Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales

 macon aubagne les citoyen ne s au coeur des municipales

A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt.

Mâcon, département de Saône-et-Loire, est une commune d'un peu plus de 33 000 habitants dans une communauté d'agglomération d'un peu plus de 76 000. Une dimension peu éloignée d'Aubagne. Autre point commun, le maire est membre du parti "Les Républicains".

Les citoyen·ne·s engagé·e·s de cette ville viennent de se mettre d'accord pour "une liste citoyenne pour un projet écologique et solidaire".

Là où cette initiative fait écho à "Aubagne la commune", c'est qu'il ne s'agit pas d'un accord d'appareil. L'accord porte avant tout sur "la démarche de construction du projet municipal avec et pour les citoyen·ne·s".

Deux structures sont en place : "un comité d'animation" où toutes les habitantes et les habitants peuvent participer et qui doit préparer et mettre en œuvre les décisions et "une assemblée plénière" qui prend les décisions in fine.

Les membres de ces deux structures, encarté·e·s ou pas, doivent avoir signé un engagement portant sur des valeurs communes. Aucun parti n'a un rôle particulier, c'est aux citoyen·ne·s engagé·e·s de tout décider.

Comparaison n'est pas raison. Surtout, aucun modèle n'est exportable. Aubagne a les moyens d'inventer sa propre démarche. Mais l'exemple de Mâcon mérite d'être connu. Nous reproduisons ci-dessous l'appel dans son intégralité :

"En 2020, une liste citoyenne pour un projet écologique et solidaire à Mâcon.

A l’heure de tous les reculs sociaux, environnementaux et démocratiques initiés par ce gouvernement, les élections municipales de 2020 doivent être l’occasion de proposer un projet pour notre ville qui réponde réellement aux préoccupations de nos concitoyens. La commune se doit d’être un espace où se construisent des alternatives et des solidarités à condition de le vouloir vraiment et d’y associer les habitants eux-mêmes.

C’est pourquoi des citoyens impliqués dans la vie locale et des organisations politiques ont décidé d’unir leurs forces sur la base de valeurs humanistes, écologiques, sociales, démocratiques communes.L’ association Refondations 71, les mouvements locaux d’Europe Écologie les Verts, de La France Insoumise, du Mouvement Républicain et Citoyen et du Parti Communiste Français lancent ensemble cette démarche citoyenne en s’appuyant sur l’expérience du mandat de conseillère municipale et de conseillère communautaire d’Eve Comtet Sorabella.

Ils proposent aux Mâconnais d’élaborer d’ici la fin de l’année un programme à la hauteur des réels besoins des habitants de notre ville et de son agglomération.

Ils appellent dès maintenant les Mâconnaises et Mâconnais, les associations et les mouvements souhaitant s’engager dans la démarche de cette liste citoyenne à rejoindre les groupes de réflexion et d’élaboration du programme qui seront mis en place rapidement.

Ensemble, dans un esprit d’ouverture, de bienveillance et de volonté de se projeter dans l’action, nous sommes en mesure de transformer notre ville dans l’intérêt des Mâconnais.

Mâcon le 6 février 2019"

Articles récents

  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • 1