le Jeune Ahmed


 le jeune ahmed

Avec Le jeune Ahmed, les frères Dardenne, comme à l’accoutumée, ne sont pas des adeptes de la facilité. Ahmed (13 ans), sous l’emprise de son imam va sombrer dans la radicalisation et rien ne l’arrête dans sa détermination. Sa mère, ses frères et sœurs, sa professeure, ses éducateurs, la tendresse de la jeune paysanne chez qui il est formé, ne sauront le stopper. Film grave, rude, où le spectateur, à tous moments, espère et désespère.

Les frères réalisateurs ne jugent pas mais témoignent avec lucidité. Une mise en scène sobre et glaçante, récompensée à Cannes, valorise de jeunes acteurs dirigés de main de maitre. Remercions les frères Dardenne d’être des témoins militants de l’Histoire.

Antoine Césano