Le Napollon, un restaurant à connaître

Le Napollon un restaurant à connaitre

"Le hasard fait bien les choses" dit-on. Pas sûr que cela soit toujours vrai. Mais le hasard qui nous a conduit au restaurant situé sur le bord de la RN 96 à Napollon et qui s'appelle "Le Napollon" a réussi son coup.

La décoration n'éblouit pas vos yeux, mais l'accueil est tellement sympathique, chaleureux et souriant que vous vous sentez immédiatement à l'aise, comme chez vous.

Les choix de la carte sont multiples, des entrées aux salades, des desserts aux plats, tout va vous convenir. Aucun nom ne va vous surprendre, on appelle ça une entrecôte, une omelette nature, des burgers (faits maison, même le pain), une assiette de fromages, une île flottante ou une glace. Mais tout est bon, les produits sont frais, de qualité et fait "maison", vraiment maison, avec une cuisinière "haut de gamme".

Mais, si on tente un conseil, ce sera celui de choisir le menu du jour. Pour 13,50€, vous avez une entrée, un plat, un dessert, un café. Un truc que l'on ne trouve plus.

Et vous allez vous régaler. La cuisine est parfaite, de l'entrée au dessert. Le plat est copieux et excellent. Une cuisine raffinée et savoureuse comme on ne s'y attend plus. Peut-être des souvenirs de votre mère ou de votre grand-mère le dimanche ?

Les salariés de la zone de Napollon, c'est là qu'ils viennent à midi. Et on les comprend. Si vous travaillez ailleurs, n'hésitez pas à faire le détour.

En plus le service est très professionnel, convivial, efficace et rapide. On trouve par hasard, on y revient à plusieurs par plaisir.

Auguste Duchemin

 

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1