Festimôme 18ème édition : à 18 ans, on peut voyager seul !


A 18 ans on peut voyager seul, mais on préfèrera cette année encore se déplacer en famille pour mieux partager les 50 spectacles, les dizaines d’animations et de jeux, les repas et pique-nique, pendant les 4 jours (4 jours !) d’un festival d’été qui a su trouver, au fil des années, une originalité et une reconnaissance, mais aussi garder son indépendance dans le choix de sa ligne artistique et de ses audaces ; ce qui, ces derniers temps, était devenu un acquis fragilisé, du fait de nombreux désengagements institutionnels.

Original dans son contenu tout d’abord : ouvert à la création européenne avec ses dix-huit équipes artistiques venues d’Italie, de Suisse,  de Belgique et de toutes les régions de France.

Original dans le savant mélange réussi  entre l’ «Ici» et l’ «Ailleurs » Entre ceux qui font la vie culturelle et… citoyenne, du territoire, tout au long de l’année et une programmation nationale et européenne.

Original dans la forme de son organisation : l’engagement de près d’une centaine de bénévoles, un accueil « chez l’habitant » avec 150 nuitées… pour prolonger le plaisir d’être ensemble.

Original aussi pour son côté « colibri » et sa démarche sur les questions d’environnement avec des actions « In-situ » autour du recyclable, du bio, et de la lutte contre le gaspillage.

Une reconnaissance également pour le festival, qui bien que « boudé » en 2014 pour son statut d’évènement culturel (on préférait utiliser l’expression Fête des enfants - LA culture étant pour certain(e)s quelque chose de plus « légitime ») avait connu auparavant et devant son succès, le transfert du quartier Palissy vers le parc Jean Moulin.

Une reconnaissance publique qui dépasse le cadre de notre territoire et qui connait aussi depuis plusieurs éditions maintenant une fréquentation régionale avec près de 8000 entrées l’année dernière.

On pourrait parler aussi de sa dynamique intergénérationnelle qui met en scène enfants et parents, ados et adultes et qui va tenter pour cette dix-huitième édition d’aller plus loin encore dans ce sens, avec une journée supplémentaire, le dimanche et une programmation et des propositions artistiques plus en rapport avec cet volonté d’échanges.

Mèfi reviendra dans les jours à venir sur l’évènement, vécu de l’intérieur cette fois-ci.

Pour l’heure, embarquement pour le voyage avec dès jeudi 18 h et pour l’inauguration, un passage gratuit (seulement jeudi) des portes du Parc de l’imaginaire !

Bienvenu·e·s à Festimôme 2019 !

 

Jean-Luc Dimitri

 

Festimôme : Du 18 au 21 juillet – Parc Jean Moulin Aubagne – Rens : 04 42 72 75 51 www.festimome.fr

Retrouvez ici la présentation du festival par sa marraine Nicole Ferroni.

 

 

LE COIN DU LOL

  • PAPA GAZAY +

    PAPA GAZAY
  • 1

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Bipolarité, Mon Amie… +

    Bipolarité, Mon Amie… Philippe Baratier entretient une belle complicité avec sa maladie : la bipolarité. Il a appris, en vingt ans, à la découvrir Lire la suite
  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

LE RAMI DES MAMIES

  • Les Mamies se font du cinéma +

    Les Mamies se font du cinéma Et si la solution venait des salle obscures. Nos mamies qui suivent l'actualité de près ont entendu cette information selon Lire la suite
  • Les Mamies ne sont pas dupes +

    Les Mamies ne sont pas dupes L'automne est là, les feuilles tombent, surtout les feuilles d'impôt. Mais nos Mamies ne réagissent pas toutes de la même Lire la suite
  • Les Mamies et le 24 septembre +

    Les Mamies et le 24 septembre Fin septembre, il va y avoir beaucoup de choses. De là à mettre en péril la partie quotidienne de rami Lire la suite
  • Les calculettes des Mamies s'affolent +

    Les calculettes des Mamies s'affolent Ronde de milliards d'un côté, grignotage pour ne pas dire plus sur les plus démunis comme les chômeurs ou les Lire la suite
  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Gloria Mundi de Guédiguian +

    Guédiguian a besoin de mélodrame pour nous interpeler sur les dérives dramatiques de la société. Le cadre : Marseille. La ville se prête à merveille comme décor, quartier populaire (la rue d’Aix), quartiers d’affaires (les Terrasses du Port). Les acteurs : des femmes et des hommes que l’on rencontre tous les jours Lire la suite
  • Du social, c'est urgent ! +

    Entre un gouvernement qui fait la part belle aux plus riches et une municipalité qui détruit les remparts et les protections construites ici pendant des décennies, nos concitoyens, qui ont besoin de vraies politiques sociales, subissent une double peine. Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne +

    Lundi 2 décembre dans l'ancienne salle de la Bourse du Travail, un petit peu plus d'une centaine de personnes ont tenu l'Assemblée Constituante de la liste qui devrait s'intituler, si on a bien compris, "Rassemblé·e·s pour Aubagne" et qui sera conduite par Magali Giovannangeli. Lire la suite
  • Retour aux valeurs humanistes et priorité au lien social +

    Cohabitation harmonieuse entre individus ou entre communautés, voici un principe qui doit être un préalable au sein d'une société, et qui plus est, au centre de la ville dans laquelle nous résidons. Lire la suite
  • Voix et guitare : Garance de passage au Cercle +

    On nous annonce un concert exceptionnel. Sans aucun doute. Avoir cette chance d’attraper une date de la tournée de Garance dans le cadre de Chant ‘appart - une organisation qui permet à de petits lieux, voire des particuliers d’accueillir chez eux des artistes - est une de ces opportunités devant lesquelles il Lire la suite
  • L'AFC vainqueur, l'OM bat Brest et conforte sa 2ème place +

    En Ligue 1, l'OM conforte sa 2ème place en battant Brest (2 à 1) et après la défaite d'Angers à Nice (3 à 1) et le nul de Bordeaux à Reims (1 à 1). Lyon s'impose à Strasbourg (1 à 2), Lille bat Dijon (1 à 0) et Montpellier défait Lire la suite
  • Barthélémy inaugure son local de campagne +

      Pour une fois, l'espace du centre ville Delfieu-Barthélémy était un peu animé ce vendredi 29 novembre vers 18h. Sylvia Barthélémy, présidente du Territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, inaugurait son local de campagne au pied de l'immeuble où vécut Lucien Grimaud, historien d'Aubagne et adjoint d'Edmond Garcin. Lire la suite
  • 1