Budget 2018 : pire qu'en 2017


arracheur de dent

Au conseil municipal du mercredi 13 décembre (ouf, ce n'était pas un vendredi !), les élu.e.s de l'équipe à Gazay ont voté le budget de l'année 2018 de la commune d'Aubagne. Le document budgétaire présenté aux élu.e.s comprend quelques "perles" que Mèfi vous fait découvrir.

Dans le domaine sportif, il est écrit : "En matière de sport, la commune rénove, réhabilite, améliore les installations sportives".

Or le budget pour l'entretien des installations sportives était de 1,241 million d'euros en 2017. Il sera de 630 000 € en 2018, soit - 49,2% !

Celui des écoles, déjà très réduit, était de 450 252€, il sera de 400 000€, soit - 11,16%. A noter que le budget d'investissement des bâtiments scolaires est toujours plus petit que tous les autres.

Le document affirme cependant : "Le BP 2018 prévoit la poursuite des travaux de rénovation et de réaménagement des écoles et des crèches dans le cadre du Plan Rénovation Ecole".

La note d'humour la plus relevée est écrite dans le domaine culturel : "En matière de culture, axe important de la politique municipale (NDLR: vous avez bien lu !), sont prévus d'importants travaux..." et on nous annonce avec emphase "le parvis des Aires Saint Michel et le parvis des Pénitents Noirs", il est vrai qu'on y rajoute "...et divers travaux de "rafraîchissement" du théâtre Comoedia".

De quoi révolutionner le monde de l'Art et de la Culture !

Pour les travaux d'aménagement du centre ville et les travaux de proximité dans les quartiers, l'ambition est de la même nature, on nous affirme "Pour les quartiers, "Objectif Aubagne" concernera toute la commune".

Sauf que les financements prévus pour l'aménagement du centre ville diminue de 12,42% (et pourtant on se souvient que les seuls travaux de 2017 ont concerné 200 mètres de pavés entre Rastègue et Martinot) et ceux prévus pour la proximité dans les quartiers diminuent, eux, de 24,35%.

La conclusion pourrait nous faire rêver : "Après une gestion rigoureuse des dépenses, cela nous permet d'afficher une politique d'investissement plus dynamique. La commune peut engager chaque année d'avantage d'investissements pour la réalisation des projets municipaux".

Pinocchio ! Les chiffres disent le contraire !

L'an dernier, au moment du vote du budget 2017, Gazay s'était exclamé avec la conviction d'un arracheur de dents : "2017 sera l'année des Grands Travaux !".

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • L'Humain d'abord +

    Pour Aubagne et ses habitant·e·s la liste des sujets à améliorer est vaste. La prochaine mandature devra être à la hauteur des enjeux de demain. Lire la suite
  • Municipales : que vont faire les gilets jaunes d'Aubagne ? +

    Mercredi 13 novembre, les gilets jaunes d'Aubagne qui depuis un an se retrouvent au péage de Pont de l'Etoile s'étaient donné rendez-vous pour réfléchir aux conditions et à la forme de leur présence pour les futures élections municipales à Aubagne. Lire la suite
  • La Provence en campagne +

    Mercredi 13 novembre, la réunion du conseil municipal avait à son ordre du jour le vote du Rapport d'Orientations Budgétaires 2020. A 4 mois des élections municipales, c'était bien sûr pour les divers groupes d'élus l'occasion de rentrer en campagne. Dans son compte rendu du 14 novembre, La Provence en Lire la suite
  • Des cantines bio à Aubagne +

    La nourriture de nos bambins est un sujet très en vogue partout en France. Certaines municipalités ont tenté le 100 % bio pour le plus grand bonheur des familles et des enfants. Les médias en font leur cheval de bataille, alors pourquoi pas à Aubagne ? Lire la suite
  • Le Napollon, un restaurant à connaître +

    "Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup. Lire la suite
  • 1