Le TAJ, restaurant indien et pakistanais


 taj 1

Le 3 janvier, le TAJ, restaurant de spécialités indiennes et pakistanaises, a ouvert ses portes à Aubagne au 2 avenue des platanes, ex-RN8, en lieu et place du Relais des Césars.

Une merveille de restaurant, en tout domaine. Dans une magnifique salle "Bombaywoodienne" une cinquantaine de couverts vous accueillent dans un décor hindo-pakistanais de rêve. Une très grande terrasse est en préparation pour le printemps prochain.

Immense et pourtant douillet, chargée avec légèreté, cette salle vous projette dans un autre monde, une autre culture, mais vous gardez le sentiment d'avoir toujours connu ce lieu.

taj 2

Vous pouvez goûter à toutes les spécialités indiennes ou pakistanaises que vous souhaitez. Pour toutes les envies et pour tous les prix. Entrées, des beignets de légumes aux chaussons à la viande et aux petits pois (de 4 à 6,50€), des Tandori (grillades indiennes), des seck kabab aux gambas (de 9 à 14,50€), des viandes d'agneau, de boeuf, de poulet (de 10 à 13€), des produits de la mer, crevettes ou poissons, et du pain cuit dans le tandoor et servi chaud.

Tout, absolument tout, est délicieux, merveilleusement cuisiné avec toutes les sortes de sauces, de la plus douce à la plus forte.

Vous avez, aussi, la possibilité de choisir un menu, de 11, 15, 19 ou 21 €. On vous conseille, si c'est la première fois que vous entrez dans un restaurant de cette nature, de commander un plateau de dégustation (Thali Chandan, Thali Viande, Thali légumes). Entre 15 et 21 €, vous allez faire le tour culinaire de l'Inde et du Pakistan et vous sortirez avec vos papilles ravies et vous totalement rassasié.

Le service et rapide, discret, efficace et très convivial. Tous les serveurs peuvent vous expliquer la particularité de chaque plat, avec talent et sourire.

Vous ne pouvez pas ratez ce restaurant. Il faut y venir, au moins une fois. Vous y reviendrez.

Auguste Duchemin

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Iggy Pop à la médiathèque +

    Dans le cadre de ses « mercredis du doc », la médiathèque d’Aubagne, en partenariat avec Méridiens, nous propose de découvrir l’histoire des Stooges et de leur charismatique leader Iggy Pop dans « Gimme danger », un documentaire de Jim Jarmusch. Lire la suite
  • Mâcon / Aubagne : les citoyen·ne·s au cœur des municipales +

      A l'heure où le mouvement "Aubagne la commune" se positionne comme une vraie force alternative face à Gazay et son équipe pour les prochaines municipales, l'exemple de Mâcon n'est pas sans intérêt. Lire la suite
  • Restaurant brésilien à Aubagne +

    Le nom du restaurant ne peut pas vous tromper sur la cuisine que vous allez découvrir dans ce restaurant : "Les Brésiliens". Ouvert depuis moins de trois mois, vous le trouverez au 15 boulevard Jean Jaurès. Lire la suite
  • Le RCA dominateur, l'AFC défait ... et une 3ème victoire pour l'OM. +

    En cyclisme, après la victoire au sprint de John Degenkolb dans la dernière étape, l'Espagnol Gorka Izaguirre a remporté le Tour de La Provence. L'Australien Simon Clarke et le Français Tony Gallopin complètent le podium, dans la même seconde. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : un huis clos pour rire +

      Jeudi 7 février, le conseil municipal s’est réuni avec un huis clos demandé pour 2 délibérations concernant la demande de retrait du titre d’adjoint de Jean Claude Sabetta, 2ème adjoint au maire. La semaine précédente, le maire lui avait retiré toutes ses délégations. Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le syndicat Sud Santé Solidaires dénonce +

    Le syndicat Sud Santé Solidaires dans un communiqué de presse dénonce la gouvernance de l'hôpital d'Aubagne. Nous portons à la connaissance de l'ensemble de nos lectrices et de nos lecteurs l'intégralité de cette publication, en précisant qu'elle appartient en totalité à ce seul syndicat, majoritaire à l'hôpital d'Aubagne. Voici le Lire la suite
  • Se rassembler contre la dérive autoritaire ? +

    Après la présentation de la loi "anticasseurs" qu'il serait plus juste d'appeler loi "antimanifestants", après la légitimation des violences policières contre les gilets jaunes suivies ou précédées par des arrestations "préventives", de multiples condamnations en comparution immédiate (alors que Alexandre Benalla continue de se promener à sa guise), des perquisitions Lire la suite
  • 1