Les vieux fourneaux : ils reviennent


les vieux fourneaux tome 5

Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 qui ne faiblit pas avec l'âge venant.

Retour à Paris pour Antoine, Mimile et Juliette. Le plan est simple : ramener Juliette auprès de sa mère, puis filer au Stade de France pour assister au match de rugby France-Australie. C'est du moins ce qui est prévu... Mais, désireuse de voir son père et son grand-père se rabibocher, Sophie les oblige à s'occuper ensemble de Juliette jusqu'au lendemain. Mimile ne peut donc compter que sur Pierrot pour l'accompagner au match. Or, Pierrot l'anarchiste mène un nouveau combat : il s'est engagé en faveur des migrants... 

Et l'aventure se déroule comme dans les autres tomes. Rire et bonne humeur sur fond d'un engagement sans faille pour les plus démunis. C'est un peu comme le Capitaine Marleau qui siffle l'Internationale et appelle tout le monde "camarade". On ne peut que succomber aux charmes de ces vieux qui ont fait leur vie mais qui ne démissionnent pas devant les pires travers de notre société.

Le dessinateur, Paul Cauuet, réalise un travail impécable. Quant à Wilfrid Lupano à la plume, il nous livre un scénario toujours aussi percutant avec des dialogues inénarrables :

Fanfan — On a réfléchi, et on s'est dit : quand c'est le Qatar qui rachète les musées, les plages privées et les clubs de foot, personne ne crie à l'invasion arabe. Tout le monde est content. Donc ce ne sont pas les étrangers qui font peur, ce sont les étrangers pauvres."

Si vous n'avez pas lu les premiers tomes, ce n'est pas grave. La lecture de ce tome ne vous donnera que plus envie de les lire tous.

Laissons la conclusion aux auteurs : toujours Fanfan — Alors quoi ? On oublie tout ça ? Les Italiens ? Les Polonais ? Les Arméniens ? les 600 000 tirailleurs sénégalais ? On est 500 millions de guignols en Europe et on veut noux faire croire qu'on peut pas accueillir 1 million de pauvres gens ? Ça fait même pas un par village !" 

Benoit Jancet

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR