Cuges : de nouvelles élections municipales ?

Le 12 novembre 2015, le conseil municipal de Cuges décidait l'acquisition d'un véhicule de 9 places. La 1ère adjointe, élue aux finances, France Leroy avait présenté cette délibération et proposé la dépense de 15 000 euros.

Rien là de bien palpitant. Mais, en y regardant de plus près, on y trouve quelques anomalies qui soulèvent quelques questions. D'abord dans la procédure du marché, il n'y a pas eu de mise en concurrence, aucun devis comparatif n'a été exigé d'aucun prestataire.

Alors qu'il suffit, sur le seul site connu de tout le monde "le bon coin", de trouver 140 offres de particuliers et 71 de professionnels pour un même type de véhicule pour 10 000 euros.

Mais, cela devient encore plus troublant quand on sait que le véhicule en question a été acheté à l'entreprise "Espace nettoyage industrie", installée à Tournon, dans l'Ardèche, et que le directeur commercial et du marketing se nomme Christophe Leroy. C'est le mari de la 1ère adjointe. Le président de cette entreprise s'appelle Hervé Leroy, c'est le beau frère de la 1ère adjointe. Il parait même que dans les cadres de cette société, se trouve un/e Dominique Leroy.

On peut rajouter qu'on nous dit que le "bon de commande" a été signé par France Leroy, élue aux finances et que le véhicule a été racheté à une banque, un mois avant la revente à la commune.

Prises illégale d'intérêt ? Des faits très graves sanctionnables par la justice ? La Chambre Régionales des Comptes, actuellement en visite à Cuges, a été saisie. Le Préfet et la Direction Générale de la Concurrence et des Prix ont eu l'information.

Gérard Gazay, Bernard Deflesselles, Sylvia Barthélémy vont-ils continuer à s'afficher à chaque coin d'initiative avec les élus de Cuges ?

Frédéric Cornille, Lucien Zafra, Mireille Braissant, André Lambert, Magali Antoine Mallet, tous élus de la liste Destrot, le "nouveau" maire ont déjà démissionné. La 1ère adjointe va-t-elle être obligée de suivre, en entraînant le maire avec elle ?

Cela pourrait être alors synonyme de nouvelles élections municipales. Mais il n'y a aucune angoisse au village, les cugeois et les cugeoises savent que cela devrait redonner tout son lustre et sa tranquillité d'antan à Cuges les Pins... en Provence.

Antoine Monticellu

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1