Les Pistonales de la Font de Mai

Du 26 au 28 juillet ont lieu "Les Musicales de la Font de Mai". Incontestablement, la programmation est éclectique et de qualité, le cadre est magnifique, mais l'évènement n'est réservé qu'à quelques-uns.

D'abord le prix d'une place fait une première et sévère sélection : 45 € par personne ... sauf si vous apportez votre gamelle. Vous pouvez, aussi, bénéficier d'une invitation, mais il faut montrer pattes blanches et être "dans les papiers" de la présidente du territoire.

Mais, par contre, le budget du territoire, et donc les contribuables d'ici, y contribue pour 65 000€. En effet, malgré le coût élevé des places, les recettes représentent moins du tiers du budget total des Musicales.

Deuxième écrémage, le lieu ne peut accepter plus de 400 personnes (protection environnementale, risque d'incendie, ...) ... et il n'y a plus que 4 soirées au lieu de 5, pour des raisons d'économies budgétaires.

Au total, quand on compte celles et ceux qui participent à plusieurs soirées, cela fait moins de 1000 personnes qui ont le privilège d'accéder à ce "Festival". Pour un territoire qui dépasse les 110 000 habitants (qui sont les contribuables qui paient par l'intermédiaire du budget du conseil de territoire), sans compter les touristes et les croisiéristes de Marseille.

Imaginons les mêmes spectacles gratuits et, si on veut conserver un cadre de verdure, au Parc Jean Moulin. Et on peut déjà rêver à un avenir d'Aubagne sans Gazay ... et sans Barthélémy.

Bob Acad