Chroniques ciné

Marie Stuart, Reine d’Ecosse

Marie Stuart Reine d'Écosse

Marie Stuart, Reine d’Écosse, Elizabeth Ière, Reine d’Angleterre s’affrontent pour une couronne unique. Une opposition entre deux femmes de pouvoir, charismatiques, désireuses d’affirmer leurs places de femmes dans un monde où les hommes règnent en maitres.

Intrigues, complots, trahisons se suivent et se ressemblent, les hommes sont à la manœuvre, les femmes, attachantes, pugnaces résistent. La réalisatrice prend quelques libertés avec l’histoire, mais qu’importe, l’Ecosse, ses paysages, ses lumières magnifiques ; les décors et photographies somptueux ; les artistes, Saoirse Ronan (Marie Stuart), Margot Robbie (Elizabeth Ière) excellentes, nous donnent envie de revisiter l’histoire et de visiter l’Ecosse.

Marie Stuart, une réussite pour la première réalisation de Josie Rourke.

Antoine Cesano

 

Santiago, Italia

santiago Italia

11 septembre 1973. Le palais présidentiel chilien est bombardé, c’est la fin de l’expérience démocratique et révolutionnaire au Chili. Salvador Allende, le président chilien meurt (suicide ? assassinat ?). La chasse aux démocrates chiliens bat son plein, l’ambassade d’Italie leur ouvre grand ses portes et ses murs. C’est l’histoire de ces réfugiés chiliens, accueillis, par la suite, en Italie que Nanni Moretti nous raconte.

Il a choisi, après quelques images d’archives, de privilégier le témoignage des rescapés du fascisme. On va les écouter nous raconter leurs peurs, leurs souffrances, leurs vies dans les jardins de l’ambassade italienne, l’accueil chaleureux des progressistes de l’Emilie Romagne. On apprend beaucoup, on s’émeut, on se passionne. Et Moretti ne peut pas conclure sans faire un parallèle entre l’Italie d’hier et l’Italie d’aujourd’hui.

Santiago, Italia, un documentaire indispensable et bouleversant, une belle réussite d’un Grand du cinéma italien.

Antoine Cesano

 

Grâce à Dieu

grace a Dieu

« Derrière les abus sexuels, il y a Satan » affirme, ces jours ci le Pape. Pas si simple, affirme par anticipation François Ozon. Le réalisateur s’empare d’un dramatique fait divers : trois enfants violés par un prêtre, il y quelques dizaines d’années, pour nous faire vivre l’enfer de ces victimes devenues maintenant adultes, pères de famille.

Comment vivre avec ce terrible secret ? Comment arriver à libérer sa parole, en parler avec femme, compagne ? Comment ne plus le cacher à ses enfants ? Comment se rencontrer entre victimes pour vaincre, ensemble, l’omerta de l’église, s’unir pour rendre publique ces infamies ?

Ozon réussit à nous captiver, nous émouvoir, nous indigner. Grâce à Dieu, un film accusateur, militant, humaniste, servi par des acteurs époustouflants. Une prouesse d’avoir su traiter un sujet aussi sombre, avec autant de limpidité, de délicatesse ! 

Antoine Cesano

 

 

Une intime conviction

une Intime Conviction d'Antoine Raimbault

Loin des traditionnelles plaidoiries à l’américaine, "Une intime conviction", un vrai procès made in France, ou comment on veut condamner avec une enquête à charge, des témoignages sans valeurs ; comment on peut bafouer la présomption d’innocence et comment, aussi, on peut se battre pour innocenter sans pour cela être accusateur !

Antoine Raimbault nous passionne dans un thriller judiciaire où l’acharnement de Nora, un témoin convaincu de l’innocence de l’accusé, où un avocat de la défense, Eric Dupont Moretti pourfendeur d’une justice formatée, nous font revivre l’histoire vraie d’un homme accusé du meurtre de sa femme.

Du cinéma comme on l’aime, une réalisation tirée au cordeau, des acteurs, Marina Fois magnifique, Olivier Gourmet remarquable. Un seul regret : la diffusion de ce film est confidentielle, seul Le Chambord, sur Marseille le programme. N’hésitez pas, ne vous privez pas de ce beau moment d’intelligence !

Antoine Cesano

 

 

Edmond

edmond

Edmond (Rostand) est en panne d’écritures et convainc l’acteur Constant Coquelin de jouer une pièce nouvelle, Cyrano de Bergerac, pièce dont il n’a écrit aucun acte ! Et en quelques jours va naitre une œuvre qui fait aujourd’hui triomphalement le tour du monde.

Alexis Michalik a mis en scène, avec succèsEdmond au théâtre du Palais Royal. Il a décidé de faire un film de cette pièce de théâtre. Nous entrons ainsi cinématographiquement, avec Edmond, dans les coulisses de la création théâtrale. Spectacle agréable, peorté par de bons acteurs (Thomas Solivérés, Olivier Gourmet…) et par le panache émouvant de Cyrano de Bergerac.

Antoine Cesano

Le film sera à redécouvrir pendant le Festival Music&Cinema à Aubagne en présence du réalisateur Alexis Michalik et le compositeur Romain Trouillet le samedi 23 mars à 18h au cinéma le Pagnol.

Green Book : sur les routes du Sud

Green Book : sur les routes du Sud

L’action se passe aux Etats Unis en 1962. Le Dr Don Shirley, pianiste noir à la grande renommée, engage Tony Lip, videur italo-américain du Bronx, pour une tournée qui va les conduire dans les états racistes du Sud. Le Green Book va les guider pour accéder aux lieux acceptant des personnes de couleur.

Le pianiste et son garde du corps de cultures et d’origines sociales différentes, de caractères opposés, vont d’abord s’affronter, puis apprendre à se connaitre, dépasser leurs préjugés et s’apprécier.

Avec un scénario classique tiré d’une histoire vraie, Green Book va nous entraîner dans une belle histoire humaine ou indignation, violence et humour cohabitent harmonieusement.

Un film percutant et émouvant porté par des acteurs plus vrais que nature !

Antoine Cesano

 

 

L’incroyable histoire du facteur Cheval

l incroyable histoire du facteur cheval

Joseph Ferdinand Cheval, facteur rural, rencontre, dans sa tournée, Philomène, la femme de sa vie. Alice va naître de cette union. Cheval, dans sa tournée, bute sur une pierre, obstacle imprévu et presque magique. Cet homme silencieux, à l’élocution difficile, aux émotions cachées, va décider, à ce moment là, de construire, de ses mains, un palais pour sa fille. Cette construction durera trente trois ans. Achevée en 1912, elle sera classée monument historique par André Malraux en 1969.

C’est cette extraordinaire histoire à laquelle Nils Tavernier s’est attelé. Une belle mise en scène, des images fortes de cette Drome profonde, des vues spectaculaires de ce palais en permanente évolution et un acteur exceptionnel, Jacques Gamblin, dans le rôle de Cheval, nous font aimer ce facteur passionné, désintéressé, modeste, émouvant. L’incroyable histoire du Facteur Cheval, une bien belle réussite.

Antoine Césano

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • Aubagne La Commune : les rencontres se multiplient +

    Dans le même temps où les animateurs de "Aubagne La Commune" ont lancé une invitation à une quarantaine d'organisations, collectifs, syndicats, associations, mouvements et partis politiques pour une rencontre de travail le 24 septembre sur les municipales, le site du mouvement informe que des "échanges bilatéraux" ont continué à avoir Lire la suite
  • Festimôme 18ème édition : à 18 ans, on peut voyager seul ! +

    A 18 ans on peut voyager seul, mais on préfèrera cette année encore se déplacer en famille pour mieux partager les 50 spectacles, les dizaines d’animations et de jeux, les repas et pique-nique, pendant les 4 jours (4 jours !) d’un festival d’été qui a su trouver, au fil des années, Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Gilles Lejeune, militant associatif +

    Je ne suis pas un porte-parole d'Aubagne La Commune mais un simple adhérent de ce Collectif oeuvrant à changer localement de gouvernance politique. Je suis résident à Aubagne depuis Juillet 2002 et jusqu'aux élections de 2014, je m'y trouvais parfaitement bien ! Lire la suite
  • 1