Fenêtres sur cœur : La poésie au coin de la rue


fenetres sur coeur la poesie au coin de la rue

Quelquefois l’insolite nous fait un clin d’œil. Il nous surprend au fond d’une impasse. Il offre à notre regard une sorte d’échantillon de poésie urbaine. Une poésie qui résiste à l’austérité de la rue, ses caméras de vidéo-surveillance et ses commerces clos… grâce au grain de folie de quelques-uns de nos « Facteur cheval » aubagnais.

Coincés dans l’angle d’une rue - La rue de la Verrerie, une des rares rues qui s’autorise un angle droit, bien utile ici - les fenêtres du logement de Karl et les murets qui longent les trottoirs servent de support à une mise en scène bien originale. Au premier abord on pourrait n’y voir qu’un simple agencement décoratif surchargé d’objets divers qui débordent sur l’espace public avec le consentement d’un voisinage complice.

Mais il ne s’agit pas ici de « Décoration » mais bien d’un geste artistique qui revendique, qui plus est, son prolongement dans une démarche de solidarité.

Pouvons-nous parler d’Art singulier ? de poésie naïve et populaire ? Sans doute, si l’on écoute Karl qui veut se démarquer avec ses fenêtres des formes conventionnelles d’exposition : celles des musées et des galeries. Mais cette installation à ciel ouvert est aussi la carte de visite colorée d’un inlassable travail militant au service des plus démunis.

Ce qui apparait comme un amoncellement d’objets hétéroclites : poupées et peluches, fleurs ou plantes en plastique, bris de miroirs, parasols et fauteuils, ballons aux couleurs délavées, guirlandes de noël qui ont perdu leur éclat à force de subir les intempéries ou encore panneaux écrits à la main qui parlent de dons, de générosité, de respect… est une sorte de sympathique baraque foraine sans barrière et d’accès gratuit. Car ici, la peluche, le jouet recyclé, sont tenus par une main tendue à celui ou celle, adulte ou enfant, à qui ils sont destinés. 

Rien d’étonnant lorsqu’on connait un peu Karl, qui depuis des années, du Secours populaire à la Maison des solidarités, des livraisons de vêtements au volant de sa camionnette - à l’image de ses fenêtres - dans les établissements hospitaliers, promène son grand cœur et sa fantaisie dans une ville où, tout au bout d’une rue il entretient et anime son oasis poétique.

Jean-Luc Dimitri

Photo : Isabelle Ehrhardt

 

 

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies : toujours et encore les élections municipales +

    Les mamies : toujours et encore les élections municipales   Oui, après le temps des sondages, les différents protagonistes pour les prochaines élections municipales pointent le bout de leur Lire la suite
  • Les Mamies, on paye ou on paye pas ? +

    Les Mamies, on paye ou on paye pas ?   On en parle de partout et de plus en plus, la Métropole, le Sénat, n'en jetez plus la cour Lire la suite
  • Les élections municipales arrivent : les mamies sondées +

    Les élections municipales arrivent : les mamies sondées Eh oui mes amis, une de nos Mamies a été contactée pour répondre à quelques questions concernant les futures élections Lire la suite
  • les Mamies et le ripolinage +

    les Mamies et le ripolinage Ce qu'il se passe dans les médias turlupine bien plus qu'il ne faudrait nos Mamies. Pourtant ce n'est pas les Lire la suite
  • Les Mamies déboussolées de la zapette +

    Les Mamies déboussolées de la zapette Les gilets jaunes ont remplacé les feux de l'amour. On les voit sur toutes les chaînes d'infos. Pour se tenir Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Les vieux fourneaux : ils reviennent +

    Les vieux fourneaux : ils reviennent Pour notre plus grands bonheur, cette bande de mamies et papis loufoques mais terriblement rebelles, reviennent avec ce tome 5 Lire la suite
  • Into The Wild de Jon Krakauer +

    Into The Wild de Jon Krakauer Chris MacCandless est un jeune étudiant qui, au lendemain de l'obtention de son diplôme, prend la route pour trouver, à Lire la suite
  • De l'inconvénient d'être né de Cioran +

    De l'inconvénient d'être né de Cioran    Emil Cioran dit Cioran est un philosophe né en Roumanie mais qui a vécu en France dès 1937. Dès lors il Lire la suite
  • Zéro de Conduite de Michel Onfray +

    Zéro de Conduite de Michel Onfray     Michel Onfray n'est pas connu pour dire les choses avec tact. Son ton monocorde fait presque tout passer Lire la suite
  • Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson +

    Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson     Sylvain Tesson est communément présenté comme un écrivain aventurier, qui est "atteint" de cette passion extravagante de monter Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Articles récents

  • Gazay : le temps de semer l'illusion est revenu +

    Tout Aubagne le sait maintenant, deux oracles sondagiers successifs ont annoncé la défaite de Gazay aux prochaines élections municipales. Depuis, branle-bas de combat en mairie. Le maire se précipite dès qu'il aperçoit plus de deux personnes pour serrer des mains. Le directeur des services techniques et son adjoint courent dans Lire la suite
  • On vient de découvrir à quoi servent les caméras +

    Mardi 17 juillet 2019. Retenez bien cette date, elle est en passe de devenir historique pour Aubagne. Un véritable tournant pour la politique municipale. Grâce au Centre de Supervision Urbaine (un nom ronflant pour dire "les caméras de vidéo-surveillance"), la "Brigade Propreté Incivilités" (la BPI pour les professionnels) vient d'arrêter Lire la suite
  • Et la plainte ? +

    Après la condamnation de la ville d'Aubagne par la Cour d'Appel de Paris en janvier 2018 face à la banque RBS, concernant les emprunts toxiques, Gazay, dans une lettre enflammée adressée aux Aubagnais·es en juin 2018, écrivait : "en intentant une action pénale auprès du Procureur de la République, je souhaite Lire la suite
  • Les dogmes libéraux pour Aubagne ? +

    La Cour des Comptes et les Chambres Régionales des Comptes sont des juridictions financières. La Cour des Comptes en est l'institution financière supérieure et chaque CRC est présidée par un conseiller maître ou un conseiller référendaire à la Cour des Comptes. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec Maurice Marsiglia, militant associatif +

    Maurice Marsiglia : militant associatif « Je participe à toutes les initiatives de défense des services publics. J'ai souvenir de la chaîne humaine initiée par l'ancienne municipalité pour obtenir un équipement essentiel pour le développement de l'hôpital. Aujourd'hui, l'hôpital est gravement menacé dans ses missions par M. Gazay et la majorité actuelle Lire la suite
  • Rencontre Aubagne La Commune - CGT Territoriaux +

    Avant les départs en vacances, des représentants d'Aubagne La Commune et des syndicats CGT (cadres et agents) du personnel communal se sont rencontrés pour faire un état des lieux, en particulier, sur les attentes des uns et des autres. A l'issue de cette réunion, un communiqué nous a été transmis. Lire la suite
  • ALC : paroleS à la diversité avec David Jame, cadre de la fonction publique territoriale +

    David Jame, cadre de la fonction publique territoriale Je soutiens « Aubagne la Commune » parce que cette initiative citoyenne constitue le socle et la dynamique qui doivent permettre à notre ville de redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être : une ville solidaire, ouverte, créative et ambitieuse. Lire la suite
  • 1