Aubagne : élections professionnelles sous pressions

Aubagne : élections professionnelles sous pressions

Le site de la CGT des communaux dans un article intitule "En toute transparence" (voir ici) nous donne à lire le constat d'huissier réalisé le 24 octobre, jour de la clôture du dépôt des listes pour les élections professionnelles qui auront lieu le 6 décembre prochain.

Le Procès verbal écrit par madame Justine Bloyer, clerc habilité aux constats de la SELARL Bagnol-Schinetti, mentionne : "Le soir (NDLR : il s'agit du 24 octobre), la directrice des ressources humaines, madame Escoffier, nous a téléphoné pour nous informer que les listes de ces trois syndicats (NDLR : il s'agit de la CFTC, de la FSU et de la CGT) comportent des irrégularités".

En fait d'irrégularités, il s'agit tout simplement de listes incomplètes. Or aujourd'hui, la CFTC se targue d'être la seule à avoir des listes complètes dans toutes les institutions. 

Mais on sait aussi dans quelles conditions ces listes ont existé : pressions, promesses et sans doute aussi beaucoup de confusion.

C'est ainsi qu'un candidat a cédé à un collègue de travail et a découvert ensuite qu'il se retrouvait dans un syndicat de travailleurs chrétiens alors qu'il est pratiquant dans une autre confession mais surtout découvre que Gazay et le Directeur Général des Services sont à l'origine de l'implantation de ce syndicat.

Il souhaite en partir mais il semble que, pour l'instant, l'administration lui refuse. La démocratie, sous l'ère Gazay, cela marche comme ça.

Tant pis, son choix est fait : son vote le 6 décembre, ce sera la CGT.

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Bilan Gazay : Aubagne sur le podium des villes sales +

    Il suffit de se balader en centre-ville, dans les quartiers ou en zone industrielle, Aubagne est devenue une ville où la propreté fait défaut : pas de doute le modèle c’est Marseille - Le dispositif inventé par Gazay, la Frap, est inefficace... - Les mauvaises relations avec la métropole conduisent à un ramassage Lire la suite
  • Bilan Gazay : Aubagne a perdu sa place +

    Avec Gazay, Aubagne est devenue la 6ème ville du département, désormais dépassée par Salon-de-Provence. Lire la suite
  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

    Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : les cadres de la ville s'enfuient +

    Depuis plusieurs semaines, les cadres de la ville savent que c'est fini pour Gazay et son équipe. Depuis le 15 mars, la principale préoccupation des plus "proches", c'est de trouver un terrain d'atterrissage dans une autre institution. Lire la suite
  • 1