Troisième jour, "Engagements non tenus", ça continue


Pour ce 3e jour, nous continuons notre visite de la brochure "Engagements pris, engagements tenus" que vous avez trouvée dans votre boîte aux lettres, distribuée par les services municipaux. Nous examinons, aujourd'hui, les 8 pages, papier glacé sur fond rouge/orangé, qui nous présentent le bilan "Centre ville/Quartiers/Propreté/Environnement".

Pour le centre ville, on nous explique que son aménagement va durer "plusieurs années" (jusque là nous avions compris), sans nous préciser combien (plusieurs dizaines ?). Pour l'instant, on va commencer par faire "des études" et  pour les 4 premiers exercices budgétaires, il faudra se contenter de 200 mètres (c'est eux-mêmes qui le disent) de "revêtement de surface" Rastègue-Guin-Martinot.

Toutes les promesses du candidat Gazay ont disparu. On vous les rappelle, juste pour rire : requalification et réhabilitation des rues, des façades, de l'éclairage, réaménagement des logements, création de lieux de rencontre, création d'une galerie à ciel ouvert de l'horloge au lycée, création d'une halle couverte à Voltaire, d'un bassin Esplanade De Gaulle. 

Tout a disparu. Il n'y a plus d'engagements, c'est plus facile pour les tenir.

Pour les quartiers, Gazay découvre la vertu des conseils de quartiers qui existent depuis... 1999. Sauf qu'au lieu de deux voire trois réunions par an, avec en prime une cellule de veille permanente, il n'y plus qu'une rencontre annuelle, dans le meilleur des cas.

4 pages sur la propreté et l'environnement

Tous les mensonges, les manipulations et les écarts avec la réalité y sont concentrés.

Les rats prolifèrent dans quasiment tous les quartiers. Eux, ils notent des campagnes de dératisation et des actions pluriannuelles (cela veut peut être dire une pour plusieurs années ?) contre les animaux nuisibles.

Vous avez constaté (et vos photos et vidéos nous le montrent tous les jours) des espaces verts à l'abandon, sans entretien, des herbes sauvages partout, des arbres abattus. Eux, ils ont vu "l'entretien des aires de jeux, l'élagage des végétaux, l'embellissement des massifs, la réparation des système d'arrosage, le contrôle et le suivi des arbres...".

Vous, vous plaignez d'une voirie sans entretien depuis trois ans, de trous dans toutes les chaussées, y compris en centre ville, du rapiéçage vite fait/mal fait. Eux, ils constatent "des centaines d'interventions travaux et aménagements, des reprises de revêtements altérés...".

Mais ils avouent, que sur les plusieurs centaines de kilomètres de voirie de la commune, ils en ont traité 4... en 4 ans. Il faudra attendre la fin du XXIIe siècle pour terminer.

Tout est de la même facture, de belles formules pour masquer l'absence quasi totale de vraies réalisations.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Retour aux valeurs humanistes et priorité au lien social +

    Cohabitation harmonieuse entre individus ou entre communautés, voici un principe qui doit être un préalable au sein d'une société, et qui plus est, au centre de la ville dans laquelle nous résidons. Lire la suite
  • Voix et guitare : Garance de passage au Cercle +

    On nous annonce un concert exceptionnel. Sans aucun doute. Avoir cette chance d’attraper une date de la tournée de Garance dans le cadre de Chant ‘appart - une organisation qui permet à de petits lieux, voire des particuliers d’accueillir chez eux des artistes - est une de ces opportunités devant lesquelles il Lire la suite
  • L'AFC vainqueur, l'OM bat Brest et conforte sa 2ème place +

    En Ligue 1, l'OM conforte sa 2ème place en battant Brest (2 à 1) et après la défaite d'Angers à Nice (3 à 1) et le nul de Bordeaux à Reims (1 à 1). Lyon s'impose à Strasbourg (1 à 2), Lille bat Dijon (1 à 0) et Montpellier défait Lire la suite
  • Barthélémy inaugure son local de campagne +

      Pour une fois, l'espace du centre ville Delfieu-Barthélémy était un peu animé ce vendredi 29 novembre vers 18h. Sylvia Barthélémy, présidente du Territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, inaugurait son local de campagne au pied de l'immeuble où vécut Lucien Grimaud, historien d'Aubagne et adjoint d'Edmond Garcin. Lire la suite
  • 1