales) sont (re)goudronnées avec la bénédiction financière de Martine Vassal, présidente du département et de la métropole (comme à Marseille où la majorité municipale après 5 mandats successifs vient de s'apercevoir qu'il fallait refaire les voiries du centre-ville).

Comme certains maires qui n'ont aucun sens des priorités communales, Gazay "refait" les ronds-points. Mais Barthélémy assure que c'est elle qui paie.

Une agitation fébrile d'une campagne électorale qui s'annonce mal

Les tondeuses et les débroussailleuses (avec des entreprises privées) font le tour de tous les quartiers pour tenter de masquer tous les espaces publics laissés à l'abandon et sans entretien depuis 5 ans.

Le "petit plus" de la semaine : il est allé demander à la poste de ne pas supprimer le bureau de Central Parc ... sans doute jusqu'aux élections municipales. Le double langage, ça le connaît, lui dont le parti "Les Républicains" demande la réduction de la dépense publique de 20 milliards et qui trouve que la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires proposée par Macron, ce n'est pas suffisant.

Au-delà des chiffres des sondages (les élections européennes ont, une nouvelle fois, fait la preuve d'une crédibilité très limitée), les proches du maire lui font remonter que les Aubagnais.es le trouvent "peu accessible", "pas à l'écoute", "loin des préoccupations des gens", "avec peu de sensibilité environnementale".

Les élections professionnelles de décembre qui a vu le triomphe de la liste CGT et l'effondrement du syndicat "maison", a été un premier avertissement sévère (depuis, d'ailleurs, il ne se passe plus un jour sans que Gazay ne vante les mérites du personnel communal).

Elections professionnelles : les municipaux rejettent Gazay

Le résultat du candidat du parti du maire aux élections européennes à Aubagne est un dernier coup de semonce (7,64%, bien plus mauvais qu'à Marseille, en-dessous du score national, le plus mauvais résultat des mairies de droite). D'autant plus que, contrairement à la plupart des responsables politiques aubagnais, Gazay avait fait un appel national (paru dans le JDD) pour soutenir la liste,"Les Républicains".

L'explosion ou l'implosion du parti "Les Républicains" (celles et ceux qui démissionnent pour "reconstruire ailleurs", celles et ceux qui rejoignent Macron - comme Barthélémy ? - , celles et ceux qui veulent refonder le parti, ...) n'est pas de nature à rassurer le maire pour l'année prochaine.

D'où une course effrénée (désespérée ?) pour tenter de rattraper tout ce qui bouge quitte à remettre en cause l'équilibre du budget 2019 voté il y a quelques semaines. Les dépenses seront reportées sur 2020. Après moi, le déluge.

Pas sûr que cela suffise à tromper les Aubagnais.es, tant chacune et chacun, quel que soit le quartier et quel que soit son milieu, a pu constater l'incompétence, l'incurie et le mépris d'une équipe municipale qui a commencé à détruire les racines mêmes de notre Aubagne.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • ALC : paroleS à la diversité avec Pierre Kerboua, adhérent FO +

    Pierre Kerboua : adhérent FO « J’ai longtemps vécu dans le quartier du Charrel, j’y navigue comme un poisson dans l'eau et je connais presque chaque habitant. Aujourd’hui ce quartier est en déshérence, la mairie refuse ce que les habitants tentent de construire (club de foot, associations, activités pour les plus jeunes). Rejoindre Aubagne la Lire la suite
  • Cambriolages : la vérité +

    Il y a quelques jours, Mèfi avait signalé un vol sur un chantier de construction d'une villa dans le quartier de Saint Mitre. Ce vol est resté sans AUCUNE communication de la ville. Le 21 mai dernier, l'association des propriétaires du Clos Ruffisque, dans le même quartier, établissait le constat que Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Marie Madeleine Girodias +

    Il y a quelques années, en tant que présidente d’une petite association (mieuxvivreenhaiti.wordpress.com) travaillant dans un petit village en Haïti, les Abricots, nous faisions partie de la vie d’Aubagne. La mairie et le conseil général de l’époque, avaient le sens de la solidarité. Nous avons, avec eux et nos donateurs, Lire la suite
  • "Aubagne La Commune" appelle à une rencontre de travail pour construire une alternative à Gazay et sa politique +

    Ce mercredi 19 juin, Aubagne La Commune donnait une conférence de presse pour exprimer sa volonté de rassembler les Aubagnaises et les Aubagnais autour d'un projet pour Aubagne conçu par eux. Magali Giovannangeli qui a été désignée tête de liste de l'association et les porte-paroles du mouvement l'ont confirmé ce Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Nathalie Canovas, militante associative, quartier de La Tourtelle +

    Nathalie Canovas : militante associative, quartier de La Tourtelle « Retrouver notre ville d'Aubagne, avec un maire à l'écoute de ses habitants, voila ce pourquoi existe le mouvement citoyen Aubagne La Commune que je soutiens. » Lire la suite
  • Villa Estello à La Tourtelle +

    Voilà un restaurant qui mérite un nouveau coup de projecteur, un restaurant dont la qualité nous fait regretter que "les 10 étoiles" n'existent pas. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Omar Amri, citoyen aubagnais +

      Omar Amri :  citoyen aubagnais « Rejoindre Aubagne La Commune c'est espérer aider à changer les pratiques politiques locales. Mon vœu pieux serait que les habitants s'emparent de tous les sujets, car tout les concernent. L'objectif est de gagner pour que les Aubagnaises et Aubagnais puissent compter sur leurs élus et Lire la suite
  • 1