Zac des Guargues : le retour?


Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non.

Dans un article intitulé "Imbroglio autour de la Zac des Gargues", on y apprend tout d'abord qu'un des principaux arguments de Gazay pour ne pas valider le projet, c'est que le secteur est "mal desservi". Il oublie de préciser que c'est lui qui a stoppé les travaux du tramway qui devait relayer les Paluds à Marseille, via le centre ville d'Aubagne-Le Charrel-La Penne sur Huveaune.

Il ne dit pas non plus que son projet de "remplacement" avec un BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) annoncé depuis 4 ans n'a pas encore vu l'ombre d'une réflexion pour prévoir un premier coup de pioche.

Mais l'article nous apprend que la Métropole qui a hérité du dossier tente de trouver une solution avec la société chargée de l'aménagement des Gargues, la SAPAG (Société Aubagnaise Pour l'Aménagement des Gargues). Une société qui n'a rien d'aubagnaise puisqu'elle est constituée d'Immochan (la foncière d'Auchan), Grand Delta Habitat (un constructeur de logements sur Avignon) et BTP NGE (un géant du BTP à Tarascon).

Il faut rappeler que l'abandon pur et simple du projet doit s'accompagner d'un dédommagement conséquent à cette société. On parle "d'au moins 100 millions d'euros".

Par contre, l'article nous informe que sa réalisation pourrait faire sortir de terre de 5 à 600 logements pour les Aubagnais, créer environ 3 000 emplois, prioritairement pour les Aubagnaises et les Aubagnais et, cerise sur le gâteau, générer 14 millions d'euros de retombées fiscales annuelles.

Des retombées fiscales qui pourraient financer la redynamisation du centre ville, éponger la dette de la ville, financer le Val'Tram et tous les projets majeurs du territoire.

Gazay, lui, préfère économiser sur le papier toilette et les repas dans les écoles, supprimer la MJC ou les subventions aux associations humanitaires. On a hérité de l'élu le plus mauvais gestionnaire de France, digne d'un boutiquier des années 50.

Mais les gestionnaires de la Métropole semblent examiner les choses autrement. Vont-ils nous ressortir le projet Fontaine-Belviso pour les Gargues ?

A suivre !

Bob Acad

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Iggy Pop à la médiathèque +

    Dans le cadre de ses « mercredis du doc », la médiathèque d’Aubagne, en partenariat avec Méridiens, nous propose de découvrir l’histoire des Stooges et de leur charismatique leader Iggy Pop dans « Gimme danger », un documentaire de Jim Jarmusch. Lire la suite
  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • 1