Le Rami des Mamies

Le rami des mamies : Le Retour En Moyen-âge

 mamies moyen age

Nous pouvons constater les premières concrétisations de LREM (Le Retour En Moyen-âge). Il suffit quelquefois d'une petite étincelle. Nos Mamies en sont ravies. Il faut tout de suite mettre en application. Ne boudons pas ce qui semble fonctionner. Hé hé hé tendez l'oreille.

Mamie Depain - Voilà que maintenant tu donnes en marchant autour de la table !

Mamie Rabelle - Ouais, c'est un nouveau jeu. T'as pas vu Macron et sa dernière interviouve. Il l'a faite en marchant. Moi je donne en marchant. Je me refuse rien Madame ! Le Président y fait, moi je fais.

Mamie Cadot - En tous cas moi aussi je viens de comprendre la politique. Tu t'appelles En Marche et tu fais les choses en marchant. Pas plus simple que çà.

Mamie Depain - Je peux déballer à 49 ?

Mamie Rabelle - Non ! Ça va pas non.

Mamie Depain - Je peux mettre 2 ramis dans une suite ?

Mamie Rabelle - Non ! Peux pas.

Mamie Depain - Je peux déballer 3 as de la même couleur ?

Mamie Rabelle - Non ! Que nenni.

Mamie Depain - Si je comprends bien, tu ne changes absolument rien aux règles du jeu. Tu claironnes haut et fort que tu vas inventer un nouveau jeu, un monde nouveau, mais tu continues les anciennes pratiques. Juste l'habillage qui change.

Mamie Molette - D'la com d'la com d'la com.

Mamie Cadot - Y nous prend pour des pistachiers.

Mamie Traillette - Des pipipi quoi ?

Mamie Molette - Ouais des un peu benêts.

Mamie Cadot - Vous comprenez rien. C'est un Président complexe. Y veut mettre un frein à l'immobilisme.

Mamie Depain - Ça c'est du complexe. Un frein à l'immobilisme !

Mamie Rabelle - Alors pour arrêter l'immobilisme, y déambule. Hi hi hi.

Mamie Depain - Je ne sais pas s'il déambule mais tout ce qu'il dit ce n'est que bulle. Rien, le vide ! Le contenu il n'y a pas grand chose.

Mamie Molette - Et bla bla bla et bla bla bla, la vraie bazarette.

Mamie Traillette - La bababa quoi ?

Mamie Cadot - La bazarette, elle parle beaucoup, mais elle dit rien. Lui pareil.

Mamie Depain - En tout cas il a compris. Quand il fait, il dégringole dans les sondages. Quand il ne fait rien, il remonte.

Mamie Rabelle - Alors y fait la bazarette. Quand de nouvelles lois vont sortir y se reprend une gamelle.

Mamie Molette - Question gamelle il a bon goût pour son anniversaire, heu non pour fêter Noël en avance, heu non et puis je sais pas pourquoi mais on s'en fout, il invite sa petite famille à Chambord

Mamie Cadot - Bon c'est lui qui paye encore heureux, mais tu crois que pour quèkun qui parie sur l'avenir il a pas plutôt des goûts Renaissance.

Mamie Rabelle - Renaissance, Renaissance, manquerait plus qu'y nous ramène au Moyen Âge.

Mamie Depain - Finalement c'est pas plus mal ce retour au passé. On devrait faire comme lui et revenir en 1789 ! 

Mamie Cadot - 51 je déballe.

Mamie Rabelle - Moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

 

les mamies et le vidéo gag

mamies videogag 

Nos mamies, le soir , seules devant leur télévision découvre le monde. Quelquefois c'est le petit monde local qui est relaté dans le petit écran. Aujourd'hui, les discussions autour du rami quotidien sont en plus suscitées par une nouvelle copine. Hé Hé Hé tendez l'oreille.

Toc toc toc.

Mamie Rabelle - Entrez, entrez.

Mamie Traillette - Bobobobonjour, vous m'am'am'avez dis dedede pa....sser pour une parparpartie de... rami.

Mamie Rabelle - Je vous présente ma nouvelle voisine. Elle viens de la région parisienne. En aparté, elle porte bien son nom hè, pourvu qu'elle soit pas supporteur- trice (clin d’œil à l'écriture inclusive) du PSG.

Mamie Cadot - Aaa pardon, Assoyez vous. Vous... tu, on se tutoie hè, tu es venue chercher le soleil y pleut beaucoup là haut, y fait froid ?

Mamie Traillette - Non, j'haj'haj’habitais un vivivillage où yayay avait trop de ca...méras, je su....pportais plus.

Mamie Molette - T'es pas trop bien tombée. Ici aussi elle poussent comme des petits pains. On est espinchées sans arrêt.

Mamie Traillette – Es es espin quoi ?

Mamie Cadot - Espinchées, suivies, espionnées.

Mamie Depain - Ouais, y a même eu une émission sur C8. Une chaîne sérieuse, je te jure. Tu regarde la bande annonce tu te crois à Chicago. Poursuites en ville et coups de feu, trafic de drogue, casses. Eliot Ness en moins.

Mamie Rabelle - Robert Stack il était beau hè. Nos policiers y font bien leur boulot, mais y sont pas aussi beaux.

Mamie Depain - Eliot Ness avec les caméras, il aurait fait un malheur. Nous finalement on ne peut pas trop dire ça, pas vrai les copines !

Mamie Molette - Ch'ui pas d'accord 300 caravanes déferlent sur la ville, c'est sûr t'as pas les caméras t'y vois rien.

Mamie Cadot - Et la drogue la caméra elle surveille 3 jeunes qui écrasent des pilules et trafique la poudre qu'y z'ont obtenue.

Mamie Rabelle - Moi, là, je me suis dit tout de suite, tu vas voir c'est des cachets. La police arrive, interroge les jeunes et pardine, c'est du ….doliprane.

Mamie Traillette - Par par par quoi?

Mamie Molette - Pardine. Bien sûr. Je crois qu'y va falloir lui apprendre le parler de chez nous !

Mamie Cadot - Les casses, même les casses les caméras y voient. Bon c'étaient pas celles de la police. Mais le jeune y vole 3 briquets hè bè l'agent il arrive et il est bien. Il menace le petit de l'amener chez Mr le Maire qui deviendra tout rouge de colère.

Mamie Depain - Mais non, on te l'a déjà dit, tout rouge Mr le Maire ne peut pas, il n'aime pas le rouge.

Mamie Rabelle - Et le SDF, le SDF évanoui au milieu de la place ! Y a pas les caméras, le pauvre y passe toute la journée, allongé tout estransiné sur le pavé. Les gens y seraient passés à côté sans le voir.

Mamie Traillette - Esesestran quoi ?

Mamie Cadot - Oh fan ! Estransiné. Tout raide de froid. Je crois qu'on va avoir du boulot !

Mamie Depain - Mais le mieux, c'est la fin. J'ai presque eu la larme à l’œil. Le petit vieux il ne savait plus où il était, il cherchait les douches à Aubagne, cinquante ans qu'elles ne sont plus là. On aurait dit, peûchère ma nine, le Ravi de la crèche.

Mamie Traillette - Peûpeûpeû quoi ? Le Rararavi c'est quoi ?

Mamie Cadot - Peûchère ma nine. Le pauvre si tu veux. Il avait la maladie de …de ...comment elle s'appelle déjà ?

Mamie Depain - Alzheimer fait attention !

Mamie Rabelle - Pour le Ravi de la crèche, on t'amènera voir le village des santons.

Mamie Traillette – La mumumunicipalité va cons...truire un nounounouveau quar...tier pour les gens qui n'ont pas aaa se lo...ger ? Je suis ininintéressée moi.

Mamie Cadot – Non c'est un village fabriqué dans un immeuble.

Mamie Molette - Oh, tu crois que dans le petit village qu'y vont faire y mettront des petites caméras !

Mamie Depain - En tout cas ils mettent des caméras partout, mais, il y en a une qu'ils ont oubliée de mettre, et ça aurait tout réglé.

Mamie Cadot - Ah ouais, où ça ?

Mamie Depain - Dans le bureau des gens qui ont décidé une gabegie pareille pour si peu de résultats.

Mamie Rabelle, Mamie Cadot, Maie Molette, Mamie Traillette – (ensemble) ouais, ouais, ouais, oui, pas bête.

 

Mamie Rabelle - Hé voilà, tu invites les amies et elles vont finir avant toi !

Mamie Traillette - 51, je dédédéballe.

Mamie Rabelle - 51 ! Moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

 

 

 

 

 

 

Les mamies: Féministes ou pas ?

mamies feministes

Elles sont âgées, mais encore vertes pour des mamies. Se voudraient-elles immortelles comme nos académiciens ? Tout en faisant leur rami elles philosophent sur tous les aspects de la condition féminine. Du plus insignifiant au plus grave. Hé hé hé tendez l'oreille.

Mamie Cadot - Vous avez suivi le truc sur l'écriture incisive. Ça porte bien son nom hé, un coup de dent dans la grammaire non !

Mamie Depain - Inclusive madame ! Dans le même mot, tu mets le masculin et le féminin. Comme les habitant point e point s. Ça inclut les habitants et les habitantes.

Mamie Rabelle - Ch'uis pas d'accord. Tu dois dire les habitant point e majuscule, point s majuscule !

Mamie Depain - Pourquoi majuscule ?

Mamie Rabelle - On m'a toujours appris qu'après un point il fallait une majuscule.

Mamie Traillette – Ha ! Pas bêbêbête ça.

Mamie Depain - La grammaire ça évolue. Des profs suggèrent l'accord de proximité. On pourrait dire les hommes et les femmes sont belles au lieu de dire les hommes et les femmes sont beaux.

Mamie Molette - Ouais bof, alors on doit dire un troupeau de trente et un cheval ?

Mamie Traillette – Ha ! Pas bêbêbête ça.

Mamie Cadot - En tous cas, ça me casse les alibôfis ces discussions.

Mamie Traillette - Aaali quoi ?

Mamie Rabelle - Alibôfis, testicules, les cou... Quoi. Au fait, une cou... c'est masculin ou féminin ? Hi hi hi.

Mamie Molette - On peut arrêter ces conneries. Avec ça on escamote des choses plus importantes.

Mamie Traillette - Oui, ma rereretraite par exemple est très iiiinégale. Onononn'en parle pas.

Mamie Depain - Les carrières des femmes, c'est la même chose.

Mamie Traillette - Très iiiinégales. Onononn'en parle pas

Mamie Cadot - Quant aux salaires, les écarts se creusent, c'est motus et bouche cousue.

Mamie Traillette - Très iiiinégaux. Onononn'en parle pas.

Mamie Rabelle - Dans les conseils d'administration...

Mamie Depain - On s'en fout des conseils d'administration ! Les femmes à ce niveau là elles pensent comme les mecs. Le plus grave dans tout ça ce sont les violences physiques. Une femme meurt tous les 3 jours en France, 230 viols par jour. Où on va ?

Mamie Molette – T'inquiète. Ça va s'arrêter Macron s'en mêle.

Mamie Depain - Lequel, Jupiter ou le Clown Blablabla. J'ai l'impression qu'il est toujours en train de jouer la comédie. Et comme il est mauvais comédien, ça se voit.

Mamie Molette – T'as raison. Y a pas l'américain là, le Weinstein qui déclenche tout, le monde du spectacle qui explose, celui de la politique, sans parler de la parole des femmes qui se libère au quotidien, croyez que Macron y serait venu tout mielleux faire un grand discours ?

Mamie Rabelle - T'as raison, maintenant la gueule enfarinée, il décrète le problème grande cause nationale du quinquennat. Tu parles !

Mamie Cadot – Avant, Macron y savait même pas que ça existait. Il a même pas fait un ministère du droit des femmes.

Mamie Traillette - Les moyens sososont pas à la hau...teur. Les sususubven...tions aux aaassociations dididiminuent. Y fait du doudoudouble lan....gage si j'oj'oj'ose dire.

Mamie Molette - Le jour où les gens gueuleront pour pouvoir se balader avec un estron sur la tête on le verra à la télé avec un estron sur la tête faire un discours qui parle de rose. Ça va puer !

Mamie Traillette - Un esesestron quoi ?

Mamie Rabelle - Un estron, un colombin, une merde quoi.

Mamie Cadot - Y a que quand les travailleurs sont dans la rue qu'il n'entend rien. Pas normal !

 

Mamie Molette - 51, je déballe.

Mamie Rabelle - 51 ! Moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR