Conseil de territoire, morne plaine


 conseil de territoire morne plaine

Le conseil de territoire de mardi 26 février a débuté par un hommage à Jean Tardito, ancien maire d’Aubagne et premier président, en 1993, de la communauté de ville Garlaban Huveaune Sainte Baume, qui se transformera plus tard en communauté d’agglomération.

Les premières délibérations sont consacrées au lancement du PLUi (le plan local d’urbanisme intercommunal). Un pas de plus vers le dessaisissement des communes de leurs compétences essentielles, ici le droit au sol, même si « rien ne se fera sans l’accord des maires ».

Les modalités de la concertation ont donné lieu à un échange entre la présidente et les élus d’opposition. La délibération prévoit 3 structures de collaboration :

  • une conférence des 12 maires,
  • un groupe de travail PLUi,
  • les conseils municipaux.

La métropole de Marseille dessaisit les communes du droit au sol : Gazay et Barthélémy acquiescent 

Magali Giovannangeli a demandé que soit actée la présence des élus d’opposition dans les groupes de travail sur le PLUi, ce que la présidente Sylvia Barthélémy a refusé, au motif que ce sont les maires qui décideront d’associer ou pas leurs élus d’opposition et qu’elle ne pouvait (voulait ?) rien imposer.

« Et quand vous dirigiez cette Agglo, vous n’avez pas associé l’opposition ! Vous me demandez de faire une chose que vous-même n’avez pas faite » déclare la présidente. « Faux, lui répondra Antoine Di Ciaccio, du temps de l’Agglo, il y  avait des commissions préalablement aux conseils communautaires qui débattaient de tous les sujets ! Et ces commissions étaient ouvertes à tous les élus ! ».

Mais rien n’y fera. Transparence quand tu nous tiens…

La suite sera une longue série de délibérations actant les subventions aux structures économiques, de l’argile et de l’agriculture. Un dénominateur commun à ces délibérations : les subventions sont toutes en baisse, contrat de gestion Etat/Métropole oblige. Il a fallu diminuer le budget de fonctionnement de 12%, et les associations en ont fait (aussi) les frais. A une exception : le subvention de l’école de la céramique n’a pas été touchée. « C’est un engagement que j’avais pris devant vous », précise la présidente à l’attention d’Antoine Di Ciaccio. Celui-ci regrettera les baisses de subvention, mais prendra note de l’engagement tenu de la présidente pour l’école de la céramique. « C’est un élément essentiel de l’excellence de la filière argile sur le territoire. Il faut le soutenir… Mais l’année prochaine, je vous demanderai de compenser la perte de la subvention de vos amis du conseil régional… »

Barthélémy interdit à l'opposition de participer aux débats du PLU intercommunal

Vient ensuite une délibération actant la création sur le territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile d’un bureau du cinéma. Un « petit bureau », avec au départ un seul agent de l’office de tourisme intercommunal qui sera chargé d’encadrer, de soutenir, d’accompagner  les équipes de tournage. « il était temps que le Pays de Pagnol et des frères Lumière se dote d’un tel outil » interpelle Joelle Melin. Notre territoire a une renommée internationale et ni vous ni vos prédécesseurs n’avaient jamais rien fait pour le cinéma ! »

Ce qui va donner à Gérard Gazay l’occasion de s’enorgueillir de son action. « JE me suis retroussé les manches et J’AI sauvé le SATIS[1] en réunissant la somme de 6 millions d’euros nécessaires à son développement alors que mes prédécesseurs n’avaient rien fait. »

On pourrait presque croire que c’est lui qui a créé le SATIS ! Bref, Gazay a fait son cinéma.

Le conseil se terminera par une série de délibérations concernant les transferts de compétence des communes à la Métropole, sans grand intérêt.

A l’image de ces conseils de Métropole qui ne décident de rien, et où tous les élus font semblant de servir à quelque chose.

Diego de la Vega

 

[1] Département Image et Son de l'Université d'Aix-Marseille installé à Aubagne depuis 30 ans dans les anciens locaux de l'école Lakanal.

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • L'AFC sur le podium ? ... et l'OM lamentable +

    En Ligue 1, Montpellier freine Saint-Etienne (0 à 1) et se retrouve en course pour l'Europe. Le QSG bat Angers (1 à 2) et Lille est victorieux de Bordeaux (1 à 0). L'équipe de l'OM, sans jeu, sans envie, sans rien, on espère un jour sans entraîneur, a été une Lire la suite
  • 1