Distillerie 2019/2020 : des imaginaires à la scène

 

Les compagnies de théâtre qui seront présentes tout au long de la saison 19/20 à la Distillerie ont dévoilé leurs projets de résidence de création vendredi soir. Vingt compagnies basées à Aubagne, Marseille, Aix-en-Provence, Avignon, Toulon, Montpellier et trois grands rendez-vous - Festival d’Avant la Pluie, Place aux compagnies et 100% Théâtre - feront du lieu ce précieux territoire des récits et des rencontres.

Le mot Fabrique auquel s’identifie la Distillerie, prend tout son sens quand on écoute - avec la consigne d’un résumé de moins de deux minutes - les auteurs, metteurs en scène, comédiens, presque tous présents, nous parler de ce qui pour le moment relève d’un imaginaire en chantier et qui va, grâce à une résidence de plusieurs jours, trouver le début d’une forme théâtrale.

Car à ce stade, des bases sont souvent bien étayées dans les documents et les dossiers mais elles restent encore fragiles : un coup de cœur pour un texte, un souvenir chargé d’émotions, la tentative d’une forme théâtrale différente que l’on ne sait comment qualifier, une conversation entre ami(e)s point de départ d’une idée de projet théâtral, un sujet envahissant les réseaux sociaux… mais aussi : un engagement, l’urgence de mettre en scène un fait de société, des questions existentielles…Autant d'« entrées » qui déclenchent le désir de création et de mise en scène pour de jeunes compagnies souvent émergentes.

Dans les projets en présence, la scène, le -Travail de laboratoire-, vont permettre une première mise en théâtre à des thèmes tels que, cette saison : l’absence, la sexualité, le sexisme, l’errance et l’exclusion, l’exil et la migration, l’engagement et la responsabilité ou bien encore nous inviter à une réflexion partagée sur un théâtre de notre temps. On puisera aussi dans la mythologie grecque pour parler aux enfants.

La poésie, l’humour et la fantaisie, la danse, complètent cette palette d’approches dans lesquelles la dramaturgie est un fond commun. La scénographie et l’acteur, des vecteurs contemporains et incontournables d’un projet destiné au spectacle vivant.

Mais la Distillerie n’est pas seulement un espace de recherche, elle est également lieu de partage et de rencontre.

Les sorties de résidence tout d’abord, dont nous vous invitons à découvrir les dates pour chacun des accueils, sont publiques. Certaines, invitent même les visiteurs à devenir des complices actifs ou des témoins à l’occasion d’une représentation.

Partages encore lorsque la richesse et le talent de tous ces travaux profitent de ce - cercle vertueux - revendiqué, né du rapprochement entre les autres scènes de la ville, dont le Comoedia et le milieu professionnel des programmateurs, qui, au travers d’un festival comme Place aux Compagnies, offre une perspective pour  la diffusion des créations fabriquées ici.

Rencontre enfin grâce au dialogue incessant des différentes pratiques du théâtre : celle des amateurs et celle des professionnels. Un dialogue que la Distillerie entretient depuis vingt ans maintenant. Les Festivals comme Le FAP - Festival d’Avant la Pluie - début avril, qui a trouvé en deux années un ancrage fécond dans le lieu, ou 100% Théâtre, évènement de fin de saison largement ouvert à tous les ateliers théâtre de la ville.

La saison qui s’ouvre à la Distillerie va offrir aux artistes, cette année encore,  un dispositif et un cadre qui donnent les moyens de transformer les imaginaires et légitimer ainsi la présence d’un vrai lieu de création sur un territoire. Un luxe ou une urgence ? Un endroit unique dans la ville où la confrontation des idées, les audaces, la liberté de donner corps à de nouvelles esthétiques, trouvent ici leur terrain de « Jeu » et à nous, publics et quelquefois acteurs , le plaisir des sens, de l’intelligence et surtout celui de découvrir ensemble pour mieux partager.

Jean-Luc Dimitri

 

Tout le programme sur : https://ladistillerieaubagne.wordpress.com/

La Distillerie - Rue Louis Blanc - Aubagne. Tél : 04 42 70 48 38