Conseil municipal : le PIJ serait-il menacé ?

conseil municipal le pij serait il menace

Une délibération du conseil municipal de mercredi soir acte une convention de mise à disposition de nouveaux « locaux avenue Fallen » pour le Pôle Séniors permettant de regrouper dans un même lieu plusieurs services jusque-là éloignés les uns des autres (Maison du Bel âge, Entraide solidarité 13, Le fil rouge…). On ne peut que s’en réjouir, mais, au passage, on s’attardera sur la formulation « locaux avenue Fallen » qui ne sont autres que ceux de l’actuel P.I.J (Point Information Jeunes).

Mais alors que devient le PIJ ? Il sera transféré avenue Jean Jaurès dans ce que sont aujourd’hui les locaux du Pôle séniors.

Jusque-là tout pourrait « coller » si ce jeu de chaises musicales ne laissait apparaitre ce qui, semble-t-il, trahit le début d’une redistribution des cartes dans le domaine de la politique municipale en direction de la jeunesse, sans que l’on en connaisse précisément les formes.

Une surface d’accueil des jeunes qui passe de 120 m2 à… 17m2

Car, tout d’abord, le PIJ n’est pas seulement un simple pôle administratif, n’occupant que des postes de travail en bureau, mais un lieu d’accueil et d’animation (en journée continue) fréquenté chaque jour par des dizaines de jeunes qui trouvent là des agents territoriaux et un dispositif technique leur permettant à la fois d’accéder à de l’information (documentation, espace numérique) de profiter d’un espace de rencontre et de services (four micro-onde entre midi et deux par exemple) de participer à d’autres rencontres à caractère évènementiel celles-là (forum des jobs d’été, forum des métiers…). Des classes entières d’établissements scolaires le fréquentent pour le rallye des lycéens...

Un espace de vie, d’échange et de construction de projets participatifs en somme.

Et alors ? Alors le PIJ dispose pour cela d’un espace accueil de 120 m2 qui va, du fait de sa nouvelle domiciliation être réduit à… 17 m2. Dès lors on comprend que l’activité au cœur de la mission du PIJ, l’accueil des jeunes, ne sera plus matériellement possible. Que va-t-il devenir ?

Des questions sans réponses

Pointant le flou de la situation qui apparait, l’élue d’opposition, Magali Giovannangeli, n’a obtenu qu’une réponse « hors-sujet » de la part de l‘élu à la jeunesse, Giovanni Schipani, qui a énuméré une liste interminable et disons-le, exclusivement consumériste, des activités en direction de la jeunesse et une autre du maire qui en gros a expliqué que le sujet serait examiné plus tard.

Des « non-dits » mais quelques indices

Pour cela, retour sur la situation de l’EAJ (Espace Arts et Jeunesse) - vous savez, ce lieu de vie autrefois incontournable que l’on appelait MJC - et qui depuis sa condamnation à disparaitre est devenu un véritable désert, ou presque.

Depuis au moins 3 ans maintenant, l’Espace en question cherche en vain à trouver ses marques. Mais la mise à l’écart de la dynamique associative d’alors remplacée par des inexpériences professionnelles en tous genres, alertent sans doute, de manière désormais urgente (élection municipale en vue) sur la nécessité de réagir et d’initier un nouveau projet pour le lieu.

Il y a là, peut-être, une piste pour reconstituer le « puzzle » jeunes sur la ville ?

Nous n’en aurons rien appris à l’occasion de ce conseil municipal et nous ne pouvons que constater une soigneuse mise à l’écart, de cette hésitante réflexion, des agents concernés et des structures telles que les CTP (Commission Technique Paritaire), sans parler des citoyens et notamment des jeunes eux-mêmes.

Ils seraient sans doute les mieux placés pour une expertise et des propositions adéquates.

Jean-Luc Dimitri

 

LE COIN DU LOL

  • Municipales 2020 premier tour +

    Municipales 2020 premier tour
  • Simple Item 11 +

    Simple Item 11
  • Point information jeunes +

    Point information jeunes
  • Dernier bilan avant liquidation +

    Dernier bilan avant liquidation
  • Gazay le Hun +

    Gazay le Hun
  • 1
  • 2
  • 3

LE RAMI DES MAMIES

  • Sujet scabreux pour les Mamies +

    Sujet scabreux pour les Mamies Nos mamies, une fois n'est pas coutume, s'intéressent à l'art photographique. Il faut dire que l'actualité est particulièrement prolifique dans Lire la suite
  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Articles récents

  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • 1