Deflesselles et le double langage !


deflesselles et le double langage

Dans La Provence du 9 janvier, Bernard Deflesselles, député de la 9ème circonscription (Aubagne - La Ciotat), présente ses vœux à la population. C'est l'occasion pour nous de revenir sur son activité parlementaire.

D'abord pour se féliciter de l'appel qu'il a signé avec 36 autres députés "Les Républicains" et qui a fait l'objet d'une publication dans Le Monde du 23-24 décembre. Cet appel intitulé "Les abeilles sont essentielles" soulignait la nécessité de "la création d'un véritable plan de sauvegarde des abeilles".

Sauf que, Stéphane Foucard, journaliste au service Planète, faisait observer que 30 des députés signataires, dont Bernard Deflesselles, avaient, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur l'agriculture dit "Egalin", proposé des amendements contestant l'interdiction des néonicotinoïdes, insecticides utilisés depuis les années 90 et qui sont une cause déterminante du déclin des insectes en général et des abeilles en particulier.

Voilà un bel exemple qui illustre la capacité du député de la 9ème circonscription à faire le contraire de ce qu'il dit.

Relevons aussi quelques autres aspects du mandat de Deflesselles que vous pouvez trouver sur le site "www.NosDéputés.fr".

En ce qui concerne, l'activité parlementaire, la présence en commission, les interventions en commission, les interventions en Hémicycle, les propositions d'amendements, les propositions de lois, les questions écrites et les questions orales, le député d'Aubagne se situe dans les 150 députés les moins actifs de France.

Dans ses vœux, il affirme "je ne me réjouis pas à voir la France sans projet d'avenir, sans grande ambition pour le bien commun", mais ce qui est sûr c'est qu'on n'a pas à compter sur lui pour faire des propositions.

Il rajoute "Personnellement je m'attacherai à porter et à défendre les aspirations de mes concitoyens". Et s'il commençait par faire son travail de député.

Mais peut être ses indemnités mensuelles de plus de 10 000€ sont-elles trop modestes ? A moins que le fait que son épouse ne soit plus rémunérée par l'Assemblée Nationale depuis juillet 2017 soit un handicap pour son action parlementaire ?

Au fait, pendant la décennie où sa conjointe était son assistante parlementaire (dont jamais personne n'a entendu parler ni dans la circonscription ni à l'Assemblée Nationale), peut-on connaître le montant de sa rémunération ?

Mensonges et double langage : Gazay a un bon maître.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Aubagne la commune" : voeux samedi 26 janvier à 11h au Cercle +

    Ils ne restent plus que quelques jours pour les traditionnelles cérémonies de voeux. "Aubagne la commune", maintenant constituée en association, a choisi ce dernier moment pour présenter les siens aux Aubagnaises et aux Aubagnais. Lire la suite
  • Carton plein pour les équipes aubagnaises ... et l'OM gagne enfin ! +

    En ligue 1, après 9 matchs sans victoire, l'OM s'impose devant l'immense équipe de Caen qui était réduite à 10 (0 à 1), Lille bat Amiens (2 à 1), Strasbourg ridiculise Monaco (1 à 5), Montpellier obtient un nul face à Rennes (0 à 0). Le QSG fait une démonstration Lire la suite
  • Voeux du maire : les gilets jaunes s'y invitent, Gazay ne cite pas leur présence +

    Vendredi 18 janvier, cérémonie des voeux du maire à la population. Gazay fait applaudir tout le monde, Barthélémy, les jeunes, les vieux, ses élus, son administration, pas une seule fois il ne prononce les mots de "gilets jaunes" qui étaient pourtant présents dans la salle. C'est le seul élément notable Lire la suite
  • Les socialistes aubagnais portés disparus +

      A la dernière réunion du Conseil Municipal, le 12 décembre, aucun élu socialiste n'était présent. C'était pourtant l'une des réunions les plus importantes de l'année puisqu'elle avait à son ordre du jour le budget de la ville pour 2019. Lire la suite
  • Résidence du Château à Aubagne : 13 Habitat menace +

    A la Résidence du Château, aux Passons, plus il y a des fissures dans les immeubles, plus les locataires paient. Explications. Lire la suite
  • MERCI ! +

      Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés. Lire la suite
  • Suppression des gardiens au service des sports +

    Ce matin, lundi 14 janvier, le personnel du service des sports de la ville d'Aubagne s'est vu attribuer des badges pour assurer l'ouverture et la fermeture des stades et des gymnases. L'objectif est de supprimer les postes de gardiens. Lire la suite
  • 1