90% des engagements non tenus : dernière partie


bilan gazay 01

Ce mardi 31 octobre nous terminons notre visite du bilan Gazay écrit par son service propagande et son agence de publicité. Cette dernière partie comprend 8 pages d'images sur les 12 de la rubrique "Sport, patrimoine, événementiel".

Pour le sport, nous avons droit à un label "Ville active et sportive" (un de plus pour la collection du maire - Aubagne concourt aussi pour avoir le label des villes qui ont le plus de label) et à une longue liste d'événements accueillis (ou qui vont l'être) par Aubagne.

Comme pour la culture, la politique sportive c'est de la politique de l'affichage et de la photo presse. Dans ce domaine encore plus que dans d'autres, le nombre de promesses du candidat Gazay qui n'ont pas vu le jour est impressionnant.

En janvier 2014, Gazay avait écrit : "Si je suis élu, je ferai un nouveau complexe sportif aux Gargues avec un stade, un terrain de football, un stade d'athlétisme, un espace aquatique, des gymnases, de nouveaux terrains de rugby ; deux nouveaux gymnases au Bras d'Or ; une maison pour les pêcheurs ; une école-académie de pétanque ; de nouveaux clubs ; un chèque sport ; des états généraux du sport deux fois par an ; une bourse aux sports ; des bus mis à disposition des clubs pour les déplacements ; etc, etc...".

Rien ! A peine commence-t-on, après avoir tout laissé se dégrader pendant 3 ans, quelques menus réfections et entretiens dans quelques gymnases.

Concernant la mémoire d'Aubagne, il a commencé en vendant 3 millions d'euros du patrimoine communal chaque année depuis 4 ans. Et il continue en faisant raser l'ancien kiosque à musique qui abrite le Petit Monde de Marcel Pagnol.

La statue de la Victoire du Monuments aux morts dont la main est cassée depuis plus de deux ans n'a toujours pas été réparée et l'attente risque d'être encore longue. Au mépris du souvenir d'Aubagne pour ses enfants morts pour la France.

Deux mentions qui font sourire dans cette plaquette-bilan-propagande. On nous précise qu'Aubagne participe aux Journées Européennes du Patrimoine... comme toutes les communes d'Europe et on apprend qu'une "Artothèque" a été créée. La seule artothèque que nous connaissons c'est celle du Lycée Antonin Artaud... à Marseille.

Pour la partie festive et événementielle, nous avons droit, pour l'essentiel, à une compilation d'initiatives déjà existantes, mais que l'on a asséchées avec une participation confidentielle (Cavalcade, Biennale des santons et de la céramique, Argilla, Grains de sel...) voire assassinées (les soirées du bel été, cinéma sous les étoiles...).

Les seuls événements rajoutés, les Nuits Flamencas et les concerts de la Font de Mai, l'ont été dans des lieux fermés avec entrées payantes. Même si les Nuits Flamencas n'ont pas résisté à la demande populaire d'une initiative gratuite en centre ville.

En fait de rayonnement, Gazay a transformé Aubagne en cité dortoir... en Provence. Une ville qui a perdu son rayonnement culturel et sa vitalité citoyenne pour satisfaire les banques et les banquiers.

Nous confirmons ce que nous affirmions déjà en septembre, documents et faits à l'appui : plus de 90% d'engagements n'ont pas été tenus.

Reconnaissons tout de même la réalisation d'un engagement pas facile à tenir : celui de la création de "La plus grande crèche du monde".

Ce n'était un engagement ni de la liste Gazay, ni de la liste Barthélémy. C'était celui de l'équipe Fontaine. Patrice Jarque, toujours président de l'association des céramistes et santonniers du Pays d'Aubagne, qui était sur la liste de Daniel Fontaine en 2014, a su, sans rappeler d'où l'idée venait, leur imposer son élaboration. Bravo !

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Ecole de céramique : le conseil régional confirme +

      Après notre article sur l'école de céramique implantée à Aubagne depuis 1989, le conseil régional s'est fendu d'un communiqué qui confirme les nuages noirs qui s'accumulent sur la structure. Lire la suite
  • La Marseillaise a les boules +

    Cette année, le Mondial La Marseillaise à Pétanque aura lieu du 1er au 5 juillet. Après les épreuves difficiles que vient de traverser ce quotidien et la décision du Tribunal de Commerce d'approuver le plan de poursuite de l'activité, plus que jamais c'est une nouvelle occasion pour toutes et tous Lire la suite
  • Une métropole plus proches des habitants +

    Le maire de Martigues, vendredi 8 juin, aux Arcenaulx à Marseille a présenté 10 propositions d'urgence pour sortir la métropole de Marseille de la crise. Lire la suite
  • Trois visages +

    Jafar Panahi en est le symbole, le combat pour la liberté en Iran passe aussi par la caméra à l’épaule. Après Taxi Téhéran, Jafar Panahi, toujours assigné en résidence dans son pays, nous entraine avec Trois Visages dans un excellent road movie parcourant les archaïques régions turcophones de son pays. Lire la suite
  • Partie de campagne +

      C’est ce que proposent les animatrices et les animateurs de l’appel pour Aubagne, le dimanche 24 juin prochain au Parc Jean Moulin dès 11h30. Une auberge espagnole où chacun amène ce qu'il est et ce qu'il a... Lire la suite
  • Handicapés : moins de gratuité pour les parkings +

    Depuis la mise en place de la Délégation de Service Public pour les parkings souterrains, la ville fournissait un badge qui assurait la gratuité totale des parkings pour les handicapés à 80% et non imposable sur le revenu. Gazay vient de décider de retirer ce badge. Lire la suite
  • Privatisation du rail en Grande-Bretagne +

    Trains supprimés par centaines, usagers très mécontents, un fiasco total de la réforme des horaires, tel est le constat alarmant que font les élus et la population de Grande-Bretagne après la privatisation du réseau ferré. C'est sans doute pour cela que Macron et son gouvernement veulent aller vite... avant que Lire la suite
  • 1