Entre bilan et propositions


C'est un foisonnement d'idées qui a parcouru l'atelier de "Aubagne la commune" sur les services publics. Cela a commencé par l'exposé issu du travail d'un collectif d'agents du service public et de citoyens des situations nationales et locales actuelles.

Avec notamment une explication de la réforme qui est sortie du carton de M. Macron et du gouvernement. Réforme qui entérine la casse de la fonction publique et accélère la diminution des fonctionnaires, alors que les citoyens demandent plus de services publics.

Concernant la ville d'Aubagne, un chiffre qui illustre parfaitement le climat actuel : un taux d'absentéisme de 13,8% alors que la moyenne nationale est d'environ 9%.

Chiffre dû au mauvais management de l'équipe municipale et de la "haute" hiérarchie

Cette situation est le fait d'un manque de reconnaissance des agents, d'un climat de défiance entre la hiérarchie et ces mêmes agents qui ne sont devenus que des pions.

Conséquence par exemple : des associations sollicitées pour l'animation dans les écoles font un travail de surveillance à la place des agents municipaux.

Quelquefois, cela peut aller jusqu'au mépris, les mots sont forts. L'émotion dans les témoignages aussi. C'est un contraste évident avec la teneur de notre AGG municipal.

Mais s'il y a eu foisonnement négatif sur le fonctionnement actuel, il y a eu surtout foisonnement sur les propositions

De nombreux domaines ont été abordés : de la mobilité au sport en passant par la restauration, l'enfance et la petite enfance, l'autonomie, la culture, l'éducation, l'environnement, la gratuité, la monnaie locale, etc ...

Et bien sûr la relation entre agents municipaux, hiérarchie et élus.

Mais surtout le rapport avec la population.

Nous ne pouvons pas donner ici toutes les propositions. Une liste, même à la Prévert serait trop longue. Elles feront certainement partie d'un programme que "Aubagne la commune" ne manquera pas de faire connaître aux habitants.

Nous voulons cependant évoquer des idées qui ont été le fil conducteur de cette soirée.

Des idées fortes plusieurs fois reprises

La mise en place d'un comité d'usagers chargé de suivre le travail du service public. Il pourrait être composé de volontaires et d'habitants tirés au sort.

La mise en valeur du statut du fonctionnaire pour redonner du sens à un service public inventif et facilitateur.

Ne pas vouloir refaire ce qui se faisait avant. Lors des anciennes mandatures, certains fonctionnements ont pu heurter.

Donner de la capacité au service public et aux agents d'intervenir.

Oui, le terme foisonnement est bien adapté et un travail de synthèse devra être fait

D'autres réunions et d'autres thèmes sont proposés par "Aubagne la commune". Souhaitons qu'ils soient aussi riches et qu'ils attirent de plus en plus de monde. Tous les participants on pu constater, comme nous, que la parole était totalement libre.

Le Marmot

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay : le temps de semer l'illusion est revenu +

    Tout Aubagne le sait maintenant, deux oracles sondagiers successifs ont annoncé la défaite de Gazay aux prochaines élections municipales. Depuis, branle-bas de combat en mairie. Le maire se précipite dès qu'il aperçoit plus de deux personnes pour serrer des mains. Le directeur des services techniques et son adjoint courent dans Lire la suite
  • On vient de découvrir à quoi servent les caméras +

    Mardi 17 juillet 2019. Retenez bien cette date, elle est en passe de devenir historique pour Aubagne. Un véritable tournant pour la politique municipale. Grâce au Centre de Supervision Urbaine (un nom ronflant pour dire "les caméras de vidéo-surveillance"), la "Brigade Propreté Incivilités" (la BPI pour les professionnels) vient d'arrêter Lire la suite
  • Et la plainte ? +

    Après la condamnation de la ville d'Aubagne par la Cour d'Appel de Paris en janvier 2018 face à la banque RBS, concernant les emprunts toxiques, Gazay, dans une lettre enflammée adressée aux Aubagnais·es en juin 2018, écrivait : "en intentant une action pénale auprès du Procureur de la République, je souhaite Lire la suite
  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • 1