Aubagne la Commune : atelier thématique pour une Culture vivante

 aubagne la commune atelier thematique pour une culture vivante

Mardi 30 avril à 18h, Aubagne La Commune organise son prochain atelier thématique au Cercle de l’Harmonie. L'occasion de faire le bilan des destructions de l'actuelle municipalité mais surtout d'imaginer des perspectives, des projets pour que rennaisse la culture à Aubagne.

En cinq ans de municipalité Gazay, la culture, de façon peut-être encore plus significative que dans d’autres secteurs, a subi les coups d’une marginalisation et fait l’objet d’un détournement de sens, alors que ses audaces et sa singularité, ici, bénéficiaient d’un rayonnement et d’une reconnaissance qui dépassaient largement nos « frontières territoriales ».

Mise au cœur de la vie de la cité, elle était devenue au fil des mandats, un point de repère et un espace de ressources, l’endroit précieux du sensible et de la rencontre avec l’autre. Elle irriguait tous les espaces de vie et participait, en se distinguant par ses qualités propres, aux démarches municipales visant le lien social, la solidarité et le bien vivre ensemble. 

Aujourd’hui, on « botte en touche » en désengageant le service public de ses responsabilités. On a asséché ses réseaux locaux et mis sous contrôle ses formes d’expression. On a fait taire ses lieux de paroles. On cloisonne et on isole. On décourage ses acteurs locaux. Les « comptes » ont pris la place des sourires et des rires. La culture vivante est peu à peu asphyxiée au profit d’une culture « cultivée » qui fait décor dans la vitrine du commerce de l’entre-soi.

Comment compléter ce constat, le détailler et le faire partager au plus grand nombre. Quelles perspectives peut-on imaginer pour construire un nouveau projet à mettre en œuvre dans le cadre d’un nouveau mandat : le nôtre cette fois-ci.

C’est autour de ces questions que le mouvement citoyen Aubagne La Commune organise son prochain atelier thématique, mardi 30 avril au Cercle de l’harmonie.

Jean-Luc Dimitri

 

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1