Guinness des records, Aubagne en Provence : des mensonges à répétition


En 2015, à sa soirée des voeux, le maire qui n'avait rien à annoncer, décidait de "révéler" qu'Aubagne allait s'appeler "Aubagne... en Provence". En 2017, il promettait la construction "de la plus grande crèche du monde" qui serait "répertoriée au Guinness des records". En fin 2018, qu'en est-il ?

Aubagne n'est toujours pas dénommée "en Provence". D'après les interlocuteurs que nous avons interpellés au Conseil d'Etat (seul habilité à prendre une telle décision, ce que ni le maire ni son administration ne savaient), il semble même qu'aucun dossier de demande ne soit parvenu à cette instance.

Vous pouvez d'ailleurs constater vous mêmes que la mention "Aubagne en Provence" n'est pas utilisée pour les papiers officiels et les arrêtés du maire. La Police Municipale (PM) n'a pas adopté le même papier à en-tête que les autres services.

La PM n'a pas le même papier à en-tête que les autres services

Pour le "village des santons" (on a abandonné le titre de "Plus grande crèche du monde" !), toujours aucune inscription au Guinness des records. Le livre des records 2019 vient d'être publié ce 5 septembre 2018, il n'y a rien.

On peut rajouter, que sur ces derniers mois, la moyenne mensuelle des visiteurs est inférieure à 1800 personnes, avec un petit 1300 pour juillet, alors qu'on se rappelle que le Petit Monde de Marcel Pagnol (que Gazay a éliminé du centre ville) attirait plus de de 5000 passionnés (et entre 6 et 7000 en juillet-août) qui déambulaient ensuite sur les cours et dans les ruelles du centre ancien. Pour le bien des commerçants et de l'économie locale.

Prenons la mesure de ces deux mensonges. Pour deux promesses finalement de peu d'importance et qui ne coûtent rien, Gazay a été capable de ne pas les tenir et de nous mentir. 

1300 personnes au village des santons contre 6 à 7000 au Petit Monde antérieurement

On peut imaginer pour tout le reste.

On comprend pourquoi il nous claironne à tout propos que la dette a baissé de 20 millions d'euros, alors qu'en réalité elle est plus importante qu'il y a 5 ans.

Que le magazine municipal (l'AJJ/AGG) nous décrit une ville qui croule sous les travaux alors que tout le monde constate que plus rien de sérieux ne se fait.

Qu'on nous présente une ville entretenue là où chacun peut voir dans son quartier que l'essentiel est à l'abandon.

Qu'on nous vante la propreté là où vous nous écrivez pour nous montrer une saleté (et la présence de rats qui pullulent !) qui ne cesse de s'étendre partout.

Qu'on nous affiche des commerces qui se multiplient en centre ville, là où vous pouvez compter les rideaux baissés, etc, etc, ...

En 2020, faut-il lui donner une nouvelle chance ou stopper le désastre pour sauver Aubagne ?

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Fête de la paix 2018 : 30e marche de la colombe +

    La culture de Paix est un monument aubagnais que le maire Gazay aimerait bien voir disparaitre du paysage. Mais les Gaulois de notre village sont plus que jamais présents à ce rendez-vous aujourd'hui plus qu'hier, indispensable pour la survie de l'humanité. Lire la suite
  • L'AFC éliminée, Aubagne Garlaban Basket commence fort +

    En ligue 1, 5ème journée, 5ème victoire du PSG devant Saint Etienne (4 à 0), l'OM écrase Guingamp (4 à 0) et prend la 2ème place, Lille va battre Amiens (2 à 3) et se hisse à 5 points du premier, à égalité avec l'OM. Toulouse réussit le match nul Lire la suite
  • Le cinéma de Pouce la Paix : Une journée particulière d'Ettore Scola +

    Après le succès de la projection du film L’Insulte, l’association Pouce la Paix ! nous donne un nouveau rendez vous le Jeudi 20 Septembre à 19h au cinéma Le Pagnol à Aubagne.  Lire la suite
  • Conférence de presse de rentrée des élus d'opposition +

    En cette rentrée, encore très estivale, les élus d'opposition ont reçu la presse et les médias pour leur faire part de leurs dernières réflexions et analyses sur la gestion municipale. Mèfi était là. Lire la suite
  • Pour la médiathèque d'Aubagne : rendez-vous mercredi 19 +

      Les syndicats CGT de la ville d'Aubagne appellent le personnel et l'ensemble des autres forces syndicales à un débrayage mercredi 19 septembre de 10h à 12h pour dénoncer la situation budgétaire dramatique de la médiathèque d'Aubagne. Voici l'intégralité de leur communiqué :   "Nous avons adressé un préavis de débrayage pour Lire la suite
  • Europe Ecologie - Les verts à l'initiative +

    Plusieurs organisations (EELV; Coopérative Ecologique et Sociale; Décroissance IDF; DiEM 25; FEVE; Génération Ecologie; Génération.S, Jeunes Ecologistes, JOC; MEI; Nouvelle Donne; PCF; Parti Pirate; UDE; Utopia; CAP 21; Ensemble !) ont décidé d'organiser dans ces prochains mois des "Assises de l'écologie et des solidarités". Lire la suite
  • Des employés de la ville interdits de restauration municipale +

    Depuis décembre 2015, le maire et sa majorité ont décidé de privatiser la restauration municipale et d'en donner la gestion à la Sogérès, filiale de la Sodexo. Lire la suite
  • 1