Troisième jour, "Engagements non tenus", ça continue


Pour ce 3e jour, nous continuons notre visite de la brochure "Engagements pris, engagements tenus" que vous avez trouvée dans votre boîte aux lettres, distribuée par les services municipaux. Nous examinons, aujourd'hui, les 8 pages, papier glacé sur fond rouge/orangé, qui nous présentent le bilan "Centre ville/Quartiers/Propreté/Environnement".

Pour le centre ville, on nous explique que son aménagement va durer "plusieurs années" (jusque là nous avions compris), sans nous préciser combien (plusieurs dizaines ?). Pour l'instant, on va commencer par faire "des études" et  pour les 4 premiers exercices budgétaires, il faudra se contenter de 200 mètres (c'est eux-mêmes qui le disent) de "revêtement de surface" Rastègue-Guin-Martinot.

Toutes les promesses du candidat Gazay ont disparu. On vous les rappelle, juste pour rire : requalification et réhabilitation des rues, des façades, de l'éclairage, réaménagement des logements, création de lieux de rencontre, création d'une galerie à ciel ouvert de l'horloge au lycée, création d'une halle couverte à Voltaire, d'un bassin Esplanade De Gaulle. 

Tout a disparu. Il n'y a plus d'engagements, c'est plus facile pour les tenir.

Pour les quartiers, Gazay découvre la vertu des conseils de quartiers qui existent depuis... 1999. Sauf qu'au lieu de deux voire trois réunions par an, avec en prime une cellule de veille permanente, il n'y plus qu'une rencontre annuelle, dans le meilleur des cas.

4 pages sur la propreté et l'environnement

Tous les mensonges, les manipulations et les écarts avec la réalité y sont concentrés.

Les rats prolifèrent dans quasiment tous les quartiers. Eux, ils notent des campagnes de dératisation et des actions pluriannuelles (cela veut peut être dire une pour plusieurs années ?) contre les animaux nuisibles.

Vous avez constaté (et vos photos et vidéos nous le montrent tous les jours) des espaces verts à l'abandon, sans entretien, des herbes sauvages partout, des arbres abattus. Eux, ils ont vu "l'entretien des aires de jeux, l'élagage des végétaux, l'embellissement des massifs, la réparation des système d'arrosage, le contrôle et le suivi des arbres...".

Vous, vous plaignez d'une voirie sans entretien depuis trois ans, de trous dans toutes les chaussées, y compris en centre ville, du rapiéçage vite fait/mal fait. Eux, ils constatent "des centaines d'interventions travaux et aménagements, des reprises de revêtements altérés...".

Mais ils avouent, que sur les plusieurs centaines de kilomètres de voirie de la commune, ils en ont traité 4... en 4 ans. Il faudra attendre la fin du XXIIe siècle pour terminer.

Tout est de la même facture, de belles formules pour masquer l'absence quasi totale de vraies réalisations.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les tutos bricolage de Gérard Gazay +

      Le 5 juillet à 18h a été postée sur la page facebook d'Aubagne une vidéo qui laisse pantois. A vous de juger !La ville communique sur la réfection de voirie place de l'horloge avec des commentaires à la sauce Brut (média vidéo) qui expliquent comment on applique le bitume Lire la suite
  • Sardinade Républicaine le 13 juillet +

    Le Cercle de l'Harmonie organise sa première "Sardinade Républicaine" le Vendredi 13 juillet à 19 heures. Pour 6€ vous aurez droit à un repas et à un concert avec le Quartet de la Plaine (jazz, funk, reggae, ska, salsa, ...). Entrée gratuite pour les adhérents et 1€ pour les non adhérents. Lire la suite
  • Gazay va-t-il laisser bétonner un poumon vert du Centre Ville ? +

    A l'angle du chemin de Riquet et de la rue du lieutenant Flandi, à 200 mètres de la rue de la République, en face de la médiathèque, la société immobilière Kaufman et Broad a décidé de construire 4 bâtiments. La ville affirme que le permis n'est pas encore délivré. Les Lire la suite
  • Versailles, c'est 300 000 € ! +

    Le président Macron réunit le 9 juillet l'ensemble des parlementaires à Versailles pour une simple opération de communication. Un discours d'une heure pour des décisions déjà prises. Le budget alloué à cet événement d'une journée est de 300 000 € ! La communication du monarque présidentiel, "ça nous coûte un pognon de Lire la suite
  • Les vieux démons s’emparent de Monsieur Gazay +

    Les Aubagnaises et les Aubagnais ont reçu dans leurs boites aux lettres une lettre du Maire d'Aubagne qui dénonce, une fois de plus, la dette d'Aubagne. Cette manœuvre a hérissé le poil de plus d'un Aubagnais. Nous publions ci-dessous une communiqué d'un groupe de citoyennes pour le moins agacé par Lire la suite
  • Municipales : une finale Barthélémy / Gazay ? +

    Si en 2014 les élections municipales ont marqué la supériorité de Gazay sur Barthélémy, la présidente du territoire espère bien renverser cette tendance en 2020. Elle y travaille. Lire la suite
  • La direction de l'hôpital d'Aubagne méprise les opposants au PPP +

    Dans les couloirs de l'hôpital d'Aubagne, la direction a décidé de partir en croisade pour rétablir SA vérité. Prenez garde, braves patients, on vous ment !   Lire la suite
  • 1