Gilets jaunes, gilets rouges


les mamies et le gilets jaunes 

Gilets jaunes, depuis presque un mois, la couleur jaune envahit la carte de France, les carrefours, les écrans et les commentaires politiques. Les uns sont pour, les autres sont contre, et bien sûr, il était inévitable que ce débat alimente les parties de rami de nos Mamies. Hé, hé, hé tendez l'oreille.

Mamie Cadot - Ah, c'est maintenant que tu arrives !

Mamie Molette - Ouais bé pour venir de La Destrousse, y a pas encore le train.

Mamie Traillette – Et et et aaalors ?

Mamie Molette - Et alors, et alors, avec les gilets jaunes aux carrefours, peuchère, tu mets un temps fou pour arriver. Ah ! bé toi aussi tu as mis un gilet jaune !

Mamie Rabelle - Ouais, j'ai pas le permis, mais je les soutiens.

Mamie Molette - Mais tu sais ce qu'ils veulent ?

Mamie Rabelle - C'est pas les quelques centimes d'euros sur l'essence, c'est plus que ça.

Mamie Traillette - Papapar ex...emple ?

Mamie Rabelle - C'est la difficulté de boucler les fins de mois, c'est la difficulté de vivre correctement.

Mamie Cadot - C'est du sérieux, alors c'est pas un jeu comme y disent.

Mamie Depain - Qui a dit que c'était un jeu ?

Mamie Cadot - Les autres à la télé, y parlent de Jacques a dit.

Mamie Depain - Mais non, ils parlent de Jacqueries. Un mouvement paysan de 1358.

Mamie Molette - Je croyais qu'on était dans le nouveau monde avec Macron.

Mamie Rabelle - Bé y faut croire qu'y se fout bien de notre gueule une fois de plus.

Mamie Depain – Malgré tout, Macron doit se mordre les doigts.

Mamie Traillette - Ah ouiouioui, et pourpourpourquoi ?

Mamie Depain - Il a flingué les syndicats, et maintenant il se retrouve avec un mouvement qui part dans tous les sens. Il ne sait plus où donner de la tête. Excusez-moi, mais la couleur jaune bien sûr me pose problème (elle sort de son sac un gilet rouge, le passe). Mais en parlant de syndicats, il y a une chose que je ne comprends pas.

Les autres Mamies - Dis nous, dis nous on va t'expliquer.

Mamie Depain - Les gilets jaunes, ils demandent de meilleurs salaires !

Les autres Mamies - Oui.

Mamie Depain - Les gilets jaunes, ils demandent de meilleures retraites !

Les autres Mamies - Oui.

Mamie Depain - Les gilets jaunes, ils demandent moins de taxes !

Les autres Mamies - Oui.

Mamie Depain - Les gilets jaunes, ils demandent de revenir sur la CSG !

Les autres Mamies - Oui.

Mamie Depain - Oui, oui, oui, oui, c'est bien beau, mais alors quand les syndicats depuis des années réclament la même chose, où était la majorité des gilets jaunes ? J'ai l'impression qu'ils étaient aux abonnés absents, quand ils ne crachaient pas sur les manifestants ou les grévistes les accusant de preneur d'otages.

Les autres Mamies - Euh peut être !

Mamie Depain - J'en ai même entendu dire qu'ils se battaient pour tout le monde.

Mamie Molette - Ah bon, c'est pas le cas quand les syndicats défendent les travailleurs ?

Mamie Depain - Et bien justement oui ! Et je vais plus loin, si la totalité des gilets jaunes avait répondu depuis des années à l'appel des syndicats, peut être que nous ne serions pas dans cette merde. Excusez moi d'être grossière.

Mamie Cadot - Mais alors tu dis que la plupart des gilets jaunes y sont aussi responsables de notre situation ?

Mamie Depain - Je ne dis pas ça, mais je dis que lorsque il y a 20 ans je criais « tous ensemble », ils auraient pu être avec moi.

Mamie Rabelle - C'est vrai, maintenant les gens crient « tous ensemble » quand ils sont dans le caca. Avant on les entend pas. Finalement, on a dû perdre beaucoup de temps.

Mamie Depain - Oui il faut arrêter avec l'individualisme, et avoir des réflexes plus solidaires. L'ennemi du pauvre, c'est pas le plus pauvre. L'ennemi du pauvre, c'est la finance.

Mamie Traillette - Pupuputain, ça meumeume dit quelquel...que...chose.

Mamie Molette – Hi, hi hi, moi je sais (clin d’œil : la mimolette est aussi appelée «vieux Hollande».) 

Mamie Molette - 51, je déballe.

Mamie Cadot - 51 ! moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR