Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales


 macon aubagne les citoyen ne s au coeur des municipales

A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt.

Mâcon, département de Saône-et-Loire, est une commune d'un peu plus de 33 000 habitants dans une communauté d'agglomération d'un peu plus de 76 000. Une dimension peu éloignée d'Aubagne. Autre point commun, le maire est membre du parti "Les Républicains".

Les citoyen·ne·s engagé·e·s de cette ville viennent de se mettre d'accord pour "une liste citoyenne pour un projet écologique et solidaire".

Là où cette initiative fait écho à "Aubagne la commune", c'est qu'il ne s'agit pas d'un accord d'appareil. L'accord porte avant tout sur "la démarche de construction du projet municipal avec et pour les citoyen·ne·s".

Deux structures sont en place : "un comité d'animation" où toutes les habitantes et les habitants peuvent participer et qui doit préparer et mettre en œuvre les décisions et "une assemblée plénière" qui prend les décisions in fine.

Les membres de ces deux structures, encarté·e·s ou pas, doivent avoir signé un engagement portant sur des valeurs communes. Aucun parti n'a un rôle particulier, c'est aux citoyen·ne·s engagé·e·s de tout décider.

Comparaison n'est pas raison. Surtout, aucun modèle n'est exportable. Aubagne a les moyens d'inventer sa propre démarche. Mais l'exemple de Mâcon mérite d'être connu. Nous reproduisons ci-dessous l'appel dans son intégralité :

"En 2020, une liste citoyenne pour un projet écologique et solidaire à Mâcon.

A l’heure de tous les reculs sociaux, environnementaux et démocratiques initiés par ce gouvernement, les élections municipales de 2020 doivent être l’occasion de proposer un projet pour notre ville qui réponde réellement aux préoccupations de nos concitoyens. La commune se doit d’être un espace où se construisent des alternatives et des solidarités à condition de le vouloir vraiment et d’y associer les habitants eux-mêmes.

C’est pourquoi des citoyens impliqués dans la vie locale et des organisations politiques ont décidé d’unir leurs forces sur la base de valeurs humanistes, écologiques, sociales, démocratiques communes.L’ association Refondations 71, les mouvements locaux d’Europe Écologie les Verts, de La France Insoumise, du Mouvement Républicain et Citoyen et du Parti Communiste Français lancent ensemble cette démarche citoyenne en s’appuyant sur l’expérience du mandat de conseillère municipale et de conseillère communautaire d’Eve Comtet Sorabella.

Ils proposent aux Mâconnais d’élaborer d’ici la fin de l’année un programme à la hauteur des réels besoins des habitants de notre ville et de son agglomération.

Ils appellent dès maintenant les Mâconnaises et Mâconnais, les associations et les mouvements souhaitant s’engager dans la démarche de cette liste citoyenne à rejoindre les groupes de réflexion et d’élaboration du programme qui seront mis en place rapidement.

Ensemble, dans un esprit d’ouverture, de bienveillance et de volonté de se projeter dans l’action, nous sommes en mesure de transformer notre ville dans l’intérêt des Mâconnais.

Mâcon le 6 février 2019"

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • L'AFC sur le podium ? ... et l'OM lamentable +

    En Ligue 1, Montpellier freine Saint-Etienne (0 à 1) et se retrouve en course pour l'Europe. Le QSG bat Angers (1 à 2) et Lille est victorieux de Bordeaux (1 à 0). L'équipe de l'OM, sans jeu, sans envie, sans rien, on espère un jour sans entraîneur, a été une Lire la suite
  • 1