11 000€ mensuel pour le DGS d'Aubagne


salaire dgs

Depuis plus de 3 ans nous faisons savoir que la rémunération du Directeur Général des Services (DGS) de la ville d'Aubagne que l'on nous avait indiqué à 9000€ mensuels nous paraissait très au-dessus des moyens de la ville. Il semble que la rémunération de 2018 dépasse encore ce montant.

En effet, d'après des informations qui filtrent de discussions entre élu.e.s (et qui s'en offusquent !), on apprend que le salaire du DGS serait de 11 000€ mensuels. Sans compter la voiture de fonction, le téléphone portable, la tablette numérique, l'abonnement pour le parking, la carte essence, sans doute le péage pour les autoroutes.

Peut-on savoir s'il paie ses repas du midi ou si c'est la ville qui paie ? 

Si cela s'avère vrai (qu'on nous le dise !), c'est un montant démesuré pour une ville de 45 000 habitants, près de 4 fois plus que celui de son prédécesseur. Doit-on s'attendre à une réaction de l'Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne dont l'ancienne présidente est l'actuelle adjointe aux finances de la ville ?

Surtout qu'en permanence on appelle les salarié.e.s et les habitant.e.s à faire des sacrifices au nom de la sacro-sainte dette.

On peut mieux comprendre pourquoi le patron de l'administration a décidé d'attendre 2020 et ses 70 ans pour prendre sa retraite.

Alain Rousset, le président du groupe "LR" au conseil municipal, va-t-il considérer que cet article contient "des attaques personnelles".

Va-t-il le prendre pour exemple pour le prochain débat entre la rédaction de Mèfi et le maire organisé par La Provence ?

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • MERCI ! +

      Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés. Lire la suite
  • Suppression des gardiens au service des sports +

    Ce matin, lundi 14 janvier, le personnel du service des sports de la ville d'Aubagne s'est vu attribuer des badges pour assurer l'ouverture et la fermeture des stades et des gymnases. L'objectif est de supprimer les postes de gardiens. Lire la suite
  • Défaites pour tout le monde sauf pour le RCA +

    En Ligue 1, le QSG reprend sa route et déroule devant Amiens (0 à 3), Lille conforte sa seconde place en battant Caen (1 à 3), alors que Lyon ne peut faire que match nul face à Reims (1 à 1) et Saint Etienne s'impose à Guingamp (0 à 1). Lire la suite
  • Repas solidaire le 14 janvier +

      A l'initiative de Yannick Besset, propriétaire du restaurant "Les Arômes" à Gémenos, deux événements étaient programmés à Aubagne pour les plus démunis : un atelier culinaire et un repas gastronomique. Lire la suite
  • Ecole maternelle de Beaudinard : panne de chauffage +

    C'est au moment où il fait le plus froid que les pannes de chauffage arrivent. Après la piscine du Charrel, c'est, depuis lundi, le tour de l'école maternelle Louise Michel. Lire la suite
  • Deflesselles et le double langage ! +

    Dans La Provence du 9 janvier, Bernard Deflesselles, député de la 9ème circonscription (Aubagne - La Ciotat), présente ses vœux à la population. C'est l'occasion pour nous de revenir sur son activité parlementaire. Lire la suite
  • Ypnova : il dessine comme il slame +

    Plus connu du public des lieux dédiés à la poésie urbaine aux slams sessions et autres scènes ouvertes, initiateur aux côtés de son ami « Jilbois » de ce rendez-vous d’été devenu incontournable à Aubagne « Le grand slam du micro de bois », présent chaque mois de mars dans la ville avec ses Caramantrans Lire la suite
  • 1