"Engagements pris, engagements non tenus" : la vérité sur le bilan Gazay


Le bilan de Gazay : engagements non tenus...

Le maire a fait distribuer dans tous les foyers aubagnais une brochure intitulée "Engagements pris, engagement tenus". Jusqu'à la fin octobre, tous les jours, nous allons analyser et commenter ses affirmations.

Commençons par quelques observations préalables :

1) Il est évident que c'est une réponse, presque un mois après, au "dossier" de Mèfi du mois de septembre. On se souvient que nous avions publié tous les vendredis du mois, un article mettant en parallèle les promesses du candidat Gazay et la réalité d'aujourd'hui. Vous aviez pu faire le compte, près de 90% des engagements n'avaient pas vu le jour.

2) La brochure distribuée est luxueuse et a dû coûter une petite fortune. L'imprimeur (qui pour la première fois n'est pas indiqué) devrait pouvoir nous répondre. Les économies, ce n'est pas pour tout le monde et surtout pas pour le maire. On avait déjà eu l'occasion de le constater à de nombreuses reprises.

Même la distribution qui aurait pu se faire en même temps qu'AJJ a été décalée et a coûté, ainsi, près de 2000€ (cela fait combien de milliers de rouleaux de papier toilette dans les écoles ?).

On a mobilisé tout le service de propagande de la ville et une agence de communication, sans compter l'interview "passe plats" dans La Provence du 21 octobre.

3) Au cours de la lecture du document, jamais il n'est fait allusion aux promesses de campagne de 2013-2014. On nous parle "d'engagements pris", mais on ne sait pas d'où ils sortent, ni qui les a pris. On ne fait qu'utiliser les formules ronflantes de la communication politique pour nous indiquer ce qui a été réalisé. A vérifier.

Nous allons, dès demain, en commençant par "La ville mieux gérée", tenter de décrypter tout ça.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Plus de guichet en gare d'Aubagne ? +

    Depuis quelques mois, la direction de la SNCF tente de réduire le personnel des guichets entre la gare de La Blancarde et celle de La Ciotat. Déjà, à Aubagne, il n'y a plus qu'un guichet sur deux qui est en service. Les usagers souhaitent la réouverture du deuxième. Lire la suite
  • Humanité Solidarité Gratuité, une devise pour Aubagne ? +

    Réveiller l'Humanité ! La priorité doit être l'humain, tout ce qui est fait pour la vie. En d'autres mots, créer de nouveaux rapports sociaux. Penser les droits (logement, alimentation, éducation...). Les droits comme un fondement dont la commune doit s'emparer loin de l'argent roi qui considère que les gens coûtent, en Lire la suite
  • Jean-François Bernardini à Aubagne le 28 novembre +

    Jean François Bernardini, pas le chanteur mais le militant de la Non-violence, président de l’association AFC Umani vient à Aubagne délivrer un message d’espoir et de futur désirable. Lire la suite
  • Les Bleus terminent premiers de leur groupe +

    En Formule 1, au Grand Prix du Brésil, Max Verstappen (Red Bull) s'impose et Pierre Gasly (Toro Rosso) prend la deuxième place sur le fil devant Lewis Hamilton (Mercedes). Rendez-vous dans deux semaines pour la dernière course de la saison, à Abu Dhabi. En rugby, Coupe d'Europe, Toulouse bat Gloucester Lire la suite
  • Le Figaro donne raison à Mèfi +

    Le Figaro vient de publier le classement des villes "les plus endettées de France". Aubagne qui occupait la 3ème place en 2014 est désormais 2ème. En 6 ans de mandat Gazay a donc aggravé la situation. Ce que Mèfi a dénoncé à de nombreuses reprises. Lire la suite
  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • 1