La culture de la défaite


Chaque jour je lis sur facebook les publications des uns et des autres concernant la politique nationale et locale. Je déplore hélas que les exemples de plusieurs pays européens ou de villes françaises ne fassent pas réfléchir certains qui donnent des leçons en permanence, se prenant pour de fins stratèges politiques.

On a pu hélas toucher du doigt que partout où la gauche au lieu de se rassembler sur des points communs (et ils étaient nombreux) s'est déchirée sur des points de détail, chacun voulant être le leader menant une bataille intestine féroce et oubliant l'essentiel, le devenir des villes ou des pays dirigés par la droite, ouvrant ainsi la porte au populisme le plus extrême. Il en est ainsi de nos voisins italiens et de plusieurs villes françaises offertes au FN ou à la droite la plus dure !

Et que lit-on, en ce moment chez nous, chez certains Aubagnais donneurs de leçons ?

Sur le plan national, peu ou pas d'attaques sur la politique du monarque qui nous gouverne, sur la droite qui durcit ses positions avec un Wauquiez fascisant. Non, l'ennemi, c'est Mélenchon, celui qu'il faut abattre, il est annoncé avec un très bon score aux Européennes, c'est insupportable. On peut ne pas aimer le personnage qui n'a pas que des qualités, mais il a su redonner de l'espoir aux français et en particulier à de nombreux jeunes qui se reconnaissent dans la lutte des Insoumis, n'est ce pas là l'essentiel !

Sur le plan local, la même chose. Rien ou peu sur le bilan catastrophique de l'équipe en place, non, les attaques sont à sens unique dirigées contre "Aubagne, La commune". L'urgence de reprendre cette ville ne compte pas, s'unir pour y arriver en mettant en avant l'intérêt des Aubagnais ne pèse pas lourd, les égos prennent le pas sur tout le reste. Les exemples de La Ciotat, de Nimes perdues définitivement ne font pas réfléchir .

La machine à perdre est en route, peu importe, la défaite sera pour eux sans regrets et même certains pourront de nouveau boire un coup comme cela a été le cas en 2014.

Liliane Boudia

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Municipales : entretien avec Arthur Salone, Parti Socialiste +

    A l'occasion des futures élections municipales, la rédaction de Mèfi a décidé de rencontrer les principaux acteurs de la vie politique locale. Ce mardi après midi, 17 septembre, j'ai rencontré Arthur Salone, secrétaire de la section d'Aubagne du Parti Socialiste. Lire la suite
  • La Propreté en campagne électorale +

    Le samedi 21 septembre 2019 a été décrété "Journée Mondiale du nettoyage de notre Planète". Les Maisons de Quartier se sont mobilisées et invitent la population à s'inscrire. Gazay a demandé à son directeur adjoint des services techniques (celui qui a eu une promotion fulgurante) de mobiliser la FRAP (Force Lire la suite
  • Denis Grandjean parle à Mèfi +

    4 jours après la conférence de presse où il a, avec d'autres, interdit la présence de Mèfi, Denis Grandjean a publié sur sa page facebook, sans nous les faire parvenir, les réponses aux questions que nous lui avions posées il y a plus de 2 semaines (comme nous le faisons Lire la suite
  • Faites la Paix ! +

    Il y a des valeurs qui font partie du patrimoine culturel d’Aubagne. La Paix en est un bel exemple. La Fête de la Paix, malgré toutes les embuches dressées sur son chemin, sera à nouveau et pour la 31ème fois, l’évènement culturel, à Aubagne, ce samedi 21 Septembre. Lire la suite
  • Gelati Nino est à vendre ! +

    Si vous arrivez à vous frayer un chemin au milieu des travaux de réfection de la chaussée autour de l'Horloge, vous pouvez apercevoir sur la vitrine du glacier "Gelati Nino", une inscription "A vendre" suivie d'un numéro de téléphone. Un commerce de plus du centre-ville contraint de fermer. Lire la suite
  • Doit-on accepter la mise à l'écart de Mèfi ? +

    « … La confiance cela ne se décrète pas, cela se construit dans les pratiques… » C’est en ces termes que Denis Grandjean s’adressait à la Provence et à la Marseillaise lors d’une conférence de presse d’où il avait exclu Mèfi. Et de poursuivre « Il n’y a rien de pire que de Lire la suite
  • Municipales : le Modem Aubagne fait sa liste +

    Dans un entretien publié par Méfi le 21 août, Jean-Marie Orihuel le laissait entendre mais depuis samedi 14 septembre la décision a été prise par la section Modem d'Aubagne, cette formation politique est "en route pour la constitution d'une liste et d'un projet municipal des démocrates et des centristes pour le Lire la suite
  • 1