Jiaozi, spécialités asiatiques

Les arts culinaires sont l'occasion de voyager. Cette semaine, nous avons décidé d'aller en Asie. Et en bon globe-trotters de la table, nous avons pris la direction de la gare... pour nous arrêter au 3 avenue Jeanne d'Arc, chez Jiaozi

Ce restaurant de spécialités asiatiques mélange les saveurs vietnamiennes, chinoises et japonaises. Jiaozi est le nom d'un ravioli chinois en forme de chausson dont les premières traces remontent à 1800 ans. Autant dire que cette étape culinaire est tout autant exotique qu'historique. Au programme, on trouve des sushis, des makis, des sashimis, des californias, des soupes, des fritures et des plats en vapeurs accompagnés de nouilles ou de riz.

Côté déco, les propriétaires ont décidé de faire dans la couleur locale sans tomber dans le kitch que de nombreux restaurants asiatiques affectionnent tout particulièrement. On est ici sans doute plus proche de la réalité d'une véritable table d'Osaka, sans les dragons en plastique moulé. L'ambiance est très sobre : carrelages clairs et murs blancs assortis de quelques idéogrammes géants. Certains diront de l'endroit qu'il est froid, nous retiendrons qu'il est sobre et chic. L'amabilité du personnel est suffisante à vous faire oublier tout le reste.

Côté assiettes, elles sont plutôt bien garnies à moins d'avoir un appétit gargantuesque pour les rouleaux de riz au poisson cru. On avoue avoir une préférence pour les nouilles et les soupes, épicées mais excellentes. Les tarifs sont tout aussi abordables : entre 4 et 5,50 € les 2 pièces de sushi. Les entrées sont affichées entre 2,5 € et 5 €. Les plats sont à 4,90 €. Un service de traiteur et de vente à emporter est assuré pour ceux qui préfèrent les plateaux-repas exotiques à la maison.

Au final, on apprécie la simplicité du lieu, sans se faire harakiri au porte-monnaie, pour goûter aux saveurs aigres douces des Pays du soleil levant.

Auguste Duchemin