Le FIFA 2020 aura bien lieu

le fifa 2020 aura bien lieu

Du Festival de Cannes au MIPTV, festival des professionnels de l’audiovisuel, les annulations et les reports se succèdent mettant à mal le monde de la culture. Le Festival international du film d’Aubagne du 30 mars au 4 avril ne déroge pas à la règle, subissant lui aussi de plein fouet le confinement qui nous touche. Mais tel le roseau qui plie et ne rompt pas, les organisateurs ont décidé de maintenir l’édition 2020 dans un format inédit. 

Alors que durant la semaine du 9 mars, les premières règles sanitaires sont édictées par le gouvernement et que les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits, l’équipe du FIFA se réunit pour un petit-déjeuner de crise. Après quelques pains au chocolat et un bon litre de café, la décision est prise à l’unanimité par toute l’équipe : le maintien du FIFA ! Mais comment concilier évènement festif et confinement à venir ? C’est sans compter sur la créativité d’ALCIME qui voit l’opportunité de se saisir des plateformes de diffusion de contenus numériques. Le milieu culturel, habitué aux baisses drastiques de subventions, a dans son ADN la capacité de rebond nécessaire face aux situations de crise.

Le monde cinématographique solidaire

Fort de cette décision, l’organisateur du FIFA a dû contacter l’ensemble des partenaires engagés dans cette 21e édition. Et l’accueil fut des meilleurs devant la motivation de l’équipe prête à ne pas se laisser impressionner par un virus, fusse-t-il baptisé du nom d’une bière mexicaine. Après l’accord des sociétés de production, ce fut à la Sacem de donner son feu vert non sans une certaine émotion : le FIFA ne figure pas parmi les plus gros festivals de film, il brille néanmoins par la qualité du travail réalisé et le capital sympathie de son équipe organisatrice. Dans pareille situation, plus encore.

Un format inédit et gratuit

Le festival 2020 sera entièrement dématérialisé. Cette année, il réussira le pari d’une empreinte carbone nulle. Or cette année, le FIFA s’était engagé avec force pour un évènement éco-responsable : produits locaux en circuits courts, financement participatif en direction des entreprises locales. L’épidémie n’aura fait qu’accélérer un peu plus cette philosophie. Ainsi, la programmation sera disponible en ligne, sur la semaine prévue du 30 mars au 4 avril. Les séances pour lesquelles l'autorisation de diffusion sur internet a été obtenue, seront disponibles en SVOD, pendant 24h, le jour où la séance était initialement prévue pendant le Festival. Pour accéder aux films, il faudra créer un compte pour un visionnage entièrement gratuit !

L’ensemble des informations et les lien d'accès seront disponibles sur la page Facebook du FIFA, le compte Twitter et le site Internet du festival (ici). Nul doute que la communauté des festivaliers comme des spectateurs qui attendent leur rendez-vous annuel avec impatience sauront être au rendez-vous. Le rendez-vous aura donc bien lieu. Un an c’est long pour retrouver nos courts qui font du bien !

José Da Silva

 

 

LE COIN DU LOL

  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • Point information jeunes +

    Point information jeunes
  • Dernier bilan avant liquidation +

    Dernier bilan avant liquidation
  • Gazay le Hun +

    Gazay le Hun
  • 1
  • 2
  • 3

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1