Budget 2018 : pire qu'en 2017


arracheur de dent

Au conseil municipal du mercredi 13 décembre (ouf, ce n'était pas un vendredi !), les élu.e.s de l'équipe à Gazay ont voté le budget de l'année 2018 de la commune d'Aubagne. Le document budgétaire présenté aux élu.e.s comprend quelques "perles" que Mèfi vous fait découvrir.

Dans le domaine sportif, il est écrit : "En matière de sport, la commune rénove, réhabilite, améliore les installations sportives".

Or le budget pour l'entretien des installations sportives était de 1,241 million d'euros en 2017. Il sera de 630 000 € en 2018, soit - 49,2% !

Celui des écoles, déjà très réduit, était de 450 252€, il sera de 400 000€, soit - 11,16%. A noter que le budget d'investissement des bâtiments scolaires est toujours plus petit que tous les autres.

Le document affirme cependant : "Le BP 2018 prévoit la poursuite des travaux de rénovation et de réaménagement des écoles et des crèches dans le cadre du Plan Rénovation Ecole".

La note d'humour la plus relevée est écrite dans le domaine culturel : "En matière de culture, axe important de la politique municipale (NDLR: vous avez bien lu !), sont prévus d'importants travaux..." et on nous annonce avec emphase "le parvis des Aires Saint Michel et le parvis des Pénitents Noirs", il est vrai qu'on y rajoute "...et divers travaux de "rafraîchissement" du théâtre Comoedia".

De quoi révolutionner le monde de l'Art et de la Culture !

Pour les travaux d'aménagement du centre ville et les travaux de proximité dans les quartiers, l'ambition est de la même nature, on nous affirme "Pour les quartiers, "Objectif Aubagne" concernera toute la commune".

Sauf que les financements prévus pour l'aménagement du centre ville diminue de 12,42% (et pourtant on se souvient que les seuls travaux de 2017 ont concerné 200 mètres de pavés entre Rastègue et Martinot) et ceux prévus pour la proximité dans les quartiers diminuent, eux, de 24,35%.

La conclusion pourrait nous faire rêver : "Après une gestion rigoureuse des dépenses, cela nous permet d'afficher une politique d'investissement plus dynamique. La commune peut engager chaque année d'avantage d'investissements pour la réalisation des projets municipaux".

Pinocchio ! Les chiffres disent le contraire !

L'an dernier, au moment du vote du budget 2017, Gazay s'était exclamé avec la conviction d'un arracheur de dents : "2017 sera l'année des Grands Travaux !".

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les tutos bricolage de Gérard Gazay +

      Le 5 juillet à 18h a été postée sur la page facebook d'Aubagne une vidéo qui laisse pantois. A vous de juger !La ville communique sur la réfection de voirie place de l'horloge avec des commentaires à la sauce Brut (média vidéo) qui expliquent comment on applique le bitume Lire la suite
  • Sardinade Républicaine le 13 juillet +

    Le Cercle de l'Harmonie organise sa première "Sardinade Républicaine" le Vendredi 13 juillet à 19 heures. Pour 6€ vous aurez droit à un repas et à un concert avec le Quartet de la Plaine (jazz, funk, reggae, ska, salsa, ...). Entrée gratuite pour les adhérents et 1€ pour les non adhérents. Lire la suite
  • Gazay va-t-il laisser bétonner un poumon vert du Centre Ville ? +

    A l'angle du chemin de Riquet et de la rue du lieutenant Flandi, à 200 mètres de la rue de la République, en face de la médiathèque, la société immobilière Kaufman et Broad a décidé de construire 4 bâtiments. La ville affirme que le permis n'est pas encore délivré. Les Lire la suite
  • Versailles, c'est 300 000 € ! +

    Le président Macron réunit le 9 juillet l'ensemble des parlementaires à Versailles pour une simple opération de communication. Un discours d'une heure pour des décisions déjà prises. Le budget alloué à cet événement d'une journée est de 300 000 € ! La communication du monarque présidentiel, "ça nous coûte un pognon de Lire la suite
  • Les vieux démons s’emparent de Monsieur Gazay +

    Les Aubagnaises et les Aubagnais ont reçu dans leurs boites aux lettres une lettre du Maire d'Aubagne qui dénonce, une fois de plus, la dette d'Aubagne. Cette manœuvre a hérissé le poil de plus d'un Aubagnais. Nous publions ci-dessous une communiqué d'un groupe de citoyennes pour le moins agacé par Lire la suite
  • Municipales : une finale Barthélémy / Gazay ? +

    Si en 2014 les élections municipales ont marqué la supériorité de Gazay sur Barthélémy, la présidente du territoire espère bien renverser cette tendance en 2020. Elle y travaille. Lire la suite
  • La direction de l'hôpital d'Aubagne méprise les opposants au PPP +

    Dans les couloirs de l'hôpital d'Aubagne, la direction a décidé de partir en croisade pour rétablir SA vérité. Prenez garde, braves patients, on vous ment !   Lire la suite
  • 1