Moussu T e lei Jovents : un Comoedia aux couleurs de l'Escale

moussu t


Attention, il ne s'agit pas de dire ici que la volonté, avec cette programmation, était de reproduire une forme que l'on ne trouvait, jusqu'à présent, que dans la salle de concert de la MJC, l'Escale.

Lire la suite...

Petit Monde de Pagnol : l'avis des Amis du Vieil Aubagne

petit monde destruction

L'annonce de la décision du maire de raser le kiosque du Petit Monde de Marcel Pagnol a suscité sur nos publications et ailleurs de nombreuses réactions, commentaires et propositions. Avant cela, l'association des "Amis du Vieil Aubagne" avait donné son avis. Nous pensons qu'il est nécessaire de le faire très largement connaître.

Lire la suite...

Argile : le retour de Fontaine

 

Vendredi 17 novembre, une magnifique crèche a été inaugurée dans les anciens locaux de la CPAM, avenue Antide Boyer. Le lendemain, c'était le tour du marché au santon et à la céramique, sur le cours Foch. Les chalets posés au sol des 3 années antérieures ont laissé la place à un vrai village de Noël, décoré avec goût, compétence et sens de la fête. Quelques semaines avant l'Argilla, la maison de l'argile, au cours Beaumond, refaisait surface, la qualité en plus. Que se passe-t-il à Aubagne ?

L'idée de "la plus grande crèche du monde" était portée en 2014 par le programme de l'équipe Fontaine, pas par celui de Gazay. Le président de l'Association des céramistes et santonniers du Pays d'Aubagne (qui, en 2014, était candidat sur la liste Fontaine) a su convaincre Gazay de tenir un engagement qui n'était pas le sien, lui qui ne tient pas ses propres promesses de campagne. Il faut s'en féliciter et féliciter les professionnels de l'argile qui ont su transcender les clivages politiques dans l'intérêt d'Aubagne.

Pour le reste, la métropole a désigné une Aubagnaise et un Aubagnais pour s'occuper de l'événementiel argile sur le territoire. Elle et il ont la caractéristique d'avoir été "à l'école" de Daniel Fontaine. Elle et il ont été les responsables, les initiateurs, les concepteurs et les réalisateurs des événements majeurs d'Aubagne de 2002 à 2014. Tout le monde se souvient d'Aubagne sous la neige le 21 décembre 2013 en clôture de Marseille-Provence, capitale européenne de la culture. C'était elle et lui avec tous les agents et les services de la ville d'Aubagne et de l'Agglo.

Le maire d'Aubagne devrait s'en inspirer plutôt que de faire la chasse aux sorcières chez les communaux et de donner les clés de la ville à des cadres "marseillais".

Antoine Monticellu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à

Jolie Môme à La Penne

Entre l’Espace de l’Huveaune et la compagnie Jolie Môme c’est une longue histoire de fidélité réciproque qui continue encore aujourd’hui. Ce Mardi 21 novembre, la joyeuse troupe se produira une nouvelle fois sur la scène pennoise avec sa dernière création : « 14-19 : la mémoire nous joue des tours ».

C’est parce qu’ils et elles s’étonnaient de voir l’internationalisme, « une idée merveilleuse, porteuse d’émancipation et de paix », complètement absent des commémorations officielles de la guerre de 14-18 que les membres de la compagnie se sont lancés dans la création collective de cette pièce. Convaincus à l’instar de la philosophe Simone Weil que « Croire en l’histoire officielle, c’est croire des criminels sur parole »  et aidés dans leur entreprise par le travail d’amis historiens et archivistes, ils ont écrit leur propre version de ces années, à la fois tragiques et porteuses d’espoir, en faisant se rencontrer sur scène personnalités historiques et personnages fictifs.
Une rencontre théâtrale et musicale dont vous pouvez visionner la bande-annonce sur le site de la compagnie.

Mais pour retrouver sur scène, en « vrai », les dix comédien.ne.s, chanteur.euse.s, musicien.ne.s de Jolie Môme et leur belle énergie, il faudra venir à l’Espace de l’Huveaune ce mardi 21 novembre à un horaire inhabituel : 19h27 (on reconnaîtra là la légendaire ponctualité pennoise !). Un horaire qui permettra à tous les publics d’assister au spectacle un soir de semaine et de découvrir une autre vision de la 1ère guerre mondiale, une vision pleine d’espoir et de fraternité. 

Redha Romani

 

Réservations : 01 91 24 70 42 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tarifs : Normal 17 € / Réduit 13 € / - 18 ans 6 €

Massilia Sounds Gospel : une bombe musicale

 
Massilia Sounds Gospel ou comment recevoir plus d'émotions que lors de la dernière tournée de Céline Dion.
 
Massilia Sounds Gospel, MSG pour les intimes, était en représentation vendredi 2 février au soir à l'espace de l'Huveaune à La Penne. Mèfi y était pour le plus grand plaisir de ses esgourdes... et de son coeur... Et de ses mains... et de... Bref ! Tout mon corps a vibré pendant deux heures d'un échange d'énergies tantôt foudroyantes, tantôt prenantes, tantôt bouleversantes.
 
Même s'il est important de reconnaître le talent de chacun, j'ai envie d'encenser le collectif. De notre petit siège de spectateur, on ressent bien cette complicité entre les choristes, cet amour de la chanson, du rythme, cette passion de l'émotion que l'on transmet à coup de cordes vocales et de claquements des paumes.
 
Bien sûr que les différents solistes assurent, bien sûr que les musiciens qui entourent la chorale se font plaisir et nous font plaisir, bien sûr que le chef de chorale a le sourire et le rythme communicatifs... Mais ce que l'on retient lorsque l'on ressort de la salle de spectacle, ce sont les chants à l'unisson, les danses synchronisées, la symbiose entre les musiciens et les chanteurs. Bref, c'est le groupe qui nous transporte.
 
J'étais au vélodrome pour la dernière tournée de Céline Dion. On n'enlèvera pas le talent vocal de la dame, mais, à l'espace de l'Huveaune, ce vendredi soir, on pouvait palper de ses mains, endolories d'avoir trop battues le rythme, l'émotion qui se dégageait de ce groupe. Impossible de ressortir sans un sourire irrépressible au visage.
 
MSG sort son album cette semaine. L'occasion pour les curieux, qui voudraient voir si Mèfi dit une fois de plus la vérité, de se faire une opinion personnelle. Rien ne remplace le live mais avec cet album justement capté en live, peut-être que vous pourrez y puiser un peu de ce que j'ai pris en plein coeur et en plein tympans ce premier vendredi de février.
 
 
Camille Alexandre
 

LE COIN DU LOL

  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • Point information jeunes +

    Point information jeunes
  • Dernier bilan avant liquidation +

    Dernier bilan avant liquidation
  • Gazay le Hun +

    Gazay le Hun
  • 1
  • 2
  • 3

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1