Budget 2018 : 2 confirmations ... entre autres


pinocchio gazay 01

Le mercredi 13 décembre, le conseil municipal d'Aubagne votera le budget 2018 de la commune. Un ou des rédacteurs de Mèfi vous en feront un compte-rendu. Nous nous contenterons aujourd'hui, à partir du volumineux document budgétaire présenté par les services financiers, de mettre l'accent sur deux aspects : les effectifs de la Police municipale et la dette.

Le premier concerne le chiffre des effectifs des policiers municipaux. Le tableau officiel des effectifs ne peut pas mentir, il continue d'affirmer la présence de 36 policiers municipaux.

On peut observer qu'il n'y a quasiment que des "chefs" dans la police municipale : 2 chefs 1ère classe, 1 chef de service, 1 chef de police, 28 brigadiers chefs. Il reste, seulement, 4 gardiens-brigadiers pas chefs. Il faudrait proposer à C8 de faire un reportage sur cet aspect.

Compte tenu que deux d'entre eux sont sur les Paluds pour la métropole, cela ne fait que 7 de plus qu'en 2013, soit 2 de plus par an, soit la même progression que dans la mandature précédente.

On est loin du "triplement" des effectifs (ce qui ferait 81) annoncé par le maire et l'adjoint à la sécurité dans la luxueuse brochure sur les engagements. Il est vrai que pour chasser les dealers de Doliprane, Aubagne n'a pas besoin d'un tel effectif.

Et la dette

Le deuxième chiffre du document concerne le montant de la dette. Vous savez combien Gazay en a fait le "coeur" de sa politique et combien nous tenons à la vérité dans ce domaine aussi.

Les services ont dû comprendre que nous savions lire un document budgétaire et que nous allions chercher le chiffre réel dans la bonne colonne. On peut lire dans le tableau, "dette au 1/1/2018, 156 millions d'euros", soit environ 4 millions de moins qu'en 2013.

Mais, en examinant la totalité des indications, on s'aperçoit qu'on a "oublié" d'inscrire les emprunts prévus en 2018 qui sont annoncés par ailleurs entre 3 et 4 millions.

C'est à dire qu'après les sacrifices demandés pendant 5 exercices budgétaires aux agents communaux, aux associations, aux Aubagnaises et aux Aubagnais, aux enfants dans les écoles, qu'après la vente de plus de 15 millions d'euros du patrimoine communal, le document financier de 2018 nous confirme que la dette de la ville est toujours la même, malgré toutes les annonces de la propagande municipale et toutes les "précautions" prises dans la présentation des chiffres.

Si les maires des communes moyennes avaient suffisamment de notoriété, c'est sûr que pour la cérémonie du "mensonge en politique", Gazay pourrait prétendre, chaque année, au Prix Spécial du Jury.

Antoine Monticellu

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Festimôme : en avant pour la 17ème édition ! +

    A partir de jeudi et jusqu’à samedi, Festimôme, festival international du cirque et des arts de la rue, offrira au jeune public, mais au moins jeune aussi, un nouvel « aller simple pour l’imaginaire ». Pour cette 17ème édition, l'association organisatrice Art'Euro et Teresa Tigrato, la directrice et programmatrice du festival, ont Lire la suite
  • Le Grand Micro de bois : la Poésie en finale +

    Pendant que les esprits étaient tournés vers la finale de la coupe du monde de football, à Aubagne la poésie vivante se mettait, elle, dans la course pour un autre trophée : le Grand Micro de Bois... et sa sixième édition.  Lire la suite
  • Député européen : ça paye ! +

    L'association "Transparency International Europe" vient de publier une étude sur les activités annexes des députés européens. Lire la suite
  • 120 000€ pour un voyage à New York +

    La Commission Permanente du conseil départemental dont Martine Vassal (LR) est présidente et Gazay vice-président, a voté dans sa séance du 29 juin dernier une dépense de 120 000€ pour les dépenses d'une délégation qui doit se rendre à New York du 29 octobre au 2 novembre 2018. Lire la suite
  • Les tutos bricolage de Gérard Gazay +

      Le 5 juillet à 18h a été postée sur la page facebook d'Aubagne une vidéo qui laisse pantois. A vous de juger !La ville communique sur la réfection de voirie place de l'horloge avec des commentaires à la sauce Brut (média vidéo) qui expliquent comment on applique le bitume Lire la suite
  • Sardinade Républicaine le 13 juillet +

    Le Cercle de l'Harmonie organise sa première "Sardinade Républicaine" le Vendredi 13 juillet à 19 heures. Pour 6€ vous aurez droit à un repas et à un concert avec le Quartet de la Plaine (jazz, funk, reggae, ska, salsa, ...). Entrée gratuite pour les adhérents et 1€ pour les non adhérents. Lire la suite
  • Gazay va-t-il laisser bétonner un poumon vert du Centre Ville ? +

    A l'angle du chemin de Riquet et de la rue du lieutenant Flandi, à 200 mètres de la rue de la République, en face de la médiathèque, la société immobilière Kaufman et Broad a décidé de construire 4 bâtiments. La ville affirme que le permis n'est pas encore délivré. Les Lire la suite
  • 1