Les gourmands

les gourmands 

Chers ami-e-s, pour notre anniversaire, nous vous invitons à venir partager un magnifique et succulent gâteau. Nous vous demanderons seulement, puisque c'est une création, de bien vouloir nous aider à trouver un nom à ce gâteau.

Ah, il faut vous dire, ce petit rassemblement aura lieu dans notre chère capitale.
Au plaisir de vous rencontrer.

Enthousiastes, voilà les ami-e-s partis pour la fête. Chacun avec ses moyens. Quelques uns utilisent le train Corail (ouais je sais pour Paris y a pas mais c'est pour le fun).

D'autres ce sera le bon mini bus (en covoiturage, c'est moins cher). Enfin, un petit nombre a pris le vrai TGV (pas le Ouigo, ceux là avaient les moyens).

Vous vous imaginez bien que tout ce petit monde ne se pointa pas en même temps devant la table des festivités.

Les premiers se régalèrent, les suivants furent un peu déçus par les portions riquiquis qu'il restait, ceux qui montèrent en train Corail et arrivèrent bien après tout le monde, ne trouvèrent (et pas troubadour) que quelques miettes à partager.

Au fait, un nom fut trouvé à ce merveilleux gâteau. Il fut appelé « Démocratie participative ». 

Pas de crainte mes ami-e-s je ne suis pas un adversaire de la démocratie participative. Mais je pense qu'elle nécessite de gros efforts pour qu'elle puisse fédérer le plus de monde possible, et qu'elle ne fasse pas plus de déçus que de satisfaits.

Mettre autour d'un projet, des citoyens qui y consacreront quelques heures par mois, des élus qui y réfléchiront un jour par semaine et des techniciens qui y travailleront 35 heures par semaine doit amener à imaginer des dispositifs pour que ces derniers n'aient pas une prépondérance sur les décisions prises.

Je crois que par le passé, la démocratie participative a eu quelque mal à vivre. Il faut cependant essayer et essayer encore, c'est un beau concept.

Le Marmot

 

Articles récents

  • Aubagne : encore des commerces qui ferment +

    Le 18 juin prochain, l'épicerie fine, Gastronomaniak, installée au centre-ville d'Aubagne, au début de la rue Laget fermera ses portes. Lire la suite
  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • 1