Aubagne La Commune : le rassemblement du peuple d'Aubagne ?


aubagne la commune le rassemblement du peuple d aubagne

« Qui a connu Aubagne et qui la voit ! » Effectivement, en cinq ans, il s’en est passé des choses dans la cité. Destruction du Petit Monde de Marcel Pagnol, fermeture de la piscine du centre ville, liquidation de la MJC, arrêt du développement du tramway, privatisation du service de restauration scolaire, bétonnage du piémont du Garlaban, torpillages des budgets de la médiathèque, de la maison des solidarités, des maisons de quartiers, liquidation programmée du festival Grain de Sel, vente massive du patrimoine municipal, arrêt de la production de logements sociaux, compression du service public communal, désertification du centre ville, volonté métropolitaine de supprimer la gratuité des transports... et par-dessus tout cela, le mépris, l’arrogance, l’incompétence.

De quoi désespérer le commun des mortels aubagnais !

Il y a, maintenant, un an, une trentaine de citoyens, pour la plupart d’entre eux, sans attache politique, pour quelques uns militants Insoumis, communistes, écologistes, ou syndicalistes, décident de relever le défi : imaginer un nouve Aubagne sans Gazay, Barthèlemy et leurs équipes, un Aubagne fidèle à ses traditions, solidaire, social, écologiste, émancipateur, une commune audacieuse, maîtresse de son destin.

"Aubagne La Commune" était née. 

Enthousiasme et innovation à l’ordre du jour, structurer l’association, s’organiser en groupes de travail, aller à la rencontre des Aubagnaises et des Aubagnais, dialoguer avec le mouvement associatif, inviter les partis politiques de gauche à la rencontre, tout en leur rappelant l’indépendance du mouvement, permettre au Citoyen d’être l’élément déterminant de la reconstruction de la commune.

Et en un an que de chemin parcouru ! Mille de nos concitoyens rencontrés lors de porte à porte, devant les écoles, au marché, ont apporté leur soutien à cette initiative innovante, les vœux d’Aubagne la Commune partagés chaleureusement par plus de 150 personnes, la participation aux ateliers thématiques, les rencontres dans les quartiers soulignent cette incontestable volonté de changement.

Innover dans la construction est passionnant. Le nombre, sans cesse croissant de nouveaux « militants », la volonté d’apprendre et d’apporter, la diversité dans les approches des problèmes à régler, le souci de ne pas faire comme avant tout en ayant la nostalgie du passé, bousculent les a priori et les certitudes .

Rien n'est simple mais tout est passionnant. Au printemps 2020, l’avenir d’Aubagne sera scellé, les citoyennes et citoyens de notre ville, en ce moment, se rassemblent pour qu’il soit, pour toutes et pour tous, porteur d’espoir.

Edmond Lozano

 

 

 

   

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Rugby Club Aubagnais : c'est mal parti +

    En Ligue 1, le QSG règle le sort de Dijon par une écrasante victoire (4 à 0), Lille termine par un festival devant Angers (5 à 0), Lyon bat Caen (4 à 0), Saint Etienne fait de même devant Nice (3 à 0). Montpellier ne peut faire que match nul Lire la suite
  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • 1