Le TAJ, restaurant indien et pakistanais

 taj 1

Le 3 janvier, le TAJ, restaurant de spécialités indiennes et pakistanaises, a ouvert ses portes à Aubagne au 2 avenue des platanes, ex-RN8, en lieu et place du Relais des Césars.

Une merveille de restaurant, en tout domaine. Dans une magnifique salle "Bombaywoodienne" une cinquantaine de couverts vous accueillent dans un décor hindo-pakistanais de rêve. Une très grande terrasse est en préparation pour le printemps prochain.

Immense et pourtant douillet, chargée avec légèreté, cette salle vous projette dans un autre monde, une autre culture, mais vous gardez le sentiment d'avoir toujours connu ce lieu.

taj 2

Vous pouvez goûter à toutes les spécialités indiennes ou pakistanaises que vous souhaitez. Pour toutes les envies et pour tous les prix. Entrées, des beignets de légumes aux chaussons à la viande et aux petits pois (de 4 à 6,50€), des Tandori (grillades indiennes), des seck kabab aux gambas (de 9 à 14,50€), des viandes d'agneau, de boeuf, de poulet (de 10 à 13€), des produits de la mer, crevettes ou poissons, et du pain cuit dans le tandoor et servi chaud.

Tout, absolument tout, est délicieux, merveilleusement cuisiné avec toutes les sortes de sauces, de la plus douce à la plus forte.

Vous avez, aussi, la possibilité de choisir un menu, de 11, 15, 19 ou 21 €. On vous conseille, si c'est la première fois que vous entrez dans un restaurant de cette nature, de commander un plateau de dégustation (Thali Chandan, Thali Viande, Thali légumes). Entre 15 et 21 €, vous allez faire le tour culinaire de l'Inde et du Pakistan et vous sortirez avec vos papilles ravies et vous totalement rassasié.

Le service et rapide, discret, efficace et très convivial. Tous les serveurs peuvent vous expliquer la particularité de chaque plat, avec talent et sourire.

Vous ne pouvez pas ratez ce restaurant. Il faut y venir, au moins une fois. Vous y reviendrez.

Auguste Duchemin

 

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1