Le temps des fausses nouvelles


 mamies fakenews

Ah la télévision ! Les chaînes en continu, nos Mamies n'y coupent pas. Quelquefois certaines ont du mal à s'en détacher. Un peu désorientées elles se font part de leur interrogations. Et puis cette nouvelle tendance qui nous vient de là bas, les « fakes news ». Hé, hé, hé tendez l'oreille !

Mamie Rabelle - Oh tu viens, tu te décolles de devant ta télé ! Nous on joue.

Mamie Cadot - J'ai peur de rater quekque chose.

Mamie Molette - Quess que tu veux rater. Pendant 24 h sur 24 y répètent la même chose.

Mamie Depain - Et en plus pour la plupart c'est eux qui spéculent, il se font du cinéma.

Mamie Rabelle - Bé ouais, regarde le conflit de la SNCF, y disent n'importe quoi. L'intersyndicale se fissure, les cheminots y en ont que pour leur gueule, le gouvernement y lâche rien.

Mamie Molette - Hé bé, l'intersyndicale elle est toujours là, les cheminots puisqu'on touche pas leur statut, ils se battent pas pour leur gueule, et le gouvernement même si c'était prévu, il a lâché certaines choses.

Mamie Traillette - Oh pupuputain, pas louloulourd a...lors.

Mamie Cadot - Tellement pas lourd que la grève elle continue !

Mamie Rabelle - Mais alors, on est en plein dans les fèques niouses ?

Mamie Depain - Oui, les fakes news. Comment veux tu trier le vrai du faux là dedans.

Mamie Traillette - Grogrogrosso et Momomodo, on est mamamanipulé dans c'et a...ffaire !

Mamie Cadot - Internet c'est terrible.

Mamie Molette - Oui ma nine. Mais y a pas qu'internet, à la télé aussi.Et en plus, pour ça y zutilisent des gens avec la bobine des plus honnêtes.

Mamie Traillette - Ah ouais les Cacacalvi, Pupupujadas et comcomcompagnie.

Mamie Depain - Oui, sans parler de tous ces soi-disant experts économistes que tu vois sur toutes les chaînes.

Mamie Rabelle - Ouais, une fois j'ai zappé, le mec il était sur deux chaînes en même temps.

Mamie Cadot - Et va z'y que je te bourre le crâne ! Toujours le même discours, la dette, la nécessité de serrer les boulons, l'Europe, etc, etc...

Mamie Depain - Et puis pour en revenir aux grèves, pendant des semaines ils critiquent la CGT de ne pas suivre Mélenchon. Ils ne comprennent pas ! Et après quand avec des dizaines d'associations il y a une manif commune, ils critiquent la CGT qui reviendrait à ses anciens démons et s'acoquinerait avec les partis politiques.

Mamie Traillette - Je crois qu'y a des bababaffes qui se perperperdent.

Mamie Molette - Moi je suis à la place de Bourdin, quand le Macron y dit que Trump devrait pas prendre les positions qu'y prend, je lui ferai remarquer qu'y fait pareil au même.

Mamie Rabelle - C'est à dire ?

Mamie Molette - Hé bé, Trump y fait ce qu'il a dit pendant sa campagne électorale, alors y tient ses engagements.

Mamie Rabelle - Et alors ?

Mamie Molette - Et alors ! Macron y critique parce que Trump tient ses engagements et Macron dit que tout ce qu'il fait il l'avait annoncé avant. Bé c'est pareil que Trump, alors Macron ou y la ferme, ou y revient sur les engagements débiles en disant qu'il y a erreur.

Mamie Traillette - Macron et Trump, c'est bon, c'est Dududubonnet.

Mamie Depain - Mais non, c'est bonnet blanc et blanc bonnet !

Mamie Cadot - Si je comprends bien les journalistes ils font l'histoire au lieu de la commenter.

Mamie Depain - Et même essayer de l'escamoter.

Mamie Traillette - Cococomment ça ?

Mamie Rabelle - Putain, ouvre les yeux tu vois ce qu'y nous font avec le feuilleton de la famille Halliday.

Mamie Cadot - T'as raison, c'est pire que Dallas ou les feux de l'amour. Des dizaines d'émissions sur cette histoire.

Mamie Molette - Et pendant ce temps là, ni vu ni connu je t'embrouille.

Mamie Depain - Dans une semaine, avec la coupe du monde, on est cuit. Toutes les merdes qui nous tombent sur la tête, au second plan.

Mamie Rabelle - Ça va être, Griezmann, il a le rhume, Mbapé a mal dormi, Thauvin est toujours sur le banc et se morfond, et j'en passe !

Mamie Cadot - Fini les aides sociales en danger, parcoursup qui met les étudiants dans l'angoisse, le conflit d'Air France qui repart, la SNCF encore là.

Mamie Molette - Et toujours le même président ! Chantait Antoine du temps de ma jeunesse.

Mamie Cadot - Ouais et bé elle est loin ta jeunesse passque c'était Delpech le pôvre qui chantait ça.

Mamie Traillette - Hou, je sususuis pau...mée moi, quess y faut que je fafafasse ?

Mamie Rabelle - Il faut que tu éteignes ta télé et que tu discutes avec les copines.

 

Mamie Cacot - 51 je déballe.

Mamie Molette - 51 ! moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR