90% des engagements non tenus : dernière partie


bilan gazay 01

Ce mardi 31 octobre nous terminons notre visite du bilan Gazay écrit par son service propagande et son agence de publicité. Cette dernière partie comprend 8 pages d'images sur les 12 de la rubrique "Sport, patrimoine, événementiel".

Pour le sport, nous avons droit à un label "Ville active et sportive" (un de plus pour la collection du maire - Aubagne concourt aussi pour avoir le label des villes qui ont le plus de label) et à une longue liste d'événements accueillis (ou qui vont l'être) par Aubagne.

Comme pour la culture, la politique sportive c'est de la politique de l'affichage et de la photo presse. Dans ce domaine encore plus que dans d'autres, le nombre de promesses du candidat Gazay qui n'ont pas vu le jour est impressionnant.

En janvier 2014, Gazay avait écrit : "Si je suis élu, je ferai un nouveau complexe sportif aux Gargues avec un stade, un terrain de football, un stade d'athlétisme, un espace aquatique, des gymnases, de nouveaux terrains de rugby ; deux nouveaux gymnases au Bras d'Or ; une maison pour les pêcheurs ; une école-académie de pétanque ; de nouveaux clubs ; un chèque sport ; des états généraux du sport deux fois par an ; une bourse aux sports ; des bus mis à disposition des clubs pour les déplacements ; etc, etc...".

Rien ! A peine commence-t-on, après avoir tout laissé se dégrader pendant 3 ans, quelques menus réfections et entretiens dans quelques gymnases.

Concernant la mémoire d'Aubagne, il a commencé en vendant 3 millions d'euros du patrimoine communal chaque année depuis 4 ans. Et il continue en faisant raser l'ancien kiosque à musique qui abrite le Petit Monde de Marcel Pagnol.

La statue de la Victoire du Monuments aux morts dont la main est cassée depuis plus de deux ans n'a toujours pas été réparée et l'attente risque d'être encore longue. Au mépris du souvenir d'Aubagne pour ses enfants morts pour la France.

Deux mentions qui font sourire dans cette plaquette-bilan-propagande. On nous précise qu'Aubagne participe aux Journées Européennes du Patrimoine... comme toutes les communes d'Europe et on apprend qu'une "Artothèque" a été créée. La seule artothèque que nous connaissons c'est celle du Lycée Antonin Artaud... à Marseille.

Pour la partie festive et événementielle, nous avons droit, pour l'essentiel, à une compilation d'initiatives déjà existantes, mais que l'on a asséchées avec une participation confidentielle (Cavalcade, Biennale des santons et de la céramique, Argilla, Grains de sel...) voire assassinées (les soirées du bel été, cinéma sous les étoiles...).

Les seuls événements rajoutés, les Nuits Flamencas et les concerts de la Font de Mai, l'ont été dans des lieux fermés avec entrées payantes. Même si les Nuits Flamencas n'ont pas résisté à la demande populaire d'une initiative gratuite en centre ville.

En fait de rayonnement, Gazay a transformé Aubagne en cité dortoir... en Provence. Une ville qui a perdu son rayonnement culturel et sa vitalité citoyenne pour satisfaire les banques et les banquiers.

Nous confirmons ce que nous affirmions déjà en septembre, documents et faits à l'appui : plus de 90% d'engagements n'ont pas été tenus.

Reconnaissons tout de même la réalisation d'un engagement pas facile à tenir : celui de la création de "La plus grande crèche du monde".

Ce n'était un engagement ni de la liste Gazay, ni de la liste Barthélémy. C'était celui de l'équipe Fontaine. Patrice Jarque, toujours président de l'association des céramistes et santonniers du Pays d'Aubagne, qui était sur la liste de Daniel Fontaine en 2014, a su, sans rappeler d'où l'idée venait, leur imposer son élaboration. Bravo !

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Once Upon A Time... in Hollywood +

    Quand on aime le cinéma, on ne peut qu’être en admiration devant l’œuvre de Tarantino et Once upon a time... In Hollywood est l’événement attendu de la rentrée cinématographique de Septembre. Le créateur de Kill Bill a décidé de nous entrainer dans l’histoire du cinéma américain des années 60. Il Lire la suite
  • Le Yatay, restaurant asiatique +

    Depuis juste un peu plus d'un an, le Yatay est situé dans la galerie marchande d'Auchan, à l'extrémité, à droite de l'entrée principale. Une cinquantaine de couverts à l'intérieur, une trentaine sur une terrasse magnifiquement décorée à l'extérieur. Lire la suite
  • Municipales : entretien avec Jean-Marie Orihuel, Modem Aubagne +

    Les prochaines élections municipales s'approchent. Mèfi a décidé de rencontrer quelques acteurs politiques locaux pour tenter de connaître leurs réflexions et positions sur cette prochaine échéance. Lire la suite
  • Défaite pour l'AFC et match nul pour l'OM +

    En Ligue 1, Lyon cartonne à nouveau devant Angers (6 à 0), l'OM piétine et ne fait que match nul à Nantes (0 à 0), Lille est battu par Amiens (1 à 0), Metz se joue de Monaco (3 à 0) et Saint-Etienne est accroché à domicile par Brest (1 Lire la suite
  • La campagne électorale de Barthélémy au frais des contribuables +

    Depuis le 2 août, on trouve sur la page facebook de Sylvia Barthélémy des vidéos sur son bilan depuis 2014. A 7 mois des élections municipales, rien d'étonnant à cela... sauf que ce sont les contribuables qui paient sa propre propagande électorale. Lire la suite
  • Aubagne : cambriolages en hausse +

    Malgré les graphiques lus à l'envers par l'adjoint à la sécurité, les chiffres sans aucun fondement présentés dans les conseils de quartiers et qui font les titres d'AJJ et du site de la ville, Mèfi, depuis des mois, dénonce la multiplication des vols et des cambriolages à Aubagne. Lire la suite
  • Barthélémy, c'est du pipeau +

      Depuis 2014, Sylvia Barthélémy et son entourage jouent une petite musique qui laisse penser "qu'avec elle, ce serait différent" (comprenez différent de Gazay). On entend même qu'elle serait "très service public et proche de "ses" salariés". Son entourage et ses portes paroles accompagnent cette musique en jouant du pipeau. Et il Lire la suite
  • 1