La culture de la défaite

Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges politiques.

On a pu hélas toucher du doigt que partout où la gauche au lieu de se rassembler sur des points communs (et ils étaient nombreux) s'est déchirée sur des points de détail, chacun voulant être le leader menant une bataille intestine féroce et oubliant l'essentiel, le devenir des villes ou des pays dirigés par la droite, ouvrant ainsi la porte au populisme le plus extrême. Il en est ainsi de nos voisins italiens et de plusieurs villes françaises offertes au FN ou à la droite la plus dure !

Et que lit-on, en ce moment chez nous, chez certains Aubagnais donneurs de leçons ?

Sur le plan national, peu ou pas d'attaques sur la politique du monarque qui nous gouverne, sur la droite qui durcit ses positions avec un Wauquiez fascisant. Non, l'ennemi, c'est Mélenchon, celui qu'il faut abattre, il est annoncé avec un très bon score aux Européennes, c'est insupportable. On peut ne pas aimer le personnage qui n'a pas que des qualités, mais il a su redonner de l'espoir aux français et en particulier à de nombreux jeunes qui se reconnaissent dans la lutte des Insoumis, n'est ce pas là l'essentiel !

Sur le plan local, la même chose. Rien ou peu sur le bilan catastrophique de l'équipe en place, non, les attaques sont à sens unique dirigées contre "Aubagne, La commune". L'urgence de reprendre cette ville ne compte pas, s'unir pour y arriver en mettant en avant l'intérêt des Aubagnais ne pèse pas lourd, les égos prennent le pas sur tout le reste. Les exemples de La Ciotat, de Nimes perdues définitivement ne font pas réfléchir .

La machine à perdre est en route, peu importe, la défaite sera pour eux sans regrets et même certains pourront de nouveau boire un coup comme cela a été le cas en 2014.

Liliane Boudia

 

Articles récents

  • Bilan Gazay : on liquide le service public +

    Avec Gazay, nous avons vécu la destruction du Service Public en direct. Privatisation de la Cuisine Centrale, fermeture de la piscine du Bras d’Or et de la MJC, diminution des effectifs, interventions grandissantes des entreprises privées en tant que prestataire de la ville dans tous les domaines, diminution drastique des moyens Lire la suite
  • Bilan Gazay : du béton partout +

    Il disait vouloir garder son âme à Aubagne mais il a montré son vrai visage rapidement. Du bêton partout, sous toutes ses formes. Entre 2014 et 2020 ce sont plus de 600 permis de construire individuels qui ont été instruits (facile à savoir quand on suit l’affichage réglementaire )… Plus de 50 Lire la suite
  • Entretien avec Magali Giovannangeli : quelles seront vos premières mesures en tant que Maire +

      Tous les mardis et vendredis, Magali Giovannangeli, tête de liste de "Rassemblé-e-s pour Aubagne" répond aux questions de Mèfi. Premier entretien : quelles seront les premières mesures lorsque elle sera maire d'Aubagne. Lire la suite
  • Bilan Gazay : priorité Marseille +

    Pas de doute le système Gaudin/Vassal s’est installé à Aubagne. Lire la suite
  • Aubagne : les cadres de la ville s'enfuient +

    Depuis plusieurs semaines, les cadres de la ville savent que c'est fini pour Gazay et son équipe. Depuis le 15 mars, la principale préoccupation des plus "proches", c'est de trouver un terrain d'atterrissage dans une autre institution. Lire la suite
  • Artistes assignés à résidence +

    La longue période de confinement dont nous sortons peu à peu, a sans doute permis de démontrer une capacité de résistance des artistes et de la création, pour conserver le lien social et continuer à inventer des formes d’expression dépassant les contraintes imposées.  Lire la suite
  • Raymond Lloret : battre la droite et l'extrême droite +

    A quatre semaines du 2ème tour des élections municipales qui aura lieu le 28 juin, il est nécessaire de "faire le tour" des prises de positions des divers candidats du 1er tour. Lire la suite
  • 1