Le Cabanon du Cours, à Marseille


 Le Cabanon du cours est niché dans une petite ruelle à quelques pas du Cours Julien, 13 rue Vian dans le 6ème arrondissement de Marseille.

Le cours Julien, un quartier en plein coeur de Marseille qui vit jour et nuit, 24 heures sur 24 où le street art règne en maître grâce à des artistes locaux qui ont tapissé les murs, les façades, les portes de graffitis, de graffs et de fresques magnifiques.

Un quartier melting pot-jeune-bobo-populaire qui vous rappelle que Marseille est belle, rebelle, sage et révoltée mais fière, toujours. Une ville où les 3 G (Gaston / Guérini / Gaudin) ont laissé penser que le clientélisme est le coeur de la politique de la ville comme dans la plupart des capitales pauvres de la méditerranée, mais qui pourtant manifeste en permanence le refus de se laisser bercer par les logiques financières.

Une ville qui fleurte souvent et sans vergogne avec le Front National mais qui a placé en tête Georges Marchais à l'élection présidentielle de 1981 (le Stade Vélodrome - le vrai pas celui d'Orange - en tremble encore) et qui vient de renouveler son pied de nez avec Jean-Luc Mélenchon en 2017. Une ville qui peut devenir, en 2020 ou 2021, le centre de l'insoumission aux politiques libérales.

Bref, un quartier où contrairement aux apparences et aux clichés sécuritaires, on peut se promener en toute confiance et avec une grande sérénité.

Dans ces lieux, vous allez découvrir des dizaines d'espaces de restauration, nous vous en conseillons un : le Cabanon du Cours. Trois parkings, dans un rayon de 70 à 300 mètres, vous permettent d'évacuer le stress de la place à trouver.

Une trentaine de couverts vous attendent en rez de chaussée ou sur une mezzanine. Une décoration moderne et de très bon goût laisse la place à Marseille sous tous les angles : "La Cagole", la bière d'ici, la partie de cartes de la Trilogie Pagnol, des photos encadrées de tous les coins remarquables de la Capitale du sud, en noir et blanc pour faire plus "authentique".

Du choix sur la carte, 6 ou 7 entrées (5 à 7€), 7 ou 8 plats (14 à 18€), 4 ou 5 desserts (5€). Mais la maîtresse du lieu vous indique ce que vous pouvez choisir le jour de votre venue. Cela réduit, en général, la carte de moitié et c'est rassurant sur la qualité des produits.

En entrée, on vous recommande les poulpes ou les gambas en persillade, mais vous ne saurez peut-être pas résister aux panisses marseillaises.

Pour les plats, pâtes, viandes ou poissons seront, toujours, dans les trois variétés proposées. Si vous venez le bon jour, on vous conseille la saucisse marseillaise avec légumes et risotto. Un régal ! Une cuisine marseillaise revendiquée et très goûteuse. 

Une bonne adresse !

Antoine Monticellu

 

le cabanon du cours 2

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Music&Cinema : un 20e anniversaire flamboyant +

    Une édition magistrale qui s'est clôturée en ciné-concert ce samedi après une remise des prix pleine d'émotion et d'humour. Retour sur une semaine riche de rencontres et d'émotions... en attendant avec impatience 2020 ! Lire la suite
  • Ce n'est pas encore le printemps pour Aubagne Garlaban Basket, Julian Alaphilippe s'adjuge le 1er "monument" de la saison cycliste +

    En cyclisme, le français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a remporté la 110ème édition de Milan-San Remo, le premier "monument" de la saison cycliste. Alaphilippe a reglé au sprint un petit groupe où figuraient tous les grands noms du cyclisme actuel. Il a signé sa 7ème victoire de la saison, mais la Lire la suite
  • Les finances au menu du 1er mardi thématique d'Aubagne La Commune +

    Mardi dernier, au Cercle de l’Harmonie, se tenait le premier atelier thématique d’Aubagne La Commune sur le thème des finances locales : un sujet introductif bien choisi puisqu’on peut imaginer qu’il tiendra une place importante (trop importante ?) dans la campagne municipale de 2020. Lire la suite
  • Terres rouges : mensonges par omission ? +

    Dans La Provence du 11 mars, Alain Rousset, 1er adjoint de Gazay, affirmait que concernant le parking des Terres rouges, il n'était au courant de rien (voir article précédent ici) après avoir rejeté la responsabilité sur l'équipe Fontaine. Pourtant des faits prouvent le contraire. Lire la suite
  • GastronomaniaK, épicerie fine et restaurant +

    GastronomaniaK, c'est LE restaurant d'Aubagne. Raffinement, saveurs exquises et exceptionnelles, préparation de grande qualité, accueil professionnel et convivial, tout est parfait pour vous recevoir. Lire la suite
  • Rebelles +

    La vie les a rassemblées à travailler dans une conserverie de poissons, dans le nord de la France. L’une d’elles, ex Miss Nord Pas de Calais, est agressée sexuellement par son chef dont la fin tragico-comique est le premier éclat de rire d’une longue série. Nos trois héroïnes vont être Lire la suite
  • Le RCA s'envole, l'OM battu par le QSG +

    En Formule 1, Valtteri Bottas a remporté le premier Grand Prix de la saison, dimanche à Melbourne. Mercedes signe un doublé avec la deuxième place de Lewis Hamilton. Max Verstappen (Red Bull) complète le podium. En rugby, tournoi des 6 nations, la France a péniblement battu l'Italie (14 à 25). Lire la suite
  • 1