Gazay a élargi sa majorité ?

groupe socialiste

Mèfi avait dénoncé, en son temps, la position du groupe socialiste au moment de l'élection par le conseil municipal des représentants d'Aubagne à la Métropole. En maintenant une liste minoritaire, il avait permis à la droite d'obtenir tous les sièges. Il n'y a donc aujourd'hui, du fait des élus socialistes d'Aubagne, aucun représentant de la gauche aubagnaise au conseil métropolitain.

Il aurait pourtant suffi que les trois élus socialistes votent avec les cinq représentants du groupe "Aubagne alternative citoyenne et écologique" pour que, à la proportionnelle, un élu d'opposition soit élu.

On se souvient que le groupe socialiste a voté pour la subvention de la MJC, pourtant en forte baisse. Mais le 27 mai 2016, à la séance du conseil d'administration du CCAS, on a atteint le comble de la confusion. Orihuel, absent ce jour là, représentant le groupe "Socialistes, démocrates et apparentés", a donné sa procuration à Mohamed Salem, adjoint au maire de Gazay. La boucle est bouclée. La collusion est, maintenant, avérée.

La collusion est avérée

On comprend mieux l'absence quasi systématique des élus socialistes aubagnais aux initiatives d'actions contre la politique municipale, de la fête de la paix à la MJC en passant par l'expulsion du Secours Populaire et des restos du Cœur. On a à peine vu une timide présence contre la privatisation de la cuisine centrale, encore qu'ils aient refusé de s'associer à l'action en justice des élus d'opposition. On comprend mieux les longs silences d'Harkane au conseil municipal et au conseil de territoire. On comprend mieux les félicitations et les brevets de bonne conduite du maire vis à vis d'Arnoux : "Vous, au moins, vous êtes une opposition constructive".

Il est temps, il est encore temps, pour les élus du groupe "Socialistes, démocrates et apparentés" de s'engager dans une autre voie : celle du rassemblement avec toutes celles et tous ceux qui veulent porter une alternative progressiste et humaniste pour Aubagne.

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1