"Engagements pris, engagements non tenus" : la vérité sur le bilan Gazay

Le bilan de Gazay : engagements non tenus...

Le maire a fait distribuer dans tous les foyers aubagnais une brochure intitulée "Engagements pris, engagement tenus". Jusqu'à la fin octobre, tous les jours, nous allons analyser et commenter ses affirmations.

Commençons par quelques observations préalables :

1) Il est évident que c'est une réponse, presque un mois après, au "dossier" de Mèfi du mois de septembre. On se souvient que nous avions publié tous les vendredis du mois, un article mettant en parallèle les promesses du candidat Gazay et la réalité d'aujourd'hui. Vous aviez pu faire le compte, près de 90% des engagements n'avaient pas vu le jour.

2) La brochure distribuée est luxueuse et a dû coûter une petite fortune. L'imprimeur (qui pour la première fois n'est pas indiqué) devrait pouvoir nous répondre. Les économies, ce n'est pas pour tout le monde et surtout pas pour le maire. On avait déjà eu l'occasion de le constater à de nombreuses reprises.

Même la distribution qui aurait pu se faire en même temps qu'AJJ a été décalée et a coûté, ainsi, près de 2000€ (cela fait combien de milliers de rouleaux de papier toilette dans les écoles ?).

On a mobilisé tout le service de propagande de la ville et une agence de communication, sans compter l'interview "passe plats" dans La Provence du 21 octobre.

3) Au cours de la lecture du document, jamais il n'est fait allusion aux promesses de campagne de 2013-2014. On nous parle "d'engagements pris", mais on ne sait pas d'où ils sortent, ni qui les a pris. On ne fait qu'utiliser les formules ronflantes de la communication politique pour nous indiquer ce qui a été réalisé. A vérifier.

Nous allons, dès demain, en commençant par "La ville mieux gérée", tenter de décrypter tout ça.

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • LREM dévoile sa liste "Pour Aubagne" +

    Sylvia Barthélémy qui a obtenu l'investiture des instances nationales de La République En Marche (mais La Retraite En Moins) a fait connaître ses colistiers ce vendredi 21 février au restaurant l'Argilla. Pas de surprise les représentants de LREM et des partis de droite, hors "Les Républicains", se taillent la part Lire la suite
  • Le Garage Burger +

    Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage confirmerait, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • 1