Magnifique final pour la semaine bouliste

Cercle de l'Harmonie Aubagne : final de la semaine bouliste

Du 21 au 28 août, le Cercle de l'Harmonie organise sa "Semaine bouliste". Pas un jour sans, au moins, une partie de pétanque : doublette, triplette, tête à tête, triplette provençale. Il y en aura pour tous les goûts. Le 28 au soir, la semaine se terminera par un concert inédit à Aubagne qui va faire événement.

Lire la suite...

Du théâtre avant toute chose

Depuis 2009, l'atelier théâtre Zone&Cie explore les multiples facettes du théâtre contemporain en s'attaquant chaque année à une oeuvre exigeante de ce répertoire avec beaucoup d'enthousiasme et d'énergie. On se souvient entre autres du travail original et inventif que la troupe et son metteur en scène ont réalisé par le passé sur "Jardinage humain" de Rodrigo Garcia, "L'exercice de la raison" de Jean Luc Lagarce ou sur "Les enivrés" de Yvan Viripaev l'an dernier. Ils reviennent le jeudi 29 juin sur la scène du Comœdia. Profitons en tant qu'il en est encore temps !

S'il en est encore temps, c'est que malgré tous les efforts qu'ils déploient depuis 3 ans, Gérard Gazay et son Amy l’adjoint à l’a-culture n’ont pas encore réussi à faire disparaître toute forme de création artistique originale à Aubagne. Pourtant ils s’y emploient : liquidation de la MJC, baisse des subventions aux associations, censure du Festival d’Art singulier, rabougrissement de la fête de la musique, disparition des arts de la rue… La liste est longue, nul doute que vous pourriez la compléter !

La dernière conséquence de leur indigente politique culturelle, qui tient autant à leur inculture qu’à l’idéologie rétrograde qui les anime, c’est la transformation de 100% Théâtre en 50% Théâtre suite à la disparition de la MJC (voir notre article).

Mais il existe encore - pour combien de temps ? - un terreau fertile d’énergies créatrices dans la capitale des santons, terreau fertilisé par l’impulsion que lui donnait, avant 2014, les politiques institutionnelles locales. Mais ça, c’était avant… C’est à Aubagne, par exemple, que les acteurs culturels locaux ont été véritablement associés à l’année 2013 capitale européenne de la culture, bien plus qu’à Marseille. Ces acteurs locaux qui dans la diversité de leurs expressions : musique, danse, théâtre, arts plastiques… avaient déjà l’habitude de travailler ensemble dans une belle synergie au sein du pôle artistique et culturel né en 2008. De cet élan partagé étaient nés les évènements #01, #02 et #03 . Pour se rafraichir la mémoire on peut encore aller voir sur le site de la ville les magnifiques photos de l’édition #02 !

Que reste-t-il aujourd’hui de toute cette belle créativité ? Encore quelques braises ardentes, de celles qui peuvent faire repartir le feu sous des couches de cendres !
Un de ces brandons brille encore à la Distillerie au cœur de l’atelier Théâtre Zone&Cie. Grâce à Jean-Luc Dimitri, l’emblématique directeur du Comœdia, qui se plaît à souffler sur les braises de la création, l’atelier aubagnais se produira cette année encore sur la scène du thêatre, le jeudi 29 juin à 20h30.

La joyeuse et talentueuse troupe interprétera « Yeul le jeune » dans une mise en scène de Frédéric Récanzone assisté de Magali Scali Lerme. Une fois de plus, le metteur en scène et les 14 comédiennes et comédiens (voir la distribution complète ci-dessous) ont choisi de porter sur scène un texte contemporain écrit par un auteur vivant et bien vivant : Joel Jouanneau. A la fois auteur, pédagogue et metteur en scène reconnu, celui-ci a refusé en 2007 le poste de directeur du conservatoire national supérieur d’art dramatique pour se consacrer à l’écriture.

Dans « Yeul le jeune », pièce écrite en 2001, il conte l'histoire des douze premiers humains, comme le ferait un texte fondateur. Des hommes et des femmes vivant en temps de guerre :

« Les hommes-chiens font la guerre en bas « à l’ancienne », les Oiseaux de feu la font technologique par le haut et les Justes observent. Tous, avec cynisme.
Le singe, envoyé du grand office, règne avec son « cash ». Et la terre souffre, les Glébeux aussi, mais « ainsi va la vie, ainsi va le temps ».
Et la paix arrive... Yeul le père un homme-chien sera supplicié et deviendra l'exemple pour punir une guerre fratricide et pour ne pas inquiéter d’autres protagonistes.
Yeul l'enfant seul, sera l'espoir en nous. »

Intrigant, non ? Évocateur aussi ! Alors rendez vous jeudi prochain au Comœdia, vous ne le regretterez pas, je peux vous l’assurer à 100% !

Redha Romani

 

Distribution :
Christine Billard Zaki, Chœur, Le singe
Pauline Cacciaguerra La voix, Femme-chien
Odile Canovas Yâsin, Chœur, Juste
Valérie Collignon Jean de Peu, Chœur, Zgad femme-chien
Isabelle Daoût Ghâfur, Juste
Hélène Devaux Shâfi, Yaëlle, Old Fashion oiseau de feu
Flavie Dhordain Shaddaï, Zolf Femme-Chien, Chœur
Kevin Hesschentier Korb, Nabuk homme-chien, Belle de nuit oiseau de feu
Sylvie Hubsch Djann
Muriel Lopez Yak l'ancienne, Chœur, Anything Goes oiseau de feu
Thierry Luc Ourk, Yeul homme-chien
Nathalie Touaty Dawwab, Zgor Femme chien, une Glébeuse
Brigitte Noisiez Ogor, Chœur, Juste
Romain Zaïdi Yeul le jeune
et Valérie Costa Chorégraphie

Quand on aime on compte trop...

Argilla 2017 - Quand on aime on compte trop 

100 000 visiteurs étaient attendus par Gérard Gazay (cf. son édito dans le programme d'Argilla), 85000 ont été comptabilisés par les "organisateurs", chiffre rapporté dans le journal La Provence. Il est vrai que la canicule peut parfois provoquer des troubles de la vision, mais de là à y voir double...

Lire la suite...

Farandole pour l’échafaud

Farandole pour l'échafaud de Pierre A. Reynaud

Un authentique fait divers de 1810 tiré de l’histoire de notre région par Pierre A. Reynaud. Le onze décembre à quatre heures et demie du matin, près du village de Saint Loup, des brigands raflent une grosse partie du magot. Aussitôt, tous les services de police se mettent à leur recherche.

Lire la suite...

Retour sur Argilla : vu, lu et entendu

Retour sur Argilla : vu, lu et entendu

Un certain nombre de commentaires que nous avons écrits sur la page facebook de Mèfi et les photos prises pendant les deux jours d'Argilla montrant une assistance clairsemée ont pu laisser penser à une exagération de notre part. D'autres témoignages confirment que nous avons, sans doute, été en-dessous de la vérité.

Lire la suite...

Il était une fois l'argile à Aubagne

 Argilla 2017

Il était une fois… Ainsi commencent les contes de fée et les belles histoires, qui connaissent habituellement une fin heureuse. L’histoire que nous allons vous raconter pourrait bien mal finir. Car après la dernière édition d’Argilla, c’est au passé qu’il faudra bientôt, peut-être,  parler de la céramique à Aubagne.

Lire la suite...

Le prix marseillais du polar pour Johana Gustawsson

Elle était passée par Aubagne en Avril 2016 pour présenter son tout premier roman intitulé « Block 46 ». Joahana Gustawsson nous avait alors gratifié de son sourire et de sa simplicité pour nous exposer ses principales sources d'inspiration. La petite fille du résistant Simon Lagunas avait naturellement puisé dans l’histoire familiale pour écrire son premier livre.

Le samedi 10 juin 2017, la jeune femme vivant à Londres est revenue sur ses terres pour recevoir le 14ème prix marseillais du polar pour ce même roman. Organisé par l’association Cours Julien, au conservatoire national de région Pierre Barbizet, le thème de cette année portait sur le polar historique. Dix avocats sélectionnés par le barreau de Marseille ont eu pour tâche de « défendre » dix œuvres choisies par le directeur artistique Gilles Del Papas, le tout sous l’écoute attentive d’un tribunal populaire éphémère.

Cette récompense fait suite à la sortie de son second opus « Mör » (adjectif désignant une viande tendre) aux éditions Bragelonne. Toujours sous le thème du thriller, il s’agit d’une enquête sur un tueur en série dans le cœur de Londres.

Voilà une reconnaissance qui va satisfaire les amoureux du genre, et remplir de fierté les Aubagnaises et Aubagnais. Une preuve de plus que les artistes contemporains gagnent en reconnaissance, loin du mythe "froufrouteux" et vieillot de la belle époque.

José Da Silva

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • Les élections municipales arrivent : les mamies sondées +

    Les élections municipales arrivent : les mamies sondées Eh oui mes amis, une de nos Mamies a été contactée pour répondre à quelques questions concernant les futures élections Lire la suite
  • les Mamies et le ripolinage +

    les Mamies et le ripolinage Ce qu'il se passe dans les médias turlupine bien plus qu'il ne faudrait nos Mamies. Pourtant ce n'est pas les Lire la suite
  • Les Mamies déboussolées de la zapette +

    Les Mamies déboussolées de la zapette Les gilets jaunes ont remplacé les feux de l'amour. On les voit sur toutes les chaînes d'infos. Pour se tenir Lire la suite
  • Gilets jaunes, gilets rouges +

    Gilets jaunes, gilets rouges Gilets jaunes, depuis presque un mois, la couleur jaune envahit la carte de France, les carrefours, les écrans et les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • Aubagne La Commune : paroleS à la diversité +

    Loin du traditionnel cartel de partis, « Aubagne La Commune » s’est construite comme une fédération d’énergies où chacun·e vient avec son histoire et son parcours, avec ses engagements, associatifs, syndicaux ou politiques ou tout simplement en citoyen·ne concerné·e par l’avenir de sa ville. Avec un objectif commun : tourner la page Gazay Lire la suite
  • Commerce de centre ville : une dynamique déroutante +

    Tout démarre d’une recherche sur internet. Nous souhaitions des infos sur le commerce de centre ville aubagnais. Aux requêtes "Le Commerce aubagnais de proximité le CAP" et "les boutiques d'Aubagne", voilà les résultats de nos recherches. À moins d'un an des municipales, nous nous attendons, avec appréhension, à ce que Lire la suite
  • Mauvais sondages pour Gazay +

    Vous êtes peut-être parmi les personnes qui ont été sondées au premier trimestre de cette année ? Dans les "milieux autorisés", on nous affirme que deux sondages concernant Aubagne ont eu lieu, fin février et fin mars. Les deux mesures de l'opinion donneraient le même résultat : Gazay en grande difficulté, une Lire la suite
  • Economie : le candidat Gazay promet tout, le maire Gazay ne réalise rien. +

    Après la vidéo sur le sport (vidéo de campagne de Gazay en 2014 sur le sport) du candidat Gazay, nous vous en offrons une nouvelle sur l'économie enregistrée en 2014. Le futur maire y fait deux grandes promesses et un engagement sur l'emploi des Aubagnais. Encore une fois, pour l'économie Lire la suite
  • Aubagne : l'actuel maire veut-il priver les enfants défavorisés de vacances ? +

    La ville d'Aubagne depuis plusieurs décennies propose des séjours de vacances aux enfants d'Aubagne : colonie de Saint-Vincent-les-Forts, centres aérés, stages sportifs, etc... Mais cette année la brochure qui présente toutes ces offres commence par un encart où est écrit : "Nouveauté : paiement à l'inscription obligatoire". Ces quelques mots visent à mettre Lire la suite
  • Dis monsieur le maire, pourquoi tu fais des travaux pour rien? +

    Dis, monsieur le maire, tu es sûr que les travaux de revêtement que tu fais faire sur la RD43 (autour du rond point du Secours Populaire et de celui de la Planque) sont bien utiles ? Lire la suite
  • le Jeune Ahmed +

      Avec Le jeune Ahmed, les frères Dardenne, comme à l’accoutumée, ne sont pas des adeptes de la facilité. Ahmed (13 ans), sous l’emprise de son imam va sombrer dans la radicalisation et rien ne l’arrête dans sa détermination. Sa mère, ses frères et sœurs, sa professeure, ses éducateurs, la tendresse Lire la suite
  • 1