Les Misérables

les miserables

Ladj Ly, le réalisateur est un enfant de Montfermeil, cité des Bosquets. C’est là qu’il situe la totalité de l’action de son film. On va accompagner trois policiers de la B.A.C, deux d’entre eux sont des « vieux de la vieille », le troisième découvre. Dans la cité, tout le monde se côtoie, se connait, les enfants, les trafiquants, les barbus, le caïd de la cité qui se fait appeler « le Maire », les flics. La cohabitation est difficile jusqu’au jour où une balle de flash ball blesse à l’œil un gamin. Un drone filme la scène et tout s’enflamme….

Film choc, implacable, les liens se délient, tout le monde est débordé, dépassé, la violence, fruit de la misère, l’emporte. La dernière demie heure de projection est terrible et combien angoissante pour l’avenir de notre société.

Scénario implacable, mise en scène sans fard, acteurs professionnels et amateurs (les enfants de la cité) émouvants.

S’affiche, in fine, sur l’écran la phrase de Victor Hugo : « Il n’y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes, il n’y a que de mauvais cultivateurs ».Le Président de la République qui s’est dit « bouleversé » à la projection du film, s’est-il senti concerné par cette pensée ?

Antoine Cesano

 

Articles récents

  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • 1