Chez Jeannot, au Vallon des Auffes

Le Vallon des Auffes : au fond le restaurant.

Le Vallon des Auffes, à Marseille, après Endoume et avant la Corniche, il faut y être allé au moins une fois. C'est un site unique, vous ne vous lasserez pas de le découvrir. L'auffe (auffo en provençal) est un granulé qui servait à faire les cordages pour les bateaux. Au XIXe siècle, les fabricants de cordage s'étaient installés dans ce vallon, ce petit port dans cette petite calanque.

C'est resté un port de pêche avec de petits bateaux bien sympathiques à regarder, entourés d'une cinquantaine de "cabanons" de pêcheurs qui doivent, aujourd'hui, valoir une petite fortune. Il est surmonté d'un pont, en béton armé et en pierres maçonnées, formé de trois arches de 17 mètres de haut. Un escalier très étroit et très raide s'engouffre dans le port du haut de la route de la Corniche pour nous faire découvrir ce joyau marseillais.

 jeannot01

Vue du restaurant "Chez Jeannot".

Trois restaurants s'offrent à vous. Le plus célèbre "Fonfon", spécialités poissons, bouillabaisse et coquillages, de la grande cuisine mais plus de 100€ par tête. L'Epuisette, poissons, mais aussi d'autres plats, plus divers que "Fonfon", vous n'en sortirez pas à moins de 100€.

Et enfin, "Chez Jeannot", restaurant-pizzéria, au fond de la calanque, vue sur le port, le pont et la mer. Depuis quelques mois le patron a changé, le propriétaire de "Fonfon" est devenu, aussi celui de "Chez Jeannot". Tout a été rénové, réaménagé, modernisé, tout en conservant le caractère familial et populaire du lieu. Une belle réussite. Une centaine de couverts en rez-de-chaussée, une trentaine d'autres sur une terrasse fermée, au bord du port, et une autre centaine au premier étage en terrasse avec vue imprenable sur le vallon.

jeannot03 

A la sortie du port, une piscine de mer où des marseillais, parmi les plus célèbres, ont appris à nager.

La carte est variée, sans excès. 6 entrées entre 11 et 16 €, 2 plats au choix pour 15€ ou le poisson du jour (en général, un loup), 4 pâtes fraiches ( gnocchi, lasagnes, ravioli, torchietti), 9 choix de viande de 19 à 26€ ou la côte de boeuf (55€ le kilo) avec les accompagnements (il vous faudra rajouter 3€), 9 pizzas différentes entre 12 et 20€ (au moins pour deux personnes), 6 ou 7 desserts pour 7€. Tout est de bonne qualité, les accompagnements sont excellents. Les viandes sont préparées sur place par deux bouchers,  titrés "Meilleurs ouvriers de France".

L'accueil est plutôt neutre, le service discret et rapide. Vous y venez pour la beauté du site, vous y retournez pour continuer à découvrir le Vallon des Auffes, mais aussi parce que la cuisine qui vous est "offerte" (entre 25 et 35€ par personne) ne peut que vous séduire comme un bon repas familial.

Auguste Duchemin

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1