Quand mascarade rime avec pagnolade

Un coin de rideau vient de se lever sur la programmation de l'année Marcel Pagnol à Aubagne, lors de la conférence de presse de ce Jeudi 22.

Daniel Picouly, interviewé par une journaliste pour le 19h de France 3, était fier d'annoncer qu'il y aurait le 28 février un concours de déguisement... les hommes en schpountz et les femmes en schpountzettes et il parait qu'il y aura même l'élection de la miss schpountzette ce jour-là... On savait bien que Gérard Gazay était attaché aux traditions et qu'il tenait à faire l'élection de Miss Aubagne, c'est d'ailleurs dans son programme, mais là il faut avouer que cela dépasse tout ce qu'on aurait pu imaginer !

Mardi Gras ayant lieu le 17 février, et en ce temps de vache maigre (il parait qu'on est dans une période de restriction budgétaire... pour les services !), sans doute allons-nous faire carnaval et 120e anniversaire le même jour, ce qui nous permettrait peut- être d'être inscrits dans le livre des records comme la plus grande mascarade... Qui a dit qu'on ne voulait pas faire de Pagnolade ?

On est pour le moment bien loin des moyens mis en œuvre pour fêter l'enfant du pays lors du centenaire en 1995. Faut-il rappeler que les plus grandes compagnies des Arts de la rue s'étaient donné rendez-vous à Aubagne : Générik Vapeur, l'Illustre Famille Burattini, le Centre National des Arts de la rue, aux côtés de mille aubagnais acteurs et figurants pour le plus grand plaisir des 50.000 participants qui avaient tout au long de la journée honoré la mémoire de Marcel Pagnol.

Pierre Tchernia, entouré de Jacqueline Pagnol et ses proches, aux côtés d'amis fidèles, a su, en maître de cérémonie, faire de cette journée un moment inoubliable où le cœur des aubagnais a battu à l'unisson.

Mais, on n'a pas tous les jours 100 ans !

Laurette Autouard

 

Légende de la photo : la foule des aubagnais pour le centenaire de la naissance de Marcel Pagnol en 1995

 

Laurette Autouard : a été responsable des affaires culturelles à la Ville d'Aubagne jusqu'en 2012. 

2015, année Pagnol

Nous voilà rentrés de plain-pied dans la nouvelle année. Celle qui sera MP2015 pour le 120e anniversaire de la naissance de Marcel, l'enfant d'Aubagne.

Et il est vrai que 2015 célébrera bien des anniversaires, car cela fait aussi 120 ans que « L'arrivée du train en gare de La Ciotat » a été projeté au cinéma Lumière, et enfin, il y a 60 ans, Marcel Pagnol était président du jury du Festival de Cannes. Pas mal !

Lire la suite...

Ça nous fend le cœur

Aubagne en 1995 pour le centenaire Pagnol

Pour une fois la municipalité UMP-UDI se sentait pousser des ailes... ça y est ,elle l'avait « son » événement, rien qu'à elle... elle allait fêter le 120ème anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol ! Allait-elle autant rassembler qu'en 1995 ?

Lire la suite...

Triste nouvelle : décès de Danielle Marx

Nous venons d'apprendre le décès de Danielle Marx qui dès les premières années de la municipalité communiste conduite par Edmond Garcin a oeuvré au côté d'Albert Garcin pour promouvoir à Aubagne une culture populaire, exigeante, de qualité avec la solidarité en trait d'union. Directrice du théâtre le Comoedia, dès son ouverture, elle a su donner le tempo au service de tous les publics, entrainant son équipe et les artistes régionaux dans une belle aventure collective.

Elle a milité, tant que sa santé lui a permis, auprès de l'association Spect'acteurs, attachée à une culture qui ne vaut que si elle se partage. En Mars dernier, alors qu'elle avait perdu de la motricité, elle a tenu à accomplir son devoir citoyen en allant voter avec l'espoir de voir se conforter les valeurs pour lesquelles elle s'était toujours battue.

La cérémonie funéraire aura lieu ce jeudi au crématorium de Fenestrelles à 12h. Ni fleurs ni couronnes. Seuls les dons pour le Secours Populaire seront acceptés.

Laurette Autouard

Rendons à César ce qui est à Pagnol

Lors du dernier Conseil Municipal, Philippe Amy, adjoint à la Culture, a présenté l'Année Pagnol en regrettant qu'en 1995 pour le Centenaire, la ville n'ait fêté qu'un seul jour, le 28 Février... Alors, petite piqûre de rappel, histoire de se remémorer quelques temps forts de l'année 1995.

28 Février : c'était un mardi, jour de vacances de Février, le Maire, Jean Tardito, avait donné un congé exceptionnel à tous les employés communaux pour qu'ils puissent vivre cette journée historique. Chaque rue et place d'Aubagne avait fait l'objet d'une reconstitution historique grandeur nature... Le cours Voltaire, le cours Foch, la place Louis Sicard, le cours Barthélémy, le square Arnaud Matthieu, la place Rau, le cours Beaumond et tant et tant d'autres artères et rues d'Aubagne... Il fallait bien cela pour accueillir les 50.000 visiteurs et les 1000 acteurs d'un jour venus fêter l'enfant du Pays.

Avril 1995 : Balisages et restauration des circuits du Garlaban.

Création, aidée par la Ville, d'un DVD par les étudiants du SATIS et les élèves du CEFEDEM sur la vie et l'oeuvre de Marcel Pagnol, avec l'aimable concours de Pierre Tchernia.

Juillet 1995 : Création de "Merlusse" au théâtre Comoedia (3 représentations,1500 spectacteurs) avec Michel Galabru et les enfants du conservatoire d'Aubagne, enregistrement en direct par Georges Folgoas et diffusion le soir de Noël 1995 sur France 3.

Diffusion de "La Femme du boulanger" par la compagnie de Jean Franval pendant le Festival de l'Humour et des Rires.

Diffusion des films de Marcel Pagnol en plein air et gratuitement.

Création d'un spectacle pyrotechnique le 14 Juillet par le Groupe F dont la renommée internationale n'est plus à démontrer pour fêter les cent ans du cinéma et le centenaire Marcel Pagnol: 15.000 spectateurs sur le stade De Lattre.

C'est sans compter toutes les aides apportées par la Ville pour encourager la valorisation de l'œuvre de Marcel Pagnol, en témoigne par exemple la réalisation du film d'Alain Bergala "D'Angèle à Toni" film documentaire sur l'œuvre cinématographique de Jean Renoir et Marcel Pagnol...

Alors, qui parle de vouloir "nous" bluffer ?

Oui, j'oubliais... cette année là, on fêtait aussi les cent ans de LA CIGALE créée par la maison Sicard... Les souvenirs se sont peut être envolés avec Elle !

Laurette Autouard 

Photo : création de Merlusse en 1995 au Comoedia, avec Michel Galabru dans le rôle titre.

Chants de Noël : deux poids, deux mesures

Hasard du calendrier de fin d'année, deux concerts de Gospel sont offerts aux Aubagnais les 20 et 23 décembre. C'est le site internet de la ville qui nous le dit.

Offerts ? Ce n'est pas tout à fait vrai. Le 20 décembre, il vous en coûtera 25 euros par personne pour aller écouter Max Zita & Gospel Voices, une manifestation proposée par Le Syndicat des Paluds et le Centre de Congrès Agora. Si vous en avez les moyens, allez-y, après tout cette formation a accompagné, entre autres artistes, Johnny Halliday ou Lara Fabian.

Lire la suite...

Un de plus, un de moins

Après les annonces pour l'année Pagnol de faire l'élection de "miss schpountzette", je comprends mieux pourquoi le projet qui suit n'a pas été accepté. Preuve s'il en fallait, que le travail des artistes locaux n'est pas pris en considération dans notre bonne ville d'Aubagne.

Lire la suite...

La culture a mal

De quelque côté que l’on se tourne, on entend monter les craintes contre les atteintes sans précédent contre la culture, contre les artistes. Le 10 décembre dernier au théâtre de la Colline à Paris, ils étaient nombreux à se retrouver pour lancer un appel relayé par les réseaux sociaux.

Lire la suite...

LE RAMI DES MAMIES

  • Les élections municipales arrivent : les mamies sondées +

    Les élections municipales arrivent : les mamies sondées Eh oui mes amis, une de nos Mamies a été contactée pour répondre à quelques questions concernant les futures élections Lire la suite
  • les Mamies et le ripolinage +

    les Mamies et le ripolinage Ce qu'il se passe dans les médias turlupine bien plus qu'il ne faudrait nos Mamies. Pourtant ce n'est pas les Lire la suite
  • Les Mamies déboussolées de la zapette +

    Les Mamies déboussolées de la zapette Les gilets jaunes ont remplacé les feux de l'amour. On les voit sur toutes les chaînes d'infos. Pour se tenir Lire la suite
  • Gilets jaunes, gilets rouges +

    Gilets jaunes, gilets rouges Gilets jaunes, depuis presque un mois, la couleur jaune envahit la carte de France, les carrefours, les écrans et les Lire la suite
  • Les mamies : les municipales, si près, si loin +

    Les mamies : les municipales, si près, si loin Oui les municipales, on commence à en parler. Nos Mamies sont bien sensibles à ça. Et même si tout n'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • La culture se porte bien… pourvu qu’on s’en occupe +

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées mardi 30 avril dans un atelier thématique d’Aubagne la commune pour aborder la question de la culture dans l’activité municipale aujourd’hui. Faire un constat et tracer des perspectives pour retrouver du sens à ce qui s’est considérablement dégradé en cinq ans, faisaient l’objet Lire la suite
  • Les écoles Pin Vert et Hugo se mobilisent contre la faim +

    La 22e édition de la Course contre la faim aura lieu ce vendredi 17 mai. En 2018, ce sont plus de 260 000 élèves de 1 200 etablissements qui ont participé à ce projet dans plus d’une cinquantaine de villes françaises et à l’étranger. À Aubagne, les écoles du Pin Lire la suite
  • Magali Giovannangeli, candidate d'un projet collectif +

    A 23 ans, elle était la benjamine du conseil municipal d’Aubagne, lorsque Jean Tardito a succédé à Edmond Garcin. Quelques trente ans plus tard, Magali Giovannangeli sera sans doute la plus jeune candidate à conduire une liste de rassemblement contre le tandem Gazay-Barthélemy lors des élections municipales du printemps prochain. Lire la suite
  • Mais où est Denis Grandjean ? +

    Ce soir, 15 mai, le jour des 10 ans de la gratuité des transports à Aubagne, on inaugure le local de campagne de "Aubagne La Commune". 10 rue Laget entre l’épicerie gastronomique et le Baobab café. Pile en face du barber shop qui vient du désert. Le lieu est tout Lire la suite
  • Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel +

    Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous Lire la suite
  • Le Martinot, une nouvelle adresse pour les gourmets +

    Depuis quelques mois, le centre-ville d’Aubagne voit quelques épiceries fines et restaurant de qualité ouvrir leur porte dans le centre-ville d’Aubagne. C’est le cas en lieu et place de l’ancien restaurant La Farandole désormais remplacé par Le Martinot. Lire la suite
  • L'AFC sur le podium ? ... et l'OM lamentable +

    En Ligue 1, Montpellier freine Saint-Etienne (0 à 1) et se retrouve en course pour l'Europe. Le QSG bat Angers (1 à 2) et Lille est victorieux de Bordeaux (1 à 0). L'équipe de l'OM, sans jeu, sans envie, sans rien, on espère un jour sans entraîneur, a été une Lire la suite
  • 1