L'Argilla, restaurant et argile

L'Argilla, l'Atelier Culinaire, situé au 59 rue de la République (en face du parking Beumond) est un restaurant qui a la particularité d'être dans une galerie des arts de la terre. Une conception très agréable et très intelligente, tous les céramistes et les santonniers du Pays d'Aubagne et de l'Etoile exposent dans la même salle (magnifique !) que le restaurant. C'est un show-room, vous pouvez admirer les diverses productions et décider d'acheter ou de vous acheminer vers le ou les ateliers que vous avez sélectionnés.

A certaine période, une exposition exceptionnelle est à visiter dans cette salle, une librairie sur l'art de l'argile est toujours prévue. A ses débuts, une mezzanine très "rustique" offrait une salle de restauration supplémentaire avec vue très surprenante sur cet ensemble un peu magique. Pour l'instant, elle n'est pas en service. C'est Gérard Laïk, alors adjoint au maire, chargé de la dynamique de centre ville et de l'argile pour la ville,qui avait soutenu et suscité tout ce concept. Gérard, cette ville n'est pas prête de t'oublier.

A l'extérieur, une terrasse d'une quarantaine de couverts est posée sur le Cours Beaumond. Un peu "brûlante" en été.

Pour le restaurant, à la carte qui ne varie pas, 6 entrées pour un prix moyen de 12 €, 9 plats entre 14 et 17 € et 8 desserts pour 8 €, 2 plats du jour pour 8,80 €, un menu, plat du jour café pour 11 € et un autre, plat du jour, dessert, café pour 17 €.

La qualité est moyenne, ce qui explique, sans doute, l'absence d'une clientèle fidèle. Le patron a changé, il y a quelques mois. Le client, pour la qualité de la cuisine et pour le service, n'y a pas gagné. Dommage. Mais cela peut, très vite, se corriger. Il appartient au gestionnaire du lieu d'y réfléchir. Il doit, déjà, avoir la solution.

L'originalité du décor mérite le détour, avec vos amis "estrangers".

Auguste Duchemin

 

 

 

 

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1