Les Mamies se font du cinéma


les mamies font du cinema

Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon laquelle le Président est attentif aux films qui sortent actuellement. Aussi l'idée a germé dans l'esprit de l'une d'elles, elle en fait la proposition à ses amies. Hé, hé, hé tendez l'oreille !  

Mamie Rabelle - Bon, on fait la dernière.

Mamie Traillette -
Et poupoupourquoi ?

Mamie Rabelle - On va faire un film.

Mamie Traillette - Et poupoupourquoi ?

Mamie Rabelle - Pour l'envoyer à Macron.

Mamie Cadot - Mais qu'est que c'est cette nouvelle cagade ?

Mamie Rabelle - Ben t'as pas vu y dit qu'il a regardé le dernier film de Lady D.

Mamie Molette - Je croyais qu'elle était morte peuchère.

Mamie Depain - De Ladj Ly un réalisateur né dans les quartiers. Le film c'est "les Misérables".

Mamie Rabelle - Ouais, en tous cas il a regardé et il a tout compris aux banlieues.

Mamie Cadot - Tu parles ! Pipeau com et compagnie.

Mamie Rabelle - Eh oui, le poids des images ma vieille. Le Borloo y lui fait un rapport long comme un jour sans pain y le met à la poubelle.

Mamie Traillette - Et jujujuste un film etetet il a to...ut pi...gé !

Mamie Rabelle - Je vous dit qu'il faut faire un film.

Mamie Molette - Et sur quoi ?

Mamie Rabelle - Sur la condition des vieilles qui ne peuvent jouer qu'au rami.

Mamie Cadot - Et les sous tu les trouves où. Comment tu payes Catherine Deneuve ?

Mamie Rabelle - Què Catherine Deneuve, c'est nous qu'on joue, on est plus nature qu'elle.

Mamie Molette - Et le sujet, et les dialogues.

Mamie Rabelle - Avec des bazarettes comme nous y a qu'à filmer en direct. Succès garanti, pas vrai Pagnol.

Mamie Molette - Bonne idée, on parle de nos retraites qui partent en vrille.

Mamie Cadot - On parle des maisons de vieux qui partent en couilles.

Mamie Depain - Soit polie ma vieille, on peut aussi parler des gens qui font les poubelles.

Mamie Traillette - Tout se dédédéglingue, des sususujets y en a à la pe...lle.

Mamie Molette - Tè il est allé à Amiens revoir les ouvriers de Whirlpool. Pendant un an aux abonnés absents et là bonjour m'sieurdames, et que je te touche le bras, l'épaule, et que je parle avec un gamin pour jouer à la game boy.

Mamie Cadot - Ouais, Toi tu es Liverpool moi je suis l'OM.

Mamie Rabelle - Et surtout que je te roule les ouvriers dans la farine.

Mamie Depain - Là c'est raté les ouvriers lui ont renvoyé dans la figure les promesses de reclassements qu'il avait faites et que par indifférence il n'a pas tenues.

Mamie Molette - Je ne veux pas dire, mais je crois que vous vous montez le bourrichon avec cette histoire de faire des films.

Mamie Traillette - Et qu'esce qu'esce quesce tu veux fai...re ?

Mamie Molette - On continue nos ramis on se fait une petite cagnotte : 1 point marqué 1 euro cotisé.

Mamie Cadot - Hi hi hi comme les retraites.

Mamie Molette - Et on lui envoie le film « En guerre », qui raconte la lutte des ouvriers pour sauver leur emploi après les promesses mensongères du patron et du gouvernement.

Mamie Rabelle - Et tu crois qu'y va comprendre !

Mamie Molette - Bè avec les misérables c'est bien ce qu'il a dit.

Mamie Depain - Et puis on va faire mieux, on va lui envoyer des tas de films qui traitent des souffrances sociales. On a même intérêt de lui en envoyer un maximum. Toute la série des Ken Loach par exemple.

Mamie Traillette - Et poupoupourquoi ?

Mamie Cadot - Hé bè il passera son temps devant son écran et on le verra plus sur le nôtre.

Mamie Rabelle - Ça va nous coûter du pognon pasqu'il est un peu borné le Président, et avec nos retraites de misère je sais pas si je vais pouvoir.

Mamie Molette - En tous cas au moins on pourra continuer à jouer au rami, et moi ça me plaît de jouer au rami.

Mamie Rabelle - 51 je déballe.

Mamie Cadot - 51 moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR